Grand Prix de Montréal - La CSN demande l'application de la nouvelle loi fédérale pour contrer la prostitution

MONTRÉAL, le 5 juin 2015 /CNW Telbec/ - Dans le cadre du Grand Prix de Montréal et compte tenu du fait que cet événement entraîne tous les ans du tourisme sexuel et le trafic de femmes et de jeunes filles, la CSN demande à ce que la nouvelle loi fédérale, qui criminalise les clients et les proxénètes, soit appliquée de façon concrète.

« Les policiers ont les outils législatifs nécessaires en main pour réduire le tourisme sexuel et la prostitution à Montréal, souligne la vice-présidente de la CSN, Véronique De Sève. Le SPVM doit donner suite à l'adoption de la loi en décembre dernier et sévir contre les clients ainsi que contre les proxénètes qui se servent du Grand Prix pour tirer profit du corps des femmes », ajoute-t-elle.

Pour la vice-présidente de la CSN, il serait inconcevable que la police demeure les bras croisés lors de l'édition 2015 de cet événement. « On a assisté au cours des derniers mois à de nombreuses arrestations de personnes qui manifestent contre l'austérité et à des mesures pour réprimer ces manifestations. Des Femen qui dénonçaient l'exploitation des femmes lors de la cérémonie d'ouverture du Grand Prix ont aussi été arrêtées par la police. Est-ce que les forces de l'ordre comptent déployer autant d'énergie pour arrêter, conformément à la nouvelle loi, ceux qui exploitent les femmes ? »

Véronique De Sève interpelle également le gouvernement fédéral au sujet des 20 millions qu'il dit vouloir allouer pour encourager les prostituées à sortir de l'industrie du sexe. « Aucune date précise concernant le moment où l'argent sera disponible n'a été avancée, dénonce-t-elle. Si le gouvernement est vraiment sérieux dans son intention de soustraire les femmes à cette exploitation marchande, il doit augmenter les fonds, car ils sont nettement insuffisants pour atteindre l'objectif qu'il dit s'être fixé. Il doit aussi les transférer dès maintenant. Il serait odieux qu'il attende la campagne électorale de l'automne pour en faire un enjeu électoral, car les besoins se font déjà beaucoup trop sentir. »

Tweetez-leur!
La CSN appuie la campagne de la CLES Un trop Grand Prix pour les femmes. Non au tourisme sexuel qui dénonce la marchandisation du corps des femmes. Pour l'occasion, elle invite la population et les médias à participer à l'Action tweet! développée dans le cadre de cette campagne. Pour ce faire, rendez-vous sur Facebook, copiez-collez les tweets préformatés qui s'y trouvent et diffusez-les sur vos comptes Twitter pour interpeller :

  • Le maire de Montréal, Denis Coderre, afin qu'il tienne ses promesses en conformité avec les politiques d'égalité de la ville de Montréal et la nouvelle loi fédérale sur la prostitution.
  • Tourisme Montréal, pour qu'il s'attaque au tourisme sexuel à Montréal.

À propos
La CSN est composée de près de 2000 syndicats et regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

 

SOURCE CSN

Renseignements : Ariane Gagné, Service des communications de la CSN, Téléphone : 514 349-1300, ariane.gagne@csn.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.