Génération Y : Les budgets vous rebutent? Voici quelques conseils qui vous rendront la tâche plus agréable

Sept jeunes Québécois sur dix ne font pas le suivi de leurs dépenses

MONTRÉAL, le 9 oct. 2013 /CNW/ - Avec la grande variété d'outils de budgétisation en ligne disponibles, il devrait être relativement facile de prendre l'habitude de faire le suivi de ses dépenses. Cependant, ce n'est pas le cas pour la génération Y. En effet, bien que les jeunes de cette génération reconnaissent l'importance de l'épargne, ils sont plus lents à prendre l'habitude de suivre leurs mouvements de fonds chaque semaine, chaque mois et chaque année. Selon une nouvelle étude menée par TD Canada Trust, 44 % des post-boomers du Québec mettent de côté au moins 10 % de chaque chèque de paie, mais, en revanche, 69 % n'ont pas de budget ou ne respectent pas celui qu'ils ont établi. Ces données aident à expliquer pourquoi les post-boomers du Québec disent qu'ils sont plutôt enclins à trop dépenser en divertissements (47 %), en grignotines (34 %), en vêtements (33 %) et en gadgets électroniques (23 %).

« L'établissement d'un budget est essentiel si vous voulez vous débarrasser de l'habitude de trop dépenser, affirme Christian Gagnon, directeur régional principal, Crédit personnel et protection du crédit chez TD Canada Trust. Vous devez avoir une vision claire de vos flux de trésorerie pour pouvoir prendre en main votre situation financière et, à terme, atteindre vos objectifs financiers. Comme dans un programme d'exercice, le début est difficile, mais cela devient facile et automatique à la longue. »

Établir un budget ne doit pas nécessairement être une corvée. Cette tâche peut d'ailleurs se révéler aussi simple que de faire le suivi de votre revenu par rapport à vos dépenses et de suivre les conseils de M. Gagnon :

1. Créez un modèle de budget
  « Les gens croient à tort qu'un budget doit être une feuille de calcul complexe, mais ce n'est pas nécessaire dans le cas d'un budget mensuel personnel, explique M. Gagnon. Un budget efficace peut très bien n'être qu'une simple feuille de papier comprenant deux colonnes : une pour les entrées de fonds et l'autre pour les sorties de fonds. »
   
  Un bon modèle de budget doit avoir suffisamment d'espace pour contenir tous les renseignements relatifs aux revenus et aux dépenses dans un mois donné, y compris les dépenses discrétionnaires. La colonne « Sorties de fonds » devrait comporter assez de place pour que vous puissiez y inscrire toutes vos dépenses, depuis votre loyer mensuel jusqu'aux frais de subsistance, en passant par les collations et les débours variés. La colonne « Entrées de fonds » devrait comprendre toutes les entrées de fonds telles que les chèques de paie et les remises gouvernementales.

        Exemple          
                   
        Date : le 30 septembre 2013          
        Entrées de fonds         Sorties de fonds
        Chèque de paie : ____,__ $         Déjeuner : __,__ $
        Remise de la taxe
de vente provinciale : ___,__ $
        Loyer : __,__ $
        Cadeau d'anniversaire : __,__ $         Laissez-passer de transport
en commun : ___,__ $
                  Épicerie : __,__ $
                  Souper avec des amis : __,__ $
                  Cotisation au REER : __,__ $

2. Faites le suivi de vos dépenses
  « Une fois que vous avez un modèle de budget, faites le suivi de chacune de vos dépenses, conseille M. Gagnon. Un bon truc consiste à tirer profit des outils virtuels qui font déjà ce suivi - comme les relevés en ligne de carte de débit ou de crédit - et d'intégrer ensuite tous les débours supplémentaires qui ne font pas l'objet d'un suivi en ligne. »
   
  À la fin du mois, il suffit de classer les dépenses consignées en deux catégories : les dépenses essentielles et les dépenses non essentielles.
   
  « Peu importe la façon dont vous ferez le suivi de vos dépenses, le but est d'avoir un portrait complet de la façon dont vous dépensez votre argent, poursuit Christian Gagnon. Certaines personnes sont surprises de voir à quel point les dépenses non essentielles peuvent peser lourd, mais grâce à une vision claire, il est plus facile de voir les changements requis. »
   
3. Passez en revue vos habitudes en matière de dépenses
  Une fois que vous avez pris connaissance de vos habitudes en matière de dépenses, il est temps de vous demander si des changements sont nécessaires. Il est difficile de modifier les dépenses fixes telles que le loyer et les frais de déplacement, mais vous pouvez examiner attentivement les catégories de dépenses discrétionnaires telles que les divertissements, les sorties au restaurant et le magasinage. Fixez-vous un montant mensuel maximal pour chacune de ces catégories et, s'il en résulte un excédent à la fin du mois, envisagez de le placer dans un compte d'épargne ou encore de rembourser une dette.
   
4. Refaites souvent cet exercice
  Pour devenir une habitude, une tâche doit être fréquemment répétée. Il est important de passer votre budget en revue chaque mois, surtout si des changements sont apportés à votre revenu ou à votre mode de vie.
   
  « Efforcez-vous toujours de trouver des moyens de mettre plus d'argent de côté, recommande M. Gagnon. Notre vie est en perpétuel changement, et un budget mensuel tiendra compte de votre situation. La bonne nouvelle, c'est qu'une fois que vous aurez pris l'habitude d'établir votre budget, y apporter des changements sera un jeu d'enfant. »

Pour obtenir d'autres ressources et outils qui faciliteront la gestion courante de vos finances, veuillez vous rendre à www.tdcanadatrust.com.

Au sujet du sondage de TD Canada Trust sur les confessions des consommateurs

Le Groupe Banque TD a confié au groupe Environics Research (www.environics.ca) le mandat de mener un sondage personnalisé en ligne auprès de 6 014 Canadiens de 18 ans ou plus, dont 1 072 post-boomers du Québec (nés entre 1981 à 1999). Les réponses ont été recueillies entre le 10 et le 25 janvier 2013.

À propos de TD Canada Trust

TD Canada Trust offre des services bancaires personnels et commerciaux à plus de 11,5 millions de clients. Elle propose une vaste gamme de produits et de services, notamment des comptes de chèques et d'épargne, des cartes de crédit, des prêts hypothécaires, des services bancaires aux entreprises, la protection de crédit, l'assurance médicale de voyage ainsi que des conseils en matière de gestion des finances courantes. TD Canada Trust propose des services bancaires confortables grâce à son service primé et à la commodité de ses services bancaires mobiles, par téléphone, par Internet ou par GAB accessibles en tout temps, ainsi que dans plus de 1 100 succursales prévoyant des heures d'ouverture pratiques pour mieux servir les clients. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site www.tdcanadatrust.com. TD Canada Trust est la banque canadienne de détail du Groupe Banque TD, la sixième banque en importance en Amérique du Nord.

Bas de vignette : "Génération Y: Réfréner son envie de dépenser - Quel est le coût véritable de ces folles dépenses? TD Canada Trust a fait des calculs et fournit des conseils qui vous aideront à respecter votre budget. (Groupe CNW/TD Canada Trust)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20131009_C8418_PHOTO_FR_31873.jpg

SOURCE : TD Canada Trust

Renseignements :

Marianne Bohémier
Morin Relations Publiques
514-289-8688, poste 250
marianne@morinrp.com 

Tara Sirinyan
Groupe Banque TD
514-289-0265
tara.sirinyan@td.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.