Gestion des niveaux et débits d'eau sur le Saint-Laurent - La Ville de Montréal fait ses recommandations à la Commission mixte internationale

MONTRÉAL, le 15 juin 2012 /CNW Telbec/ - À titre de ville riveraine du fleuve Saint-Laurent, la Ville de Montréal est appelée à commenter le nouveau plan Bv7 de gestion des niveaux et débit d'eau du bassin du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent, proposé par la Commission mixte internationale (CMI). Cette organisation est responsable de faire respecter les exigences du Traité des eaux limitrophes de 1909, signé par les gouvernements du Canada et des Etats-Unis.

« À la lumière des informations obtenues de la CMI, la nouvelle proposition constituerait un changement sans impacts majeurs pour Montréal, permettant de maintenir les niveaux moyens et les niveaux minimums nécessaires pour les prises d'eau et le transport maritime. Toutefois, la Ville souhaite que la CMI maintienne une flexibilité de gestion en situation exceptionnelle pour protéger davantage les rives des lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes contre les inondations », affirme M. Alan DeSousa, vice-président du comité exécutif responsable du développement durable, de l'environnement et des parcs.

Montréal prône une gestion de l'eau suivant les principes suivants : la protection de la santé humaine et des espèces animales, de la qualité du milieu de vie et de l'environnement, des biens, des infrastructures et de l'activité économique, ainsi que le développement harmonieux des usages. Ainsi, l'Administration municipale tient à réitérer à la CMI l'importance d'assurer en tout temps l'alimentation en eau potable pour la région de Montréal, en quantité et en qualité, de même que de gérer avec prudence tous les usages qui en découlent et d'intervenir au besoin pour en assurer la pérennité.

Montréal recommande aussi à la CMI un mode de gouvernance souple et accessible aux administrations locales, qui tient compte des préoccupations des principaux usagers du fleuve, tant en amont qu'en aval, et qui permette de répondre efficacement aux besoins essentiels. Entre autres, lors de période de haut niveau dans les secteurs en amont du barrage Moses-Saunders à Cornwall, les gestionnaires de l'ordonnance devraient établir leur stratégie d'intervention sans pénaliser les secteurs en aval, dont Montréal.

La Ville de Montréal sera en mesure de se prononcer de manière plus spécifique lorsque la CMI rendra disponible son projet de nouvelle ordonnance et les autres documents d'encadrement associés, en prévision de la tenue des audiences publiques par la CMI, à l'automne.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements :

Source : 
Martine Painchaud, Cabinet du maire et du comité exécutif
514-872-8999

Renseignements : 
Valérie De Gagné, Division des affaires publiques
514 872-6013

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.