Gel salarial pour les enseignants - François Legault implore le ministre de l'Éducation de se tenir debout face à Martin Coiteux

QUÉBEC, le 17 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, a réclamé jeudi, lors de la période des questions, un engagement clair du ministre de l'Éducation, François Blais : celui de se battre contre la volonté du président du Conseil du trésor d'imposer un gel salarial aux enseignants. Pour le chef de la CAQ, le gouvernement libéral manque de vision en choisissant de couper en éducation, un secteur clé pour l'avenir économique du Québec.

« S'il y a un ministre qui a la responsabilité de se battre pour que ses employés soient valorisés et qu'ils aient les meilleures conditions, c'est bien le ministre de l'Éducation. C'est un rôle essentiel que de piloter ce ministère. Je le sais, je l'ai été et à chaque mesure que je mettais en place, ma préoccupation a toujours été que les conditions des enseignants ne se dégradent pas » a soutenu François Legault, rappelant le rôle clé que jouent nos enseignants, celui de former nos jeunes et de façonner les talents qui bâtiront le Québec de demain.

Les négociations « mur à mur » qu'entreprend depuis plus de sept mois le gouvernement libéral dans le cadre du renouvellement des conventions collectives des employés des secteurs public et parapublic ne sont qu'un reflet du manque de considération qu'accorde le gouvernement à la formation de nos jeunes.

« Nos enseignants méritent les meilleures conditions de travail possible. Il faut les valoriser davantage et surtout pas les décourager. C'est pour ça qu'en tant que ministre de l'Éducation, il faut se battre pour les enseignants. Concrètement, ça veut dire que lorsque le président du Conseil du trésor veut geler leur salaire, comme c'est le cas actuellement, c'est le devoir du ministre de l'Éducation de s'y opposer! » a fait valoir François Legault.

Le chef du deuxième groupe d'opposition n'a pas été convaincu par les réponses données par le ministre de l'Éducation, qui a été incapable d'expliquer comment ce gel salarial assurera des services plus efficaces pour les citoyens. « Il faut offrir plus de flexibilité pour que nous puissions renforcer notre expertise, améliorer notre performance et valoriser certaines professions. Le gouvernement libéral s'acharne littéralement sur les enseignants. Il leur coupe leurs ressources et veut geler leur salaire. Leur imposer un gel va porter un coup dur à la valorisation du rôle des enseignants. Je refuse que l'équilibre budgétaire se fasse sur le dos de l'éducation de nos enfants! » de conclure François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.