Gardiennage des bâtiments stratégiques du SPVM par des cols bleus - « Il était temps » - Yves Francoeur

MONTRÉAL, le 16 févr. 2012 /CNW Telbec/ - La Fraternité des policiers et policières de Montréal accueille avec soulagement le fait que cessera le gardiennage des bâtiments stratégiques du SPVM par des firmes privées. « Nous avons commencé à sensibiliser la Ville en juillet 2010 aux inquiétudes que nous avions quant au gardiennage d'endroits stratégiques par des entreprises privées. Nous avons déclaré à plusieurs reprises que le SPVM devait avoir pleine autorité sur les personnes qui effectuent cette surveillance, et que les gardiens de sécurité devaient avoir une loyauté unique envers le Service de police » a déclaré le président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, Yves Francoeur.

On se rappellera que l'affaire BCIA avait jeté de sérieux doutes sur la façon de gérer la surveillance de bâtiments stratégiques du SPVM, notamment celle du quartier général. « Dès juillet 2010, nous avons écrit à l'élu responsable de la sécurité publique, monsieur Claude Trudel, pour lui demander d'aller de l'avant avec des mesures de prudence. Il était temps d'y donner suite.» a conclu Yves Francoeur.

SOURCE FRATERNITE DES POLICIERS ET POLICIERES DE MONTREAL

Renseignements :

Martin Desrochers
Directeur des communications et de la recherche
Fraternité des policiers et policières de Montréal
514 527-4161
Cell : 514 913-0708

Profil de l'entreprise

FRATERNITE DES POLICIERS ET POLICIERES DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.