Fonds d'aide aux victimes d'actes criminels - La ministre Stéphanie Vallée annonce une aide financière de 21,8 millions de dollars pour soutenir les victimes d'actes criminels

QUÉBEC, le 25 juill. 2016 /CNW Telbec/ - La ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, annonce l'octroi d'une aide financière de 21,8 millions de dollars qui sera partagée entre dix-sept centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) et cinq organismes venant en aide aux personnes victimes d'actes criminels.

À cette aide financière de 21,8 millions s'ajoute une somme de 1,5 million allouée dans le cadre du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux victimes d'actes criminels, totalisant 23,3 millions de dollars la somme accordée cette année pour soutenir les victimes d'actes criminels.

« Je tiens à remercier tous les organismes qui offrent des services de première ligne afin d'accompagner et d'informer les personnes victimes, et ce, dès l'acte criminel et tout au long du processus judiciaire. La mission que vous accomplissez auprès des victimes est importante; c'est pourquoi je suis fière d'annoncer cette aide financière en vue de vous appuyer dans sa réalisation. Cela témoigne de l'engagement du gouvernement envers les personnes victimes, de façon à ce qu'elles puissent trouver au Québec des services de qualité qui répondent à leurs besoins diversifiés, qu'ils soient liés à des procédures judiciaires, à une recherche de protection ou de réparation », a soutenu la ministre Vallée.

Les sommes octroyées proviennent du Fonds d'aide aux victimes d'actes criminels. Ce fonds est en partie financé par les suramendes compensatoires imposées en vertu du Code criminel, les sommes perçues sur certains constats d'infraction émis au Québec et par les sommes provenant du partage des produits de la criminalité et des contributions pénales.

À propos des CAVAC

Les CAVAC proposent des services confidentiels et gratuits aux personnes victimes et à leurs proches ainsi qu'aux témoins d'actes criminels. Près de 58 000 personnes bénéficient des services des CAVAC chaque année à travers le Québec.

Les CAVAC offrent principalement de l'accompagnement au sein du système judiciaire de même que de l'information sur les droits et recours de la personne. Des services d'intervention de nature post-traumatique et psychosociojudiciaire, de l'aide pour remplir certains documents administratifs et du référencement vers des ressources spécialisées sont également offerts.

Pour en savoir plus sur les CAVAC, consultez le site : www.cavac.qc.ca.

À propos des cinq organismes

L'aide financière accordée permettra aussi de soutenir cinq organismes qui interviennent dans plusieurs régions du Québec. Ces organismes proposent notamment des services d'écoute, d'évaluation et de référence téléphonique ainsi que des services médicaux, psychosociaux et sociojudiciaires. Certains d'entre eux mènent également des activités de recherche, de formation et de prévention auprès des personnes victimes d'actes criminels.

Organismes qui recevront une aide financière :

  • L'Association des Familles de Personnes Assassinées ou Disparues
  • L'Association québécoise Plaidoyer-Victimes
  • Le Centre d'expertise Marie-Vincent
  • Le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal
  • SOS violence conjugale

À propos du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux victimes d'actes criminels

Une somme de 1,5 million de dollars sera consacrée à soutenir des projets ponctuels portant sur la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux personnes victimes. L'appel de projets lancé le 20 juillet dernier se poursuit jusqu'au 16 septembre 2016.

Pour en savoir plus sur les ressources et sur les services destinés aux personnes victimes d'actes criminels, consultez le site Web du ministère de la Justice du Québec : www.justice.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Source : Emilie Simard, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, 418 643-4210; Renseignements : Paul-Jean Charest, Relations médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.