Financement du transport en commun : des pistes prometteuses selon CAA-Québec

MONTRÉAL, le 10 oct. 2014 /CNW Telbec/ - Prenant part au colloque annuel de l'Association du transport urbain du Québec (ATUQ), CAA-Québec constate qu'à bien des égards, les solutions de financement présentées rejoignent plusieurs de ses positions défendues depuis quelques années. « Enfin, on délaisse la solution facile de taxer l'essence afin de financer la mobilité, pour se tourner vers des solutions logiques, comme la captation de la plus-value foncière, qui ont fait leurs preuves ailleurs », indique Sophie Gagnon, vice-présidente, communications et affaires publiques.

Et un sondage commandé par l'ATUQ le confirme : si 96 % de la population estime que les transports collectifs sont un service essentiel, il y a toutefois une forte opposition à la hausse de 1 cent par année pendant cinq ans de la taxe sur le litre d'essence pour les financer, une solution évoquée dans ce sondage mené par la firme CROP.

D'autres avenues de financement à considérer
CAA-Québec appuie également l'idée de revendiquer la totalité des 10 cents/litre de la taxe d'accise fédérale prélevée chez les automobilistes du Québec. « Alors que la situation financière du gouvernement fédéral s'améliore, il est temps que 100 % des revenus de cette taxe soient retournés au Québec pour financer des projets d'infrastructures, au lieu des 5 cents/litre actuels », souligne Mme Gagnon. De même, le Québec pourrait recourir davantage à Chantiers Canada, un programme de financement des infrastructures, pour permettre la réalisation de projets associés aux transports collectifs, comme ce fut le cas dans d'autres provinces canadiennes.

Revoir la gouvernance
Tout comme le ministre des Transports du Québec, Robert Poëti, l'a indiqué avec fermeté, CAA-Québec croit qu'il faut alléger les lourdeurs administratives dans la gestion des organismes de transports collectifs afin de gagner en agilité. « Il faut aussi adopter des indicateurs de performance et des règles de transparence qui permettent de mieux évaluer l'efficacité dans la gestion des projets », de conclure Mme Gagnon. Le ministre des Transports profitait de son passage au colloque pour rappeler que, depuis les dernières années, seulement 60 % des sommes réservées à l'amélioration des transports collectifs ont pu être utilisées.

CAA-Québec rappellera ces éléments au cours de sa participation au panel de clôture de ce colloque axé sur les sources de financement du transport en commun.

À propos de CAA-Québec 
Rappelons que CAA-Québec, un organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à ses 1 290 000 membres des services et privilèges dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers.

 

SOURCE : CAA-Québec

Renseignements : Philippe St-Pierre, Directeur adjoint, recherche et affaires publiques, 418 624-2424, poste 2418, Cell. : 418 580-1633, pstpierre@caaquebec.com; Anne-Sophie Hamel, Conseillère en communication et porte-parole, 514 861-7111, p. 5478, Cell. : 514 717-4040, anne-sophie.hamel@caaquebec.com

LIENS CONNEXES
http://www.caa-quebec.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.