GARDASIL® a obtenu la plus haute recommandation du Comité consultatif national de l'immunisation pour l'utilisation chez les sujets masculins

La plupart des parents s'accordent pour dire que la vaccination en milieu scolaire des garçons et des filles est une bonne idée

KIRKLAND, QC, le 19 janv. 2012 /CNW Telbec/ - Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) a mis à jour et affermi sa déclaration sur l'emploi des vaccins contre le virus du papillome humain (VPH) au Canada. Au nombre de ses recommandations, le CCNI précise que la démonstration est faite (catégorie A, le niveau le plus élevé) qu'il y a lieu de recommander l'emploi de GARDASIL® [vaccin recombinant quadrivalent contre le virus du papillome humain (types 6, 11, 16 et 18)] chez les sujets masculins âgés de 9 à 26 ans. GARDASIL® est le seul vaccin contre le VPH indiqué et recommandé pour les garçons et les hommes.

« L'association canadienne pour la santé des adolescents (ACSA) appuie les recommandations du CCNI et se réjouit des mises à jour spécifiques concernant les garçons et les hommes », a déclaré Dre Franziska Baltzer, porte-parole de l'ACSA et chef de service, Médecine de l'adolescence, Hôpital de Montréal pour enfants. « Chacun des genres contribue à la dissémination du VPH et contracte des maladies à la suite d'une infection liée au VPH. Si nous voulons éliminer ces maladies, nous devons vacciner aussi bien les hommes que les femmes. »

Un sondage national réalisé en mars 2011 par Ipsos Reid (le factum d'Ipsos Reid est disponible en cliquant ici) a montré que les parents appuient la vaccination des garçons dans le cadre de programmes conçus pour les écoles et défrayés par des fonds publics. Selon ce sondage :

  • 85 % des parents de garçons permettraient à ceux-ci de se faire vacciner contre le VPH, si cela était offert à leur école par l'entremise d'un programme financé publiquement
  • 88 % des parents appuient l'affirmation à l'effet que les garçons devraient être vaccinés contre le VPH dans le cadre du même programme que celui offert aux filles
  • 91 % des parents s'accordent pour dire que la vaccination à la fois des garçons et des filles contre le VPH offrirait une meilleure protection qu'uniquement la vaccination des filles

Le seul vaccin contre le VPH indiqué et recommandé pour les garçons et les filles
La recommandation de catégorie A formulée par le CCNI quant à l'utilisation de GARDASIL® chez les sujets masculins âgés de 9 à 26 ans porte sur la prévention des verrues génitales, le cancer anal et les lésions précancéreuses de l'anus. Bien que le fardeau total des cancers associés au VPH chez les hommes soit estimé à environ 5,2 % de l'ensemble des cancers à travers le monde, une augmentation des taux de cancer de l'anus a été observée, jumelée à un taux de survie inférieur que celui des femmes. Le VPH des types 6 et 11 cause environ 90 % des verrues génitales. On dénombre environ 41 450 nouveaux cas de verrues génitales chaque année au Canada.

À propos du CCNI
Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) est un comité national constitué d'experts reconnus dans les domaines de la pédiatrie, des maladies infectieuses, de l'immunologie, de la microbiologie médicale, de la médecine interne et de la santé publique. Le Comité relève de l'Administrateur en chef de la santé publique du Canada et travaille avec les fonctionnaires du Centre de prévention et de contrôle des maladies infectieuses de l'Agence de la santé publique du Canada en vue de fournir de façon continue et en temps opportun des conseils médicaux, scientifiques et de santé publique. Le CCNI formule des recommandations pour l'utilisation des vaccins homologués au Canada et conseille également sur le besoin de stratégies de vaccination nationales.

À propos du sondage
Les résultats du sondage terminé en mars 2011 sont basés sur 2 231 entrevues en ligne menées à l'échelle nationale auprès de parents d'enfants âgés de 10 à 17 ans. L'échantillon a été généré par le panel en ligne national d'Ipsos Reid (I-say Online Panel d'Ipsos). Avec un échantillon de 2 231 répondants, les résultats sont considérés précis à hauteur de +/- 2,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20 de ce qu'ils auraient été si tous les parents d'enfants de 10 à 17 ans avaient été sondés. Ces données sont pondérées afin de s'assurer que la composition régionale et âge-sexe de l'échantillon reflète celle de la population canadienne réelle, selon les données du recensement.

À propos de Merck
La société Merck d'aujourd'hui est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé qui vise à aider le monde à vivre mieux. Merck est connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada. Grâce à nos médicaments, vaccins, traitements biologiques, produits de santé grand public et de santé animale, nous collaborons avec nos clients et œuvrons à procurer des solutions de santé novatrices dans plus de 140 pays. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l'accès aux soins de santé grâce à des politiques, programmes et partenariats d'envergure. Pour de plus amples renseignements à propos de nos activités au Canada, visitez le site www.merck.ca.

Déclarations prospectives
Ce communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » (forward looking statements), au sens des dispositions libératoires de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Ces déclarations peuvent comprendre, entre autres, des déclarations sur les avantages de la fusion entre Merck et Schering-Plough, dont notamment les résultats financiers et d'exploitation futurs et les projets, objectifs, attentes et intentions de l'entreprise combinée, ainsi que d'autres considérations ne constituant pas des faits historiques. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de Merck et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Les résultats réels peuvent différer de ceux que décrivent les déclarations prospectives. Les facteurs suivants, entre autres, pourraient entraîner un écart entre les résultats réels et les déclarations prospectives : la possibilité de voir les synergies attendues de la fusion entre Merck et Schering-Plough ne pas se concrétiser du tout ou au cours de la période espérée; les effets de la réglementation de l'industrie pharmaceutique ou des lois concernant les soins de la santé; le risque d'une intégration décevante des deux entreprises; une interruption de la fusion ayant pour effet de rendre difficile la poursuite de relations commerciales ou opérationnelles; la capacité de Merck à prédire précisément les conditions de marché futures; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets de Merck et des autres protections relatives aux produits innovants; le risque lié à l'évolution de la réglementation et des politiques de santé aux États-Unis et dans le monde, ainsi que le risque de faire l'objet d'actions judiciaires ou de mesures réglementaires. Merck ne s'engage aucunement à publier des mises à jour de ses déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de quelque fait que ce soit. D'autres facteurs susceptibles d'entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations prospectives sont énoncés dans le rapport annuel 2009 de Merck établi sur le formulaire 10-K et sur les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et accessibles sur le site Internet de cette dernière (www.sec.gov).

NOTE À L'INTENTION DES DIRECTEURS DE L'INFORMATION :

VIDÉO D'INFORMATION DISPONIBLE AUJOURD'HUI (19 janvier 2012) EN FRANÇAIS ET EN ANGLAIS DE 10 H 00 À 11 H 00 HAE ET DE 12 H 00 À 12 H 30 HAE EN ANGLAIS SEULEMENT.

Voici les coordonnées :

Galaxy 17 K13 Slot B
U/L :  14255.5V
D/L :  11955 . 5H
Symbol rate :  6.1113
FEC 3/4

Le communiqué de presse est disponible sur www.cnw.ca.


1 Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI). Une déclaration d'un comité consultatif (DCC). Mise à jour sur les vaccins contre le virus du papillome humain (VPH). Can Commum Dis Rep 2012;37 (DCC-7):1-62. Disponible à l'adresse : http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/11vol37/acs-dcc-8/index-fra.php

2 Monographie de GARDASIL® approuvée le 14 juillet 2011. Pages 18-20. Disponible au www.merck.ca

3 Monographie de GARDASIL® approuvée le 14 juillet 2011. Pages 18-20. Disponible au www.merck.ca

 

SOURCE MERCK

Renseignements :

Personnes-ressources pour les médias :

Sheila Murphy
Merck
514-428-2748

Roch Landriault / Stephanie Lyttle
Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
514-843-2345 / 514-843-2365

Profil de l'entreprise

MERCK

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.