Glencore remporte tous les prix d'excellence VDMD 2016

Le complexe Kidd Operations et la Mine Raglan de Glencore sont récompensés pour leurs projets novateurs en excellence environnementale et en engagement communautaire

OTTAWA, le 3 mai 2016 /CNW/ - Pour leurs projets novateurs qui haussent la barre en matière de responsabilité d'entreprise dans le secteur minier canadien, le complexe Kidd Operations et la Mine Raglan de Glencore ont reçu les prix d'excellence Vers le développement minier durable (VDMD) 2016 lors du gala de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) qui a eu lieu hier à Vancouver. 

L'Association minière du Canada (AMC) a décerné le prix VDMD en excellence environnementale 2016 à la Mine Raglan de Glencore pour son utilisation efficace d'énergie renouvelable grâce à son éolienne avec stockage de l'énergie dans le nord du Québec, la plus grande de la province. Le complexe Kidd Operations de Glencore a reçu le prix VDMD en engagement communautaire 2016 parce qu'il a aidé des organismes sans but lucratif de la région à atteindre la durabilité dans le cadre de son programme de partenariat communautaire à Timmins, en Ontario.

« Nous félicitons la Mine Raglan et le complexe Kidd Operations de Glencore d'avoir remporté les prix d'excellence VDMD de cette année. Ces prix soulignent la capacité éprouvée de l'entreprise à mettre en œuvre avec brio des pratiques sociales et des technologies environnementales émergentes dans les sites, de manière à ouvrir la voie à l'ensemble de l'industrie, a affirmé M. Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC. Ces projets témoignent des investissements importants en innovation que font nos membres afin de protéger l'environnement et de créer des avantages durables pour les collectivités où ils exercent leurs activités. »

Prix VDMD en excellence environnementale - gagnant 2016 : Mine Raglan de Glencore

Établie sur un plateau à 600 mètres d'altitude sur la péninsule d'Ungava, dans le Nord québécois, la Mine Raglan de Glencore est bien placée pour tirer parti de la puissance du vent. En 2014, c'est exactement ce que la société a fait lorsqu'elle a construit une éolienne avec stockage de l'énergie de 120 m de hauteur, la plus grande au Québec. Comme la plupart des autres mines du Nord québécois, la mine Raglan, qui se trouve hors réseau, dépendait beaucoup du diesel pour son fonctionnement. Compte tenu des changements climatiques, de son engagement à limiter les impacts environnementaux et de la hausse des prix du pétrole, Glencore avait tout avantage, sur le plan économique, d'explorer les solutions en matière d'énergie renouvelable. Comme cette mine est située dans l'Arctique canadien, soit l'une des plus grandes sources d'énergie éolienne au monde, Glencore a décidé de diversifier ses énergies en ajoutant l'énergie éolienne afin d'améliorer la durabilité, de réduire les émissions et de diminuer les coûts. Ce projet était d'une envergure sans précédent et spécialement conçu pour résister aux conditions climatiques rigoureuses qui sévissent dans l'Arctique. Il était le fruit d'un partenariat public-privé entre la mine Raglan, TUGLIQ Énergie et les gouvernements fédéral et provincial.  Les communautés ont été consultées durant le projet et leurs commentaires ont été mis à profit par l'entreprise. Par exemple, comme les Inuits se disaient préoccupés par les effets du reflet possible des pales sur les habitudes des poissons dans la région, Glencore a décidé d'installer sa turbine à un autre endroit.

Au cours de son année inaugurale, l'éolienne de 3 MW et son système de stockage avaient déjà fait économiser 2,1 millions de litres de diesel et réduit les émissions de gaz à effet de serre de 5,85 kilotonnes.  En se basant sur ces résultats, Glencore s'attend à économiser plus de 40 millions de dollars en dépenses de carburant pendant la durée de vie prévue de 20 ans du projet d'éolienne. Cette réussite du projet pilote pourrait entraîner des changements partout dans le Nord canadien, et ouvrir la voie à l'adoption généralisée de solutions énergétiques plus écologiques.  Cette éolienne et son système de stockage parfaitement au point et testés pourraient être reproduits dans les communautés autochtones et d'autres exploitations minières du Nord.

"Mine Raglan est fière de mettre en place un projet qui fait la promotion des énergies renouvelables dans le Grand Nord du Québec, et ce, malgré les importants défis techniques et logistiques qui entourent ce type d'initiative. Comme nos installations ne sont pas connectées au réseau hydroélectrique, nous avons à produire notre propre électricité. Ce projet nous permet de réduire notre consommation de diésel et donc de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, minimisant ainsi notre empreinte environnementale », a mentionné M. Kristan Straub, vice-président de Mine Raglan.

Prix VDMD en engagement communautaire - gagnant 2016 : Complexe Kidd Operations de Glencore

Le complexe Kidd Operations de Glencore, qui comprend le concentrateur et la mine, est le principal employeur du secteur privé de Timmins. Depuis 2007, Kidd Operations a versé près de 4 millions de dollars à des initiatives communautaires à Timmins. Avec une fermeture prévue en 2022, l'entreprise a réinventé son approche en matière de dons pour limiter les impacts de son éventuel départ et pour s'assurer qu'elle contribue à la durabilité et au renforcement des capacités à long terme de la communauté.

Kidd Operations a développé le programme d'investissement novateur « partenariats communautaires » en se basant sur les commentaires des intervenants et les priorités locales pour transformer sa manière d'investir dans la communauté.  Dans le cadre de ce nouveau programme, Kidd adopte une approche proactive de l'investissement social en agissant à titre d'intermédiaire auprès de partenaires de la communauté concernant des projets stratégiques, s'éloignant ainsi de la philanthropie d'entreprise traditionnelle. Kidd a ainsi été en mesure d'entreprendre des discussions intéressantes avec les intervenants pour élaborer des projets collaboratifs à multiples partenaires contribuant à la durabilité de la communauté en général. La première conférence en matière de durabilité pour les organismes sans but lucratif de Timmins en 2013 est un exemple de cette nouvelle approche. Ce qui est également nouveau concernant ce modèle, c'est qu'il mesure le rendement social du capital investi des projets majeurs, permettant ainsi à Kidd d'évaluer la portée de son investissement social en fonction des données sur son incidence sociale et financière. Par exemple, Kidd a pu déterminer que son investissement de 320 000 $ dans un récent projet d'agrandissement d'une maison de retraite a rapporté 1,58 $ pour chaque dollar investi dans le projet.

Le succès du programme de partenariat et sa capacité de mesurer le rendement social du capital investi ont attiré l'attention du plus grand fournisseur de subventions du secteur public au Canada, la Fondation Trillium de l'Ontario (FTO). En 2015, Kidd et la FTO ont lancé le fonds Kidd Operation - Fondation Trillium de l'Ontario d'une valeur de un million de dollars. Dans le cadre de ce partenariat, Kidd Operations et la FTO ont investi 500 000 $ chacun, ce qui permettra d'accorder des subventions lorsque Kidd cessera ses activités. Cette collaboration, une première pour une agence gouvernementale, ouvre la voie à de futurs partenariats privé-public.

« Kidd Operations a travaillé fort pour prolonger la durée de vie de la mine et continue de se dépasser à cet égard. Cependant, nous devons aussi commencer à réfléchir à la fermeture complète et à ses conséquences pour notre collectivité. Notre programme de partenariat communautaire souligne notre longue tradition de 50 ans d'apport à la collectivité, mais est aussi tourné vers l'avenir, a déclaré Steve Badenhorst, directeur général du complexe Kidd Operations de Glencore. Les investissements sociaux effectués dans le cadre du programme de partenariat communautaire de Kidd Operations, y compris le Fonds Kidd Operations - Fondation Trillium de l'Ontario d'une valeur d'un million de dollars, visent à aider les organismes communautaires à améliorer leur capacité d'autosuffisance après la fermeture. » 

En tout, 23 nominations ont été soumises par des sociétés minières membres de l'initiative VDMD. Dans le cadre de ce programme basé sur le rendement, les sociétés minières évaluent et gèrent leurs responsabilités environnementales et sociales et publient des rapports sur celles-ci. Le comité de sélection, composé de membres du Groupe consultatif des communautés d'intérêts national (GCCI) de l'Association minière du Canada (AMC), a choisi les finalistes en fonction de critères comme l'innovation, l'implication et l'engagement communautaires ainsi que les résultats des projets. Le rendement VDMD a également servi d'indicateur de l'engagement envers la responsabilité d'entreprise.

À propos de l'AMC
L'Association minière du Canada est l'organisme national qui représente l'industrie minière canadienne.  Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site www.mining.ca/fr pour obtenir plus de détails. 

 

SOURCE Association minière du Canada (AMC)

Renseignements : Jessica Draker, 613 233-9392, poste 225, ou, jdraker@mining.ca; Johanne Senécal, 613 233-9392, poste 325, ou, jsenecal@mining.ca

RELATED LINKS
http://www.mining.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.