Fonds Chantiers Canada-Québec - « Le temps file et les municipalités doivent pouvoir soumettre des projets » - Mario Laframboise

QUÉBEC, le 10 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour les affaires municipales et député de Blainville, Mario Laframboise, souhaite que le gouvernement libéral permette enfin aux municipalités de soumettre des projets d'infrastructures et qu'il rende disponibles les sommes prévues au programme Fonds Chantiers Canada-Québec (FCCQ) pour des projets d'infrastructure.

Le porte-parole caquiste avait d'ailleurs demandé au ministre des Affaires municipales, à la veille des assises annuelles de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), d'annoncer que l'entente avec le fédéral allait rapidement être signée pour répondre aux besoins des villes et des régions du Québec, une idée que le ministre avait alors rejetée. Pourtant, le discours du premier ministre incluait cette annonce dès le lendemain. « Maintenant que l'entente est signée, il faut que l'argent soit disponible pour les municipalités et qu'elles puissent soumettre des projets. La dernière saison de construction a déjà été perdue parce que les libéraux ont indûment bloqué les négociations, et ce, pendant que la majorité des municipalités canadiennes ont accès à ces fonds depuis plus d'un an. Le ministre doit maintenant garantir que cette saison de construction qui débute ne sera pas compromise parce que son gouvernement tarde à annoncer les sommes disponibles », explique-t-il.

Mario Laframboise ajoute que le site internet du ministère des Affaires municipales affiche présentement qu'il n'y a aucune somme disponible et qu'il n'est pas possible de faire une demande dans le cadre du FCCQ. «Donc, ce que nous dit le ministre, c'est que le premier ministre a fait l'annonce à l'UMQ simplement pour calmer les attentes des municipalités, sans avoir une réelle intention de rendre le programme accessible rapidement? On se demande même s'il aurait fait cette annonce si l'on ne lui avait pas mis autant de pression la veille. Vingt jours plus tard, l'annonce n'a pas encore été suivie d'une invitation aux municipalités de faire des demandes. Les municipalités attendent toujours les détails du programme pour savoir où, quand, comment déposer ses projets. Elles sont maintenues dans le flou. Le ministre doit nous donner l'heure juste et confirmer si l'information affichée sur son site internet est valide ou non », conclut-il

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.