Financement des arrondissements - « Mauvaise nouvelle pour les Montréalais : 19 taux de taxe locale à prévoir en 2014 » - Louise Harel

MONTRÉAL, le 6 juin 2012 /CNW Telbec/ - « Plutôt que de corriger comme promis les iniquités dans l'offre de services et d'équipements offerts aux Montréalais et les « erreurs historiques » dans l'octroi du financement des arrondissements, l'administration Tremblay propose dorénavant un scénario qui introduit, dès 2014, l'arrivée de 19 taux de taxes d'arrondissement, a déclaré Mme Louise Harel, chef de l'Opposition officielle et chef de Vision Montréal.

« Il s'agit là de l'introduction sur le compte de taxe de tous les contribuables d'une nouvelle ligne intitulée « taux de taxe locale ». Cette taxe locale pourrait notamment financer des activités excédant les normes minimales et les paramètres fixés dans l'offre de service aux Montréalais. L'établissement de ces normes et paramètres en matière de déneigement, de voirie, de gestion des matières résiduelles, de services de bibliothèques et autres services de proximité demeure encore inconnu », a-t-elle souligné.

D'autre part pour 2014, les vagues promesses non chiffrées de corrections de certains arrondissements, reconnus comme étant sous dotés, ainsi que l'absence d'une formule de péréquation font toujours craindre le maintien de l'iniquité dans le traitement des services aux citoyens.

À ce sujet, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain recommandait à la Ville, en mars 2010, dans le rapport Une métropole à la hauteur de nos aspirations, de «  revoir ses règles d'imputation du coût de financement des investissements de rattrapage dans les arrondissements moins bien dotés, afin d'éviter que les iniquités actuelles se perpétuent ». Elle ajoutait : « Ceci pénalise les arrondissements qui font des investissements de rattrapage en infrastructures et ceux qui ont une faible base fiscale ».

« La vigilance s'impose pour s'assurer qu'il n'y ait pas deux classes de citoyens montréalais : ceux qui ont les moyens de se payer des services et des équipements municipaux et ceux qui doivent s'en priver », a ajouté la chef de Vision Montréal.

2013 : ANNÉE ÉLECTORALE !

L'administration Tremblay entend donner suite, en 2013, à la revendication maintes fois réitérée d'indexer à l'indice des prix à la consommation (IPC) les budgets des arrondissements, pour un montant de 16,2 $M ainsi qu'à consacrer 9,7 $M à la mise à niveau des arrondissements les plus sous dotés. « De bonnes nouvelles pendant l'année d'élection! », a-t-elle conclu.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
militza.jean@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.