Filtrage d'informations transmises par l'AMT à l'UPAC - La CAQ veut entendre Nicolas Girard en commission parlementaire

QUÉBEC, le 1er sept. 2016 /CNW Telbec/ - À la suite des révélations troublantes concernant le processus de transmission d'information et de dossiers de l'Agence métropolitaine de transports (AMT) vers l'Unité permanente anticorruption (UPAC), les députés de la Coalition Avenir Québec, Éric Caire et Claude Surprenant, réclament la tenue d'une commission parlementaire et la comparution de l'ex-président et directeur général de l'AMT, Nicolas Girard. Une lettre officielle faisant état de cette demande a été acheminée au président de la Commission des transports et de l'environnement et député d'Orford, Pierre Reid.

Pour Éric Caire, porte-parole de la CAQ en matière d'efficacité de l'administration publique, les actes divulgués dans le quotidien La Presse sont sérieuses : il est question de membres de la haute direction de l'AMT qui auraient délibérément omis de transmettre certains dossiers à l'UPAC. « Nicolas Girard est soupçonné par deux témoins d'avoir filtré des dossiers et informations sensibles de l'AMT avant de les transmettre à l'UPAC, pour des raisons politiques. Ce type d'allégations n'est pas à prendre avec des pincettes. Il faut faire la lumière sur cette histoire, et vite », a déclaré le député de La Peltrie, Éric Caire.

Son collègue Claude Surprenant, critique caquiste en matière de transports, partage ces inquiétudes. Si ce qui est véhiculé se révèle vrai, l'AMT aurait sciemment nui au travail de l'UPAC et ainsi tenté d'entraver considérablement les enquêtes des forces policières. « Il faut convoquer les principaux acteurs en cause, à commencer par l'ex-président-directeur général Nicolas Girard, directement visé dans les rapports de l'analyste Annie Trudel. J'espère surtout que nous pourrons compter sur la collaboration de tous les partis politiques, notamment et principalement le Parti québécois. Le chef intérimaire actuel, Sylvain Gaudreault, l'ayant nommé alors qu'il était ministre des Transports dans le gouvernement Marois, nous sommes impatients de savoir si son parti, qui dans plusieurs dossiers est d'accord avec la CAQ pour réclamer de la transparence, appuiera notre demande pour que Nicolas Girard comparaisse devant les parlementaires », a conclu Claude Surprenant, député de Groulx.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.