Francofête 2015 - Le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion décerne les Mérites en francisation des personnes immigrantes

MONTRÉAL, le 27 mars 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la Soirée des Mérites et des prix Francopub qui s'est déroulée dans le cadre de la 19e Francofête, le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, représenté par M. Bernard Roy, directeur général des services de participation et d'inclusion, a décerné les trois prix qui reconnaissent l'importance accordée à l'apprentissage du français par les personnes immigrantes.

La Soirée des Mérites et des prix Francopub permet de souligner le travail de personnes, d'enseignantes et d'enseignants ainsi que de partenaires communautaires et institutionnels qui mettent tout en œuvre pour faire rayonner le français au Québec et soutenir l'intégration en français des personnes immigrantes.

Les lauréates et lauréats des Mérites en francisation des personnes immigrantes pour 2015 sont :

  • Personne immigrante non francophone : M. Mario Ayala
  • Personne œuvrant dans le domaine de la francisation des personnes immigrantes : Mme Mina Tayarani
  • Partenaire institutionnel ou communautaire en francisation : Collectif des entreprises d'insertion du Québec

Le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion est un partenaire de la Francofête depuis 1998. Durant les deux semaines de sa programmation, le personnel enseignant du Ministère et les personnes inscrites à ses cours de français prennent part aux jeux linguistiques concoctés par l'Office québécois de la langue française. La Francofête devient ainsi une occasion supplémentaire de sensibiliser les personnes immigrantes au fait français au Québec et de mieux leur faire connaître la société québécoise.

« La connaissance et l'usage de la langue française témoignent d'une intégration réussie, en emploi ou au sein de la société. L'intégration en français contribue aussi au développement d'un sentiment d'appartenance à la société québécoise. Par ailleurs, les lauréates et lauréats ainsi que les finalistes des Mérites en francisation personnifient l'importante contribution des personnes immigrantes à la vitalité et au rayonnement de la langue française », a déclaré la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Mme Kathleen Weil.

Vous trouverez en annexe la liste des lauréates et lauréats.


Mérites en francisation des personnes immigrantes
Lauréates et lauréats pour l'année 2015

Personne immigrante non francophone
Monsieur Mario Ayala

D'origine salvadorienne, M. Mario Ayala s'est installé au Québec en 1987. Au moment de son arrivée, il ne parlait pas du tout français et c'est avec ses collègues de travail, chez Peerless, qu'il a commencé son apprentissage. Il s'est ensuite inscrit à des cours de français au Centre d'orientation et de formation des immigrants.

C'est également dans son milieu de travail que M. Ayala s'est intégré à la société québécoise. Devenu membre du syndicat, il en est maintenant le président. En 2012, il a mis sur pied, avec l'organisme Formation de base pour le développement de la main-d'œuvre, un projet de francisation pour les membres du syndicat de la compagnie. Grâce à la collaboration entre le syndicat et l'entreprise, une quarantaine de personnes suivent des cours en français à raison de quatre heures par semaine depuis maintenant trois ans. Elles peuvent maintenant se débrouiller en français tant dans leur vie professionnelle que personnelle.

Le succès du projet de francisation au sein de l'entreprise Peerless est en grande partie attribuable à M. Ayala. En plus de s'occuper de la logistique, il révise les plans de cours pour s'assurer que la formation est adaptée aux besoins des élèves. Il a démontré avoir vraiment à cœur la promotion du français auprès des membres de son syndicat et, en ce sens, il mérite toute notre admiration.

Personne œuvrant dans le domaine de la francisation
Madame Mina Tayarani

Mme Mina Tayarani est arrivée à Montréal en avril 2004 avec sa famille. Comptant déjà vingt ans d'expérience en enseignement du français et en tutorat dans son pays d'origine, elle accède rapidement à un emploi dans des écoles primaires, principalement dans les classes d'accueil. L'idée d'un centre de renforcement et d'aide aux devoirs lui est venue au cours de ces années.

Enfin, le centre Le monde de la langue française voit le jour. Les élèves de 5 à 17 ans peuvent y trouver du soutien afin d'améliorer et d'approfondir leurs connaissances et leur maîtrise de la langue française, ce qui les aide à passer avec succès les tests d'entrée de diverses écoles. Mme Tayarani favorise le travail d'équipe et établit des liens étroits et solides avec les élèves, les parents et le personnel enseignant.

La fin de semaine, le centre accueille gratuitement des adultes de diverses origines qui désirent apprendre ou améliorer leur connaissance du français. Mme Tayarani anime des ateliers de conversation, encourage l'intégration de ces personnes à la société québécoise et leur donne confiance en leurs capacités. Voici le témoignage d'un parent participant : « En rentrant chez moi, je me sens toujours un peu plus proche du nouveau monde de mes enfants. Le Québec n'est plus un monde où seuls mes enfants assimilent la langue française. »

La générosité de Mme Tayarani, son engagement et le travail qu'elle accomplit au quotidien depuis son arrivée au Québec méritent grandement d'être soulignés.

Partenaire institutionnel ou communautaire
Collectif des entreprises d'insertion du Québec

Regroupant les entreprises d'insertion au Québec, le Collectif a vu le jour en 1996. Cet organisme s'est non seulement donné pour mission de promouvoir et de soutenir les entreprises d'insertion membres du Collectif, mais aussi de promouvoir et de soutenir l'intégration sociale et professionnelle des personnes en quête d'un avenir meilleur.

C'est de cette façon qu'est né le projet Intégration, un projet des plus novateurs du Collectif. Intégration offre aux jeunes des minorités visibles anglophones et allophones un parcours en francisation qui se déroule pendant leur contrat de travail dans l'une des entreprises d'insertion de l'île de Montréal. Dans le cadre des 32 à 40 semaines de formation en milieu de travail, les personnes de 18 à 35 ans suivent des cours de français pendant 7 semaines ainsi que des ateliers préparatoires au marché du travail. Les jeunes poursuivent leur formation technique dans l'une des entreprises sélectionnées tout en bénéficiant du cours de français un jour par semaine.

Privilégiant une approche globale, ce projet allie francisation, formation, expérience en entreprise, suivi et soutien personnalisé. Les activités de francisation favorisent les rapprochements interculturels et la découverte de la ville de Montréal et de la société québécoise. Les ateliers favorisent la connaissance et l'estime de soi ainsi que le développement d'habiletés socioprofessionnelles.

Voilà un exemple concret d'une organisation qui offre des services favorisant l'apprentissage du français, l'intégration sociale et professionnelle et le développement de nouveaux projets de vie.

 

SOURCE Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion

Renseignements : Jonathan Lavallée, Relations médias, Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, 514 940-1630

LIENS CONNEXES
http://www.mrci.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.