Financement politique - Philippe Couillard refuse que le PLQ rembourse les dons collectés illégalement avant 2010

QUÉBEC, le 25 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Au lendemain du dépôt du rapport final de la commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, a sommé Philippe Couillard d'accepter le prolongement du délai de prescription prévu à la Loi électorale, afin de permettre au Directeur général des élections du Québec (DGEQ) de poursuivre les partis politiques pour leurs infractions commises pendant toute la période étudiée par la commission Charbonneau.

François Legault a indiqué que le DGEQ évalue à 7,3 millions de dollars le financement sectoriel que le Parti libéral du Québec a obtenu de 2006 à 2011. Toutefois, comme le délai de prescription est de 5 ans, toutes les sommes collectées illégalement ne pourront être récupérées, a souligné M. Legault.

« Hier, la juge Charbonneau a présenté un portrait très sombre des systèmes de financement des partis politiques au Québec. Ce portrait est sévère, mais surtout il explique en grande partie pourquoi il existe un si grand cynisme envers les partis politiques au Québec. Or, la moindre des choses à faire est de rembourser les sommes collectées illégalement. Je rappelle que l'Assemblée nationale a adopté en octobre 2013 une motion unanime pour prolonger le délai de prescription. Le premier ministre doit accepter de prolonger le délai de prescription prévu pour que soit remboursée la totalité des sommes liées aux infractions commises pendant la période couverte par la commission Charbonneau », a déclaré François Legault, au Salon bleu.

Or, le premier ministre Couillard a choisi de reculer sur l'engagement de son parti à rembourser tous les dons illégaux collectés par le PLQ au cours de la période étudiée par la commission Charbonneau. Il a refusé de rembourser pour les dons précédents l'année 2010.

« De l'aveu même de la commission Charbonneau, c'est à partir de 2009 que les dons illégaux ont commencé à cesser, en raison des nombreux reportages exposant le système de collusion, de corruption et de financement politique illégal en lien avec l'industrie de la construction. Ce que Philippe Couillard dit aux Québécois, c'est que son parti ne les remboursera pas pour ces millions collectés illégalement. Honte à lui! », a répliqué François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.