Fin des activités de perturbation de Greenpeace à Suncor

FORT MCMURRAY, AB, le 30 sept. /CNW Telbec/ - Après 10 heures de mise à l'arrêt de deux tapis géants servant au transport du bitume, le blocus de Greenpeace sur les sites d'exploitation des sables bitumineux de Suncor au nord de Fort McMurray en Alberta a pris fin.

Les 10 activistes responsables de l'arrêt des deux convoyeurs de Suncor ont été arrêtés par la GRC dans la soirée. Un peu plus tôt dans la journée, la police a effectué l'arrestation de 10 autres militants ayant installé une bannière géante sur la rivière Athabasca porteuse du message "Se meurt pour un leadership climatique".

L'action a débuté tôt ce matin lorsque 23 activistes du Canada, de France, du Brésil et de l'Allemagne se sont infiltrés sur les sites de Suncor. Une première équipe a stoppé l'énorme tapis roulant servant au transport du bitume de la mine ouest de Suncor à son usine située à l'est, de l'autre côté de la rivière Athabasca. Parmi les activistes se trouvait le directeur général de Greenpeace Canada, Bruce Cox. Celui-ci est du nombre des activistes arrêtés.

L'intervention d'aujourd'hui survient deux semaines après l'interruption réussie des activités minières de Shell par Greenpeace. Les actions portées aujourd'hui par l'organisation visaient à attirer l'attention de la communauté internationale sur le crime climatique que constitue l'exploitation des sables bitumineux.

Pendant les blocus de Shell et Suncor, les deux entreprises ont fait l'annonce par voie de communiqué qu'elles étaient ouvertes au dialogue.

"Les compagnies qui exploitent le pétrole sale des sables bitumineux comptent tripler leur production dans les prochaines années. Leurs actions en disent long sur leur "ouverture au dialogue"", note Virginie Lambert Ferry, responsable de la campagne Climat-Énergie chez Greenpeace. "Les groupes environnementaux et la société civile ont rencontré à plusieurs reprises ces entreprises dans les dix, vingt, trente dernières années. Jusqu'ici, ces "dialogues" n'ont pas permis de mettre un terme à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre, à la multiplication de lacs toxiques et à l'empoisonnement de fleuves. Il est temps de mettre fin aux belles paroles et d'agir. II est temps d'arrêter l'exploitation des sables bitumineux", conclut Mme Lambert Ferry.

Il était possible de regarder l'action de Greenpeace en direct tout au long de l'action à l'adresse : www.greenpeace.org/stoptarsands

SOURCE Nouvelles - Environnement

Renseignements : Renseignements: Catherine Vézina, Communications et Relations publiques, (514) 212-5749; Virginie Lambert Ferry, responsable de la campagne Climat-Énergie, (514) 217-5438


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.