FNEEQ-CSN - Droits de scolarité des étudiantes et des étudiants étrangers - Taxer le savoir, c'est financer l'ignorance !

MONTRÉAL, le 3 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Nous apprenions que le gouvernement libéral poursuivrait son œuvre de démolition de l'enseignement universitaire en imposant de nouvelles compressions.

« L'augmentation des droits de scolarité pour les étudiantes et les étudiants  internationaux repose sur une marchandisation du savoir et sur une logique du financement de notre accessibilité à l'enseignement supérieur grâce à l'augmentation de la tarification. Belle logique ! » s'insurge M. Sylvain Marois, le vice-président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), responsable du regroupement université.

Lors du congrès de la FNEEQ-CSN tenue en mai 2015, les personnes déléguées ont d'ailleurs adopté une proposition afin de s'opposer à la libéralisation des droits de scolarité et à ce que les droits de scolarité des étudiantes et des étudiants internationaux deviennent une source de financement permettant le désengagement de l'État dans le financement de l'enseignement supérieur.

Pour la FNEEQ-CSN, le gouvernement ne devrait pas  aller de l'avant avec cette proposition simpliste. Il devrait plutôt s'engager à faire de l'éducation une véritable priorité nationale.

« S'il souhaite réfléchir à la question des droits de scolarité des étudiantes et des étudiants internationaux, il doit le faire de façon globale, en tenant compte de l'accueil et de l'intégration de ces étudiants. Le gouvernement doit également tenir compte de ses politiques d'immigration, dans le respect de la diversité culturelle et des capacités d'encadrement des personnels enseignants. Il ne doit pas financer les conséquences de ses politiques d'austérité sur le dos des rêves de jeunes femmes et de jeunes hommes venus d'ailleurs », indique Mme Caroline Senneville, la présidente de la FNEEQ.

La FNEEQ-CSN regroupe quelque 34 000 membres dans les cégeps, les établissements privés et les universités. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec.

 

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)



Renseignements : France Désaulniers, Conseillère aux communications, FNEEQ-CSN, 514 219-2947, fneeq.qc.ca, Médias sociaux : @Fneeq-CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.