Grève à la Société des Traversiers - La CAQ rappelle au gouvernement qu'il a le pouvoir d'agir

QUÉBEC, le 21 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Alors que les départs des traverses reliant Québec à Lévis et Sorel-Tracy à Saint-Ignace-de-Loyola sont encore suspendus, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de stratégie maritime et député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, cherche toujours une raison pour justifier l'inaction du gouvernement libéral.

Selon le député de la CAQ, les libéraux ne pourront pas ignorer la question plus longtemps, alors que la contestation prend de plus en plus d'ampleur. En effet, après la Ville de Lévis et la Ville de Sorel, c'était au tour mardi du maire de Québec d'exiger au gouvernement de reconnaitre comme essentiels les services des traversiers.

« Chaque jour, les citoyens qui font les frais de ce conflit se sentent complètement abandonnés par ce gouvernement passif. Pendant ce temps, les ministres agissent en spectateurs. Le président du Conseil du trésor a confirmé qu'il ne ferait rien pour rétablir dès maintenant le service paralysé. De son côté, le ministre du Travail se sert de la Commission des relations de travail comme un paravent à son manque de leadership. Quant au ministre responsable de la Stratégie maritime, il est complètement absent de ce dossier. Pourquoi continuer à laisser les citoyens subir cette interruption injustifiée de services essentiels? », a tenté de savoir Donald Martel.

M. Martel réitère que le gouvernement pourrait suspendre le droit de grève comme le permet le Code du travail, jusqu'à ce que les parties concernées s'entendent sur un niveau suffisant de maintien de services essentiels. « Le décret publié le 25 février dernier par le ministre du Travail stipule clairement qu'une grève dans les services de la STQ pourrait avoir pour effet de mettre en danger la santé ou la sécurité publique. La Commission des relations de travail et le cabinet du ministre le confirment, c'est tout de même incroyable! Si vendredi matin la grève se poursuit, le gouvernement aura perdu son pari irresponsable et rien ne sera réglé. Pourquoi refuse-t-il de prendre le parti des citoyens exaspérés par cette grève dès maintenant? » a lancé Donald Martel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.