Grands Prix santé et sécurité du travail - La CNESST récompense trois entreprises de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui ont à cœur de prévenir les accidents

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 10 nov. 2016 /CNW Telbec/ - C'est hier que la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a couronné les lauréats des Grands Prix santé et sécurité du travail dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Lors de cette remise, deux entreprises et un organisme public se sont distingués dans la catégorie Innovation pour avoir mis en œuvre des projets tangibles ou adopté des démarches proactives afin de prévenir les accidents et même, qui sait, de sauver des vies!

Innergy Tech inc. : lauréat Petites et moyennes entreprises

Au moment d'installer la dernière pointe dans les systèmes de récupération d'énergie, les travailleurs devaient se servir de deux chariots élévateurs pour stabiliser le châssis du récupérateur d'énergie, qui mesure entre 48 et 120 pouces. Les fourches du premier chariot s'appuyaient sur la base du châssis pour le retenir et un autre chariot était utilisé de l'autre côté pour libérer l'espace de façon à insérer la dernière pointe. En raison de la grande force nécessaire pour écarter les composantes, les travailleurs étaient exposés à plusieurs risques. Pour remédier à la situation, un travailleur a eu l'idée de créer un outil permettant de réserver l'espace pour chaque pointe plutôt que d'écarter les composantes. Une préparation de cinq minutes est nécessaire pour positionner les barres. Cette manipulation demande peu d'efforts et permet de conserver le même espacement entre les pointes. De cette façon, l'espace pour insérer la dernière pointe est réservé et l'insertion se fait sans avoir à forcer. De plus, l'utilisation des chariots élévateurs n'est plus requise, ce qui élimine les risques qui y étaient liés.

Venmar Ventilation inc. (ULC VVI) : lauréat Grandes entreprises

Au poste de balancement des moteurs d'échangeurs d'air, un boîtier à penture en polycarbone protégeait l'accès à la zone dangereuse de la roue en mouvement et empêchait la projection de particules et de composantes du moteur. Pour insérer le moteur, le travailleur soulevait le protecteur au-dessus de ses épaules. Après les tests de balancement, il devait soulever de nouveau le protecteur pour installer les poids aux endroits indiqués. Ces étapes étaient répétées jusqu'à ce que le moteur ait été balancé. Le protecteur pesait environ 10 livres et le mouvement d'extension était répété de 200 à 300 fois par jour. Pour éliminer l'extension des bras au-dessus des épaules, le protecteur à penture a été remplacé par un système à glissières dont le poids a été réduit à 30 %. Le travailleur n'a plus à le relever : il le déplace en le faisant glisser, ainsi, la force de poussée nécessaire est de seulement 2 livres. Le boîtier a également été modifié afin que le travailleur n'ait plus à soulever le moteur pour l'insérer dans la machine. De plus, un système de sécurité à aimant et un interrupteur de sécurité ont été ajoutés à l'équipement.

Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton : lauréate Organismes publics

Pour entretenir la glace de la patinoire extérieure, deux travailleurs devaient marcher sur celle-ci pour l'arroser avec un boyau d'incendie. Cette façon de faire était exigeante et demandait beaucoup de temps. Les travailleurs devaient travailler au froid et risquaient de chuter sur la glace. En plus d'obtenir un résultat imparfait, l'utilisation du boyau empêchait la réalisation du sentier glacé désiré par la municipalité. Deux travailleurs ont conçu et fabriqué une petite remorque traînée par un tracteur pour arroser la glace. Un réservoir d'eau relié par un tuyau en plastique percé à différents endroits permet d'envoyer l'eau sur la patinoire. La pression est contrôlée par une valve à partir du tracteur. Un tapis en caoutchouc, monté ou descendu grâce à un cylindre hydraulique lié au tracteur, permet d'égaliser la surface. Le travailleur peut effectuer seul l'entretien sans manipuler le boyau d'incendie. Le danger de chute est également éliminé. De plus, la municipalité a pu créer son sentier glacé puisqu'il est accessible avec la Zam-Élie !

La CNESST tient à souligner la participation des 23 autres entreprises et organismes qui avaient été retenus comme finalistes, soit :

Petites et moyennes entreprises

  • Aldes Canada, Saint-Léonard-d'Aston
  • Soucy Plastiques inc., Drummondville

Grandes entreprises

  • Canac-Marquis Grenier ltée, Victoriaville
  • Canadel inc., Louiseville
  • Groupe Anderson inc., Chesterville
  • Kimpex inc., Drummondville
  • Kruger Trois-Rivières S.E.C., Trois-Rivières
  • Kruger Wayagamack inc., Trois-Rivières
  • Olin Canada ULC, Bécancour
  • Soucy Belgen inc., Drummondville
  • Soucy Caoutchouc, Drummondville
  • Soucy International inc., Drummondville
  • Soucy Rivalair inc., Drummondville
  • Venmar Ventilation inc. (ULC H.D.H.), Drummondville
  • Vicwest inc., Victoriaville

Organismes publics

  • Centre de formation professionnelle Qualitech, Trois-Rivières
  • Corporation de développement culturel de Trois-Rivières (Salle J.-Antonio-Thompson)
  • Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) - Contrôle routier Québec, Trois-Rivières
  • Ville de Trois-Rivières (Centre de service aux citoyens)
  • Ville de Trois-Rivières (Services techniques et travaux publics)
  • Ville de Trois-Rivières (Travaux publics secteur Est)
  • Ville de Victoriaville (Colisée Desjardins)

Les Grands Prix santé et sécurité du travail sont organisés chaque année par la CNESST dans toutes les régions du Québec. Ils visent à reconnaître des initiatives mises en œuvre par des employeurs et des travailleurs en matière de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles et à mettre en lumière des gens qui ont à cœur la santé et la sécurité dans leur milieu de travail.

En route vers la finale nationale

En plus d'être couronnés dans la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les lauréats se retrouvent en lice pour le Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail, qui aura lieu à Québec au printemps 2017.

Les vidéos illustrant les réalisations gagnantes sont accessibles sur le site Web de la CNESST à cnesst.gouv.qc.ca/remisesregionales.

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST est issue du regroupement, le 1er janvier 2016, de la Commission des normes du travail (CNT), de la Commission de l'équité salariale (CES) et de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST). La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes, d'équité salariale et de santé et sécurité du travail au bénéfice des employeurs et des travailleurs. Sa structure de gouvernance est paritaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :     

Amélia Larin, responsable des communications


Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec


Téléphone : 819 372-3400, poste 3276

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Amélia Larin, responsable des communications, Direction régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Téléphone : 819 372-3400, poste 3276

RELATED LINKS
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.