Frappe de l'UPAC en informatique - Québec solidaire réclame une enquête publique indépendante

MONTRÉAL, le 11 mars 2015 /CNW Telbec/ - Suite au coup de filet de l'UPAC relativement au trucage d'un appel d'offres de Revenu Québec en services informatiques, le député de Mercier, Amir Khadir, réclame une enquête publique indépendante sur l'octroi des contrats dans le domaine des technologies de l'information au gouvernement du Québec.

« La gestion de l'informatique au gouvernement québécois accumule les scandales, peu importe le parti au pouvoir. Les arrestations de ce matin sont la goutte qui fait déborder le vase ! L'implication de fonctionnaires du ministère du Revenu nous inquiète au plus haut point. Le gouvernement est incapable de rassurer le public. Les interventions confuses des ministres Coiteux et Leitão montrent qu'ils ne sont plus en contrôle. Québec doit mettre en place une enquête publique et indépendante pour enrayer la culture de corruption endémique à l'attribution des contrats informatiques. La situation est aussi grave que celle du secteur de la construction. Cette fois-ci, le gouvernement Couillard va-t-il attendre le ras-le-bol populaire avant d'agir ?  »

Amir Khadir a demandé à l'Autorité des marchés financiers de suspendre sur-le-champ l'accréditation de la firme Informatique EBR, curieusement accordée il y a quelques jours.

« Nous sommes en droit de nous poser des questions sur le degré d'implication des firmes IBM et Informatique EBR. Les employés arrêtés aujourd'hui n'étaient pas en bas de l'échelle! Comment ces firmes se sont-elles faufilées à travers les mailles de l'Autorité des marchés financiers? Pourquoi est-ce que EBR a pu continuer à soumissionner malgré l'arrestation de Jamal El Khayat, qui avait déjà truqué un contrat au ministère de la Sécurité publique? Ce ne sont pas les questions qui manquent. Seule une enquête publique indépendante pourra donner des réponses aux Québécoises et aux Québécois, qui en ont assez de se faire berner! »

« Une lutte vigoureuse au gaspillage dans la gestion de l'informatique pourrait rapporter des revenus importants à l'État québécois. Le gouvernement Couillard demande à la classe moyenne d'accepter leur appauvrissement alors qu'il se prive des milliards de Pharma Québec, de l'évasion fiscale et du gaspillage informatique! Pour faire le ménage, Québec solidaire propose de limiter le recours à la sous-traitance, développer l'expertise à l'interne et reprendre le contrôle de l'industrie informatique par le recours préférentiel au logiciel libre », a conclu le député de Mercier.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Jérémie Bédard-Wien, Attaché de presse, 514-208-0454 ou jeremie@quebecsolidaire.net

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.