Gouvernance de Montréal - « Enfin! Projet Montréal se rallie à notre vision » - Louise Harel

MONTRÉAL, le 24 sept. 2012 /CNW Telbec/ - « Un an après la motion de l'Opposition officielle, Vision Montréal, pour mandater l'Office de consultation publique de Montréal sur l'avenir de la gouvernance à Montréal, je me réjouis que le parti de Richard Bergeron se soit enfin rallié au combat que mène Vision Montréal depuis 2009 », a déclaré Mme Louise Harel, chef de l'Opposition officielle.

Des voix de plus en plus nombreuses ont réclamé depuis des années un véritable débat public sur la gouvernance de Montréal. Rappelons notamment que la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, lors de la dernière campagne électorale, a plaidé en faveur d'une révision de la surgouvernance qui afflige Montréal et a décrié son dysfonctionnement.

« Je ne peux croire que notre ville va continuer à être affligée par des problèmes d'éparpillement des pouvoirs et du gaspillage des fonds publics. Nous plaidons fermement pour revoir courageusement l'efficacité de l'administration municipale » a-t-elle ajouté.

En 2005, trente élus de plus

« Courtoisie de l'administration Tremblay-Zampino, le nombre total d'élus sur l'actuel territoire de la Ville de Montréal est passé de 73 en 2005 à 103 aujourd'hui - trente élus de plus à la charge de la Ville. Une augmentation de 40 % dont l'effet pervers a été de créer d'importants écarts de représentativité entre les élus qui siègent au Conseil municipal. Par exemple, le conseiller de ville de l'arrondissement Île Bizard/Sainte-Geneviève représente 13 150 électeurs, alors qu'un conseiller de ville dans l'arrondissement de Rosemont/La Petite-Patrie représente 24 200 électeurs. Cet écart de représentativité déroge à ce qui est généralement acceptable par le DGEQ et mérite que l'on se penche très sérieusement sur le nombre d'élus que nous avons à Montréal », a poursuivi madame Harel.

Suivre l'exemple de la Ville de Québec

« La Ville de Québec s'est livrée en 2008 à un exercice de réflexion sur la gouvernance. En mars 2008, un comité a déposé un rapport au Conseil municipal qui proposait la disparition de deux des huit arrondissements et de 10 conseillers, dont le nombre est passé de 37 à 27. Au nom d'une meilleure représentativité et de gains en matière d'efficience, l'Assemblée nationale a entériné les recommandations de ce comité réalisant des économies récurrentes estimées à 1,3 millions $ annuellement. Pourquoi pas à Montréal ? », a conclu Mme Harel.

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
Twitter @labandeamili

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.