Gardez cette fiche-conseil à portée de main : Apprenez à reconnaître les signes de mauvais traitements infligés aux personnes âgées

TORONTO, le 18 mars 2015 /CNW/ - De plus en plus de personnes âgées sont victimes de maltraitance au Canada, et les professionnels qui font régulièrement affaire avec des aînés devraient demeurer à l'affût des signes de mauvais traitements.

Il n'y a pas d'autre façon de combattre ce grave problème, selon Yvonne Ziomecki, première vice-présidente, Banque HomEquity, la seule banque canadienne dont la clientèle se compose exclusivement de personnes âgées.

Qu'ils soient médecins, dentistes, banquiers ou avocats, tous les professionnels qui ont des relations avec des personnes âgées peuvent jouer un rôle important en contribuant à signaler les cas présumés de maltraitance envers les aînés.

Les membres de l'équipe de la Banque HomEquity sont particulièrement sensibles à cette question, souligne Mme Ziomecki, et ils ont, malheureusement, déjà été placés dans des situations laissant croire que des personnes âgées subissaient de mauvais traitements. De tels cas sont immédiatement signalés aux autorités compétentes.

Dans cette optique, la Banque HomEquity tient à présenter aujourd'hui des renseignements importants afin que les professionnels qui font affaire avec des personnes âgées puissent reconnaître les principaux signes de maltraitance dont elles peuvent être victimes. La reconnaissance des mauvais traitements, un phénomène touchant tous les niveaux socio-économiques, joue un rôle vital dans la protection des personnes âgées qui sont de plus en plus nombreuses au Canada. Voici ce que vous devez faire notamment :

  • Soyez attentif à l'apparition soudaine de lésions corporelles, comme des ecchymoses et des entorses.
  • Surveillez toute variation des ressources financières.
  • Sachez reconnaître les changements dans le comportement ou l'apparence.
  • Restez à l'affût de toute « nouvelle » relation qui semble suspecte.

Tous les éléments ci-dessus peuvent être des signes de mauvais traitements. En cas d'urgence, il est essentiel d'appeler immédiatement la police.

Lorsque la situation n'est pas urgente, le gouvernement du Canada publie une liste de ressources provinciales et territoriales en matière de maltraitance envers les aînés, accessible à cette adresse : http://www.seniors.gc.ca/eng/pie/eaa/help.shtml.

Selon l'Advocacy Centre for the Elderly (ACE), la maltraitance envers les personnes âgées comprend notamment :

  • Les sévices corporels, comme le fait de donner une tape, de pousser ou de frapper quelqu'un ou de le garder enfermé contre son gré.
  • L'exploitation financière, comme le vol, la fraude, l'extorsion ou l'abus du pouvoir de mandataire.
  • La violence sexuelle, comme le viol ou toute activité sexuelle non désirée.
  • La négligence, comme le fait de ne pas fournir la nourriture, les soins médicaux ou les autres soins nécessaires à une personne âgée dont on a la responsabilité, ou le fait de l'abandonner à son sort.
  • La violence psychologique, comme le fait de traiter une personne âgée comme un enfant ou de l'humilier, de l'insulter, de l'effrayer, de la menacer ou de l'ignorer.

Selon le sommaire de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada sur les mauvais traitements envers les aînés (2011), les taux d'incidence augmentent partout au pays, et 7 871 cas ont été signalés en 2009.  Il s'agit d'une hausse de 14 % par rapport à 2004.

« Nous encourageons les membres de l'équipe de la Banque HomEquity et tous les professionnels faisant affaire avec des aînés à rester à l'affût de tout signe de négligence, ou de violence psychologique ou émotionnelle, de toute atteinte à la liberté ou contrainte en lien avec les ressources financières ou les testaments », rappelle Mme Ziomecki. « Nous avons tous un rôle à jouer pour assurer la sécurité des personnes âgées dans notre société. »

Banque HomEquity

La Banque HomEquity est une banque canadienne de l'annexe I qui offre des prêts hypothécaires inversés (www.banquehomequity.ca). L'entreprise a été fondée il y a 28 ans sous la forme d'un régime de rentes viagères, afin de combler les besoins financiers des Canadiens souhaitant avoir accès à la valeur de leur principal élément d'actif : leur résidence.

SOURCE Banque HomEquity

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Banque HomEquity, veuillez communiquer avec : Éric Bisaillon, Directeur général et vice-président régional - Québec, Tél. : 514-260-3469, http://www.banquehomequity.ca

LIENS CONNEXES
http://www.iambic.ca

Profil de l'entreprise

Banque HomEquity

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.