Fusion d'établissements de santé sur la Côte-Nord : l'APTS émet de sérieuses réserves

LONGUEUIL, QC, le 24 mai 2013 /CNW Telbec/ - Les 150 membres de l'APTS du CSSS de Sept-Îles (CSSS-SI) ont de très sérieuses réserves quant à la fusion prochaine de leur établissement avec le CSSS de la Basse Côte-Nord, à 1650 km de distance. « Fusionnerait-on un établissement de Montréal avec un établissement de Québec?, s'interroge la responsable politique du CSSS-SI pour l'APTS, Josée Asselin. Bien sûr que non, les distances sont trop importantes. Alors pourquoi le faire ici, dans notre région? Si l'objectif est de réduire les ressources consacrées à l'administration, il n'était pas nécessaire de fusionner. D'autres solutions auraient dû être explorées. Nous croyons que la fusion accentuera les problèmes de recrutement, déjà aigus, tout particulièrement à Blanc-Sablon. Encore une fois, la population et le personnel feront les frais de cette mauvaise décision. »

L'énorme distance entre les deux établissements causera d'importants problèmes sur le terrain. « L'éloignement des cadres, du directeur général et de la direction des ressources humaines, entre autres, nuira sans aucun doute au règlement des conflits de travail, sans parler de la gestion des problèmes cliniques. De Sept-Îles à Blanc-Sablon, il n'existe pas de route directe. L'hiver, on doit circuler à motoneige pour se rendre sur place. Ce n'est certainement pas de l'optimisation administrative, encore moins de l'optimisation des services, comme la direction se plait à dire pour justifier sa décision. »

Le syndicat déplore également l'absence de consultation préalable à la fusion par les directions des établissements concernés. « Une si importante décision, aux impacts multiples, aurait dû à tout le moins faire l'objet d'une consultation, se désole Josée Asselin. Or, ni l'avis de la population, ni celui du personnel n'ont été sollicités. Depuis plusieurs mois, l'APTS demande à la direction de pouvoir consulter le rapport de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, sur lequel s'appuie la direction du CSSS-SI pour justifier sa décision. Jusqu'à maintenant, on nous l'a refusé. Cette absence de transparence est inadmissible et contribue à alimenter la méfiance. »

L'APTS invite le CSSS de Port-Cartier à ne pas répondre favorablement à l'invitation de fusionner avec le CSSS-SI. « Là aussi, trop de questions demeurent sans réponse. Par exemple, est-ce que l'urgence de Port-Cartier demeurera ouverte dans le cas d'une éventuelle fusion? Trop souvent, fusion rime avec perte de services pour la population », de conclure Josée Asselin.

À propos de l'APTS

L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe 30 000 personnes, occupant des postes professionnels et techniques dans le réseau de la santé et des services sociaux, dont des technologistes médicales, des techniciennes en loisir, des archivistes médicales, des technologues en imagerie médicale, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des audiologistes, des psychoéducateurs, des thérapeutes en réadaptation physique, des travailleurs sociaux, des psychologues, des techniciennes en diététique, des diététistes-nutritionnistes, des intervenants en soins spirituels et des hygiénistes dentaires.

SOURCE : Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements :

Josée Asselin
Téléphone : 514.608.4099 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.