Grâce à l'aide de leur famille, les jeunes Canadiens sont plus disposés à
acheter une première maison que leurs parents et leurs grands-parents ne
l'étaient

    
    L'étude générationnelle sur l'accession à la propriété de TD Canada Trust
    indique un virage quant au comportement des acheteurs de maison
    

TORONTO, le 19 oct. /CNW/ - Bien que les propriétaires de tous âges soient d'avis que l'achat d'une maison est un bon investissement à long terme, il existe une nette différence entre le comportement et l'attitude des acheteurs d'un premier domicile d'aujourd'hui, âgés de 18 à 34 ans, et ceux des générations précédentes de 55 ans ou plus lorsqu'ils ont acheté leur première maison au même âge.

Les jeunes Canadiens de 18 à 34 ans se sentent davantage prêts financièrement à faire l'achat d'une maison que leurs parents et leurs grands-parents ne l'étaient lorsqu'ils ont fait l'acquisition de leur premier domicile. Sur quoi s'appuie cette affirmation? L'étude générationnelle sur l'accession à la propriété de TD Canada Trust révèle une tendance chez les 18 à 34 ans à acheter des maisons moins récentes, et une augmentation importante des jeunes acheteurs de maison qui dépendent de l'aide financière de leur famille pour concrétiser leur achat.

À la question portant sur les raisons qui les ont poussés à acheter leur premier domicile, un peu plus de la moitié seulement des jeunes Canadiens (51 %) se sont dits prêts financièrement, comparativement à 37 % des Canadiens de 55 ans ou plus lorsqu'ils songeaient à devenir propriétaires. Toutefois, plus d'un tiers des jeunes Canadiens de 18 à 34 ans (36 %) ont affirmé qu'ils n'auraient pas pu acheter une première maison sans l'aide de leur famille (comparativement à 16 % des 55 ou plus), et 27 % ont révélé qu'ils avaient reçu de l'argent en cadeau ou qu'ils avaient fait un emprunt à un parent ou à des amis pour faire l'achat de leur première maison (comparativement à seulement 10 % des 55 ans ou plus).

    
    Les jeunes Canadiens achètent des maisons peu récentes dans les centres
    urbains
    

Pour bon nombre de jeunes Canadiens, l'emplacement représente le facteur le plus important lors de l'achat d'une maison. En effet, 78 % des 18 à 34 ans ont indiqué que l'emplacement était une priorité, une idée que partagent 70 % des Canadiens âgés de 35 à 54 ans, comparativement à 64 % chez les Canadiens de 55 ans ou plus. Parmi les jeunes adultes canadiens, 64 % ont acheté leur première maison dans une ville, soit une proportion plus élevée que chez les répondants des générations précédentes (55 % chez les 35 à 54 ans, et 50 % chez les 55 ans ou plus).

Même en milieu urbain, les acheteurs préfèrent les maisons aux copropriétés et aux maisons de ville. Les jeunes Canadiens (de 18 à 34 ans) et les Canadiens de 55 ans ou plus ont déclaré que leur premier achat immobilier était une maison (65 % et 88 %, respectivement). Pour de nombreux jeunes Canadiens, vivre en milieu urbain signifie aussi habiter une maison plus âgée. En effet, près de la moitié (48 %) des Canadiens de 18 à 34 ans ont arrêté leur choix sur une maison de plus de 21 ans à leur premier achat, et 35 % ont choisi un domicile qu'ils allaient rénover (comparativement à 24 % chez les 55 ans ou plus).

"Bien des gens sont portés à croire que les jeunes Canadiens achètent d'emblée une copropriété abordable comme première demeure en milieu urbain, mais cette étude et nos propres données montrent que ce n'est pas le cas, souligne Chris Wisniewski, directeur de groupe de produits, Crédit garanti par des biens immobiliers, TD Canada Trust. Acheter en milieu urbain signifie souvent opter pour une maison plus âgée qui doit être rénovée. Un grand nombre d'acheteurs veulent donc effectuer des travaux de rénovation rapidement après l'achat."

Priorités à l'égard d'une première maison

Lorsque les Canadiens de 55 ans ou plus ont acheté leur première maison, le remboursement de leur prêt hypothécaire était une priorité, bien plus qu'il ne l'est aujourd'hui pour les jeunes Canadiens. Aujourd'hui, moins de la moitié des jeunes adultes canadiens (49 %) sont d'avis que le remboursement de leur prêt hypothécaire est une priorité, comparativement à 64 % des Canadiens de 55 ans ou plus.

Cependant, les Canadiens de toutes les générations s'entendent pour dire que leur maison constitue leur investissement le plus substantiel. Au total, 88 % des Canadiens adultes âgés entre 18 et 34 ans, 87 % des Canadiens de 35 à 54 ans et 78 % des 55 ans ou plus sont d'avis que leur première maison était un investissement pour l'avenir. Parmi les jeunes adultes canadiens de 18 à 34 ans, 64 % ont affirmé qu'ils affectaient toutes leurs économies à l'achat de leur première maison, comparativement à 62 % des Canadiens de 55 ans ou plus et à 54 % des Canadiens de 35 à 54 ans.

L'étude a révélé que lorsque vient le temps de souscrire à un prêt hypothécaire, les jeunes adultes ont davantage tendance à faire le tour des institutions financières que leurs homologues des générations précédentes. Chez les Canadiens plus âgés, 62 % ont été fidèles à leur banque et ont reçu du financement là où ils étaient déjà clients, comparativement à 36 % des jeunes propriétaires de maison qui étaient plus susceptibles de visiter plusieurs institutions financières et de recueillir de l'information.

"Il existe actuellement tellement d'options différentes sur le marché, et il est si facile d'accéder à de l'information à l'aide d'Internet, qu'il n'est pas surprenant que les acheteurs d'une première maison d'aujourd'hui soient plus enclins à magasiner, a ajouté M. Wisniewski. C'est une excellente idée de s'informer et de voir ce qui est offert. Il y a 30 ans, quand les gens cherchaient à obtenir du financement, habituellement, peu de choix s'offraient à eux. Aujourd'hui, il existe de nombreuses options à explorer auprès de sa propre banque, notamment les lignes de crédit, toute une variété de prêts hypothécaires à taux fixe ou à taux variable, et même des prêts hypothécaires verts pour les acheteurs qui souhaitent réduire leur empreinte environnementale."

    
    FAITS SAILLANTS DES RÉSULTATS DU SONDAGE MENÉ PAR TD CANADA TRUST

    -   36 % des jeunes Canadiens âgés de 18 à 34 ans ont affirmé qu'ils
        n'auraient pas pu se permettre d'acheter leur première maison sans
        l'aide de leur famille.
    -   Plus de la moitié (51 %) des jeunes adultes canadiens de 18 à 34 ans
        ont songé à faire l'achat d'une première maison parce qu'ils se
        sentaient prêts financièrement, comparativement à 37 % chez les 55
        ans ou plus.
    -   Près du tiers des 18 à 34 ans ont estimé que le prix de leur première
        maison était plus élevé que ce qu'ils avaient planifié au départ
        (36 %), tandis que seulement 18 % des Canadiens plus âgés ont déclaré
        que leur première maison avait coûté plus cher que ce qu'ils avaient
        prévu initialement.

    AU SUJET DU SONDAGE GÉNÉRATIONNEL SUR L'ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ DE TD
    CANADA TRUST
    

Le sondage générationnel sur l'accession à la propriété de TD Canada Trust a été mené en 2009 au moyen d'entrevues réalisées auprès de 900 adultes canadiens à l'échelle du pays, afin de comprendre le comportement et l'attitude des Canadiens de toutes les générations lors de l'achat d'une première maison entre l'âge de 18 et de 35 ans. Le sondage a été effectué par Angus Reid Strategies entre le 6 et le 11 août 2009. L'échantillonnage représentatif comprenait 300 hommes et femmes dans chacun des groupes d'âge, soit les 18 à 34 ans, les 35 à 54 ans et les 55 ou plus.

AU SUJET DU GROUPE FINANCIER BANQUE TD

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Financier Banque TD. Le Groupe Financier Banque TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à environ 17 millions de clients regroupés dans quatre secteurs clés qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers névralgiques dans le monde : Services bancaires personnels et commerciaux au Canada, y compris TD Canada Trust et TD Assurance; Gestion de patrimoine, y compris TD Waterhouse et une participation dans TD Ameritrade; Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis, sous la bannière TD Bank, la banque américaine la plus pratique, et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, le Groupe Financier Banque TD figure parmi les principales sociétés de services financiers par Internet du monde, avec plus de 5,5 millions de clients en ligne. Au 31 juillet 2009, les actifs du Groupe Financier Banque TD totalisaient 545 milliards de dollars CA. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole "TD".

SOURCE Groupe Banque TD

Renseignements : Renseignements: Tashlin Hirani, Groupe Financier Banque TD, (416) 982-3375, Tashlin.hirani@td.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.