Fibrek annonce de solides résultats pour le deuxième trimestre de 2010


    
    FAITS SAILLANTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE :

    - Un BAIIA positif(1) de 20,8 millions de dollars pour le deuxième
      trimestre de 2010 par rapport à un BAIIA négatif de 16,3 millions de
      dollars pour la même période de 2009.
    - Un bénéfice net de 9,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre
      de 2010 comparativement à une perte nette de 33,8 millions de dollars
      pour la période correspondante de 2009.
    - 193 040 tonnes livrées au cours du deuxième trimestre de 2010, soit une
      augmentation de 49 % comparativement au même trimestre de 2009.
    - La clôture d'un refinancement d'environ 193 millions de dollars le
      16 juillet 2010.

    -------------------------------------------------------------------------
    TSX : FBK                                                  www.fibrek.com
    -------------------------------------------------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>LONGUEUIL, QC, le 4 août /CNW Telbec/ - Fibrek Inc. (TSX : FBK) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre qui s'est terminé le 30 juin 2010. Les ventes ont atteint 154,8 millions de dollars, comparativement aux ventes de 82,1 millions de dollars enregistrées au deuxième trimestre de 2009. Pour un quatrième trimestre consécutif, le bénéfice avant amortissement, les frais financiers et les impôts sur les bénéfices (BAIIA)(1) a été positif avec 20,8 millions de dollars au deuxième trimestre de 2010 comparativement à un BAIIA négatif de 16,3 millions de dollars pour la période correspondante de 2009. Le bénéfice net de ce trimestre a totalisé 9,7 millions de dollars, ou 0,11 $ par action (0,08 $ par action sur une base diluée), comparativement à une perte nette de 33,8 millions de dollars, ou 0,37 $ par action, pour le deuxième trimestre de 2009.</p>
<p/>
<pre>
    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    --------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
                                            Trois mois           Six mois
                                             terminés            terminés
    (en milliers de dollars canadiens,      le 30 juin          le 30 juin
     sauf les montants par action)        (non vérifiés)      (non vérifiés)
    -------------------------------------------------------------------------
                                          2010      2009      2010      2009
    -------------------------------------------------------------------------
                                             $         $         $         $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                             154 819    82 139   292 908   160 750
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                            20 824   (16 309)   35 932   (18 679)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net           9 737   (33 845)    8 567   (48 904)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net par
     action
    De base                               0,11     (0,37)     0,09     (0,54)
    Diluée                                0,08     (0,37)     0,07     (0,54)
    -------------------------------------------------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Commentant les résultats du deuxième trimestre, <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, président et chef de la direction, a déclaré : "Nous sommes très fiers d'annoncer de solides résultats pour le deuxième trimestre de 2010. Cette amélioration de nos résultats par rapport à ceux douze mois plus tôt est principalement attribuable aux prix de la pâte sur le marché, aux volumes de ventes, à une production de pâte, tous plus importants que l'année précédente, ainsi qu'aux retombées de notre programme de réduction des coûts. Les derniers mois ont été fertiles en événements pour notre société. Nous avons complété notre conversion en société par actions, ce qui a permis la réalisation de notre refinancement. Tous ces facteurs ont contribué à apporter une stabilité et une marge de manœuvre financière à notre société. Ainsi, nous pourrons concentrer davantage nos efforts sur l'exécution de nos stratégies d'exploitation et de chaîne d'approvisionnement visant à améliorer la productivité, l'efficacité et la compétitivité de nos usines".</p>
<p/>
<pre>
    
    RÉSULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010</p>
<p/>
<p>Le volume total des ventes a augmenté à 193 040 tonnes au deuxième trimestre de 2010, où les ventes de pâte RBK ont totalisé 103 205 tonnes et celles de la pâte NBSK, 89 835 tonnes. Au cours du deuxième trimestre de 2009, le volume des ventes avait totalisé 129 831 tonnes, où les ventes de pâte RBK ont totalisé 53 884 tonnes et celles de la pâte NBSK, 75 947 tonnes.</p>
<p>Au deuxième trimestre de 2010, les ventes consolidées ont atteint 154,8 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 72,7 millions de dollars, comparativement aux ventes de 82,1 millions de dollars enregistrées au deuxième trimestre de 2009. Cette augmentation est attribuable principalement à une répartition favorable des ventes et un prix plus élevé pour la pâte pour 43,0 millions de dollars, de même qu'à un volume de ventes plus élevé pour 50,7 millions de dollars, partiellement compensée par un taux de change défavorable pour 21,0 millions de dollars.</p>
<p>Fibrek a enregistré un BAIIA de 20,8 millions de dollars (soit 13,5 % des ventes) pour le deuxième trimestre, comparativement à un BAIIA négatif de 16,3 millions de dollars (soit -19,9 % des ventes) pour la période correspondante de 2009.</p>
<p>Un bénéfice net de 9,7 millions de dollars, soit 0,11 $ par action (0,08 $ par action sur une base diluée), a été enregistré pour le deuxième trimestre de 2010 contre une perte nette de 33,8 millions de dollars, ou 0,37 $ par action, pour la période correspondante de 2009.</p>
<p/>
<p>PÉRIODE DE SIX MOIS DE 2010</p>
<p/>
<p>Le volume total des ventes a augmenté à 380 191 tonnes au cours de la période de six mois qui s'est terminée le 30 juin 2010, où les ventes de pâte RBK ont atteint 199 752 tonnes et celles de la pâte NBSK, 180 439 tonnes. Au cours des six premiers mois de 2009, le volume des ventes a totalisé 238 623 tonnes, où les ventes de pâte RBK ont atteint 106 560 tonnes et celles de la pâte NBSK, 132 063 tonnes.</p>
<p>Les ventes consolidées ont totalisé 292,9 millions de dollars au cours de la période de six mois qui s'est terminée le 30 juin 2010, soit une augmentation de 132,1 millions de dollars comparativement aux ventes de 160,8 millions de dollars réalisées au cours des six premiers mois de 2009. Cette augmentation est attribuable principalement à un volume de ventes plus élevé pour 109,0 millions de dollars, ainsi qu'aux prix plus élevés de la pâte et à une répartition des ventes favorable pour 71,8 millions de dollars. Cette augmentation a été partiellement compensée par un taux de change défavorable pour 48,7 millions de dollars.</p>
<p>Fibrek a enregistré un BAIIA de 35,9 millions de dollars (soit 12,3 % des ventes) au cours des six premiers mois de l'année, contre un BAIIA négatif de 18,7 millions de dollars (ou -11,6 % des ventes) à la période correspondante de 2009.</p>
<p>Un bénéfice net de 8,6 millions de dollars, soit 0,09 $ par action, a été enregistré pour la période de six mois terminée le 30 juin 2010 contre une perte nette de 48,9 millions de dollars, soit 0,54 $ par action, à la période correspondante de 2009.</p>
<p/>
<pre>
    
    REVUE PAR SECTEUR
    -----------------
    
</pre>
<p/>
<p>MARCHÉ DE LA PÂTE NBSK</p>
<p/>
<p>Les ventes pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2010 ont totalisé 77,6 millions de dollars, comparativement à 46,1 millions de dollars pour la période correspondante de 2009, ce qui représente une augmentation de 31,5 millions de dollars. Cette augmentation est attribuable aux prix de la pâte plus élevés pour 30,1 millions de dollars, de même qu'à un volume de ventes plus élevé pour 12,0 millions de dollars, et a été partiellement compensée par la force du dollar canadien comparativement à la devise américaine, pour 10,6 millions de dollars.</p>
<p>Les prix de vente de la pâte commerciale NBSK (livrée en Amérique du Nord) ont augmenté de 348 $US la tonne ou 54 % en moyenne au cours du deuxième trimestre de 2010, comparativement au trimestre correspondant de 2009. Cette augmentation, partiellement compensée par la force du dollar canadien par rapport au trimestre correspondant de 2009, a entraîné un prix de vente moyen de la pâte NBSK de 1 021 $CA la tonne, soit 268 $CA la tonne de plus que le prix de vente moyen enregistré au trimestre correspondant de 2009.</p>
<p>Pour la période de six mois, les ventes ont totalisé 147,9 millions de dollars, comparativement à 83,6 millions de dollars à la période correspondante de 2009. Le prix de vente moyen de la pâte commerciale NBSK (livrée en Amérique du Nord) était de 937 $US la tonne, soit une augmentation de 42 %, mais la fluctuation des taux de change a restreint l'augmentation en dollars canadiens à 22 %.</p>
<p/>
<p>MARCHÉ DE LA PÂTE RBK</p>
<p/>
<p>Au deuxième trimestre terminé le 30 juin 2010, le secteur de la pâte RBK a enregistré des ventes de 77,2 millions de dollars, comparativement à 36,0 millions de dollars à la période correspondante de 2009. Cette augmentation de 41,2 millions de dollars est attribuable principalement à un volume de ventes plus élevé pour 36,9 millions de dollars et à des prix réalisés nets de pâte plus élevés pour 14,7 millions de dollars, et a été partiellement compensée par un taux de change défavorable pour 10,4 millions de dollars.</p>
<p>Pour la période de six mois, le volume des ventes de pâte RBK a totalisé 145,0 millions de dollars, comparativement à 77,1 millions de dollars à la période correspondante de 2009. Bien que les prix moyens de la pâte commerciale ont augmenté d'environ 17 % en dollars US, des fluctuations du taux de change défavorables ont donné lieu à des niveaux de prix de vente semblables en dollars canadiens.</p>
<p/>
<pre>
    
    FAITS RÉCENTS
    -------------
    
</pre>
<p/>
<p>Refinancement</p>
<p/>
<p>Le 16 juillet 2010, Fibrek a annoncé la clôture d'un refinancement d'environ 193 millions de dollars. Celles-ci comportaient : (1) un prêt à terme de cinq ans auprès d'une filiale de la Société générale de financement du Québec, pour la somme de 78 millions de dollars; (2) une facilité de crédit renouvelable garantie de trois ans de 75 millions de dollars fondée sur l'actif auprès de la Société de détention financement GE <span class="xn-location">Canada</span>; et (3) un placement de droits de 40 millions de dollars (produits bruts).</p>
<p>Ces transactions de refinancement ont permis à Fibrek de rembourser sa facilité de crédit renouvelable actuelle expirant le 30 octobre 2010, ainsi que son prêt à terme expirant le 30 octobre 2012. Grâce à ce refinancement, la société a réduit sa dette, diminué son ratio d'endettement sur le capital total à 23 %, réduit ses intérêts débiteurs et a prorogé son profil des échéances de la dette.</p>
<p/>
<p>CONVERSION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS</p>
<p/>
<p>Le 25 mai 2010, Fonds SFK Pâte (le "Fonds" a complété sa restructuration, passant d'une fiducie de revenu à une société par actions appelée "Fibrek Inc." par l'entremise d'un plan d'arrangement approuvé par le tribunal en vertu de l'article 192 de la Loi canadienne sur les sociétés par actions (la "Conversion"). La Conversion a impliqué l'échange, à raison d'une action ordinaire par part transférée, de toutes les parts en circulation du Fonds pour des actions ordinaires de Fibrek Inc. (les "actions ordinaires") et l'endossement par Fibrek Inc. des débentures subordonnées non garanties prorogeables convertibles à 7% du Fonds (les "débentures"). Par conséquent, le 25 mai 2010, immédiatement après la clôture de la Conversion, il y avait 90 472 708 actions ordinaires émises et en circulation, ainsi qu'un montant principal global de débentures de 51 749 000 $.</p>
<p/>
<pre>
    
    PERSPECTIVES
    ------------
    
</pre>
<p/>
<p>Les indicateurs de base du marché ont contribué au resserrement du marché de la pâte NBSK au cours du deuxième trimestre. Les stocks de pâte NBSK des producteurs et des consommateurs sont demeurés à des niveaux en dessous de la normale. Les temps d'arrêt prévus pour l'entretien saisonnier ont contribué à limiter les stocks. Les prix de la pâte NBSK ont poursuivi leur augmentation mensuelle au cours du trimestre.</p>
<p>En Amérique du Nord, le marché de la pâte RBK a montré des signes de redressement de la demande au cours du deuxième trimestre. Cette augmentation de la demande a été en partie imputable à la fermeture de l'usine d'un concurrent ayant déposé une demande de protection en vertu des lois américaines sur les faillites. Les clients ont également fait état de carnets de commandes mieux remplis pour le papier recyclé. Le prix de notre pâte RBK a augmenté en avril et en mai et est demeuré stable au cours du mois de juin.</p>
<p>Les indicateurs économiques et ceux du marché commencent à montrer des signes de pression à la baisse sur les prix de la pâte. Du côté de l'offre, les usines de pâte chiliennes ont redémarré leur production et certaines usines canadiennes prévoient également une reprise de leur production. Du côté de la demande, nous anticipons un creux saisonnier caractéristique du marché de la pâte au cours des mois d'été tandis que l'évolution de la demande chinoise demeure difficile à prévoir. Une réduction du prix de 30 $ la tonne sur la pâte NBSK entrant en vigueur le 1er août 2010 a été annoncée par la plupart des producteurs.</p>
<p>La réalisation de notre refinancement nous procure un niveau d'endettement adéquat et une souplesse dans la gestion de nos liquidités afin de faire face à toute éventuelle volatilité dans notre industrie. En raison de ce refinancement, la société a réduit sa dette, amélioré son ratio d'endettement sur le capital total, réduit ses intérêts débiteurs et a prorogé son profil des échéances de la dette. Notre programme de réduction des coûts démarré en 2009 se poursuivra et nous serons en mesure de concentrer davantage d'efforts sur l'exploitation afin d'optimiser nos niveaux de productivité et accroître l'efficacité et la compétitivité de nos usines.</p>
<p/>
<p>CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE</p>
<p/>
<p>Fibrek tiendra une conférence téléphonique le jeudi 5 août 2010 à 10 h (heure de l'Est), afin de discuter de ses résultats. Le président et chef de la direction, <span class="xn-person">Pierre Gabriel</span> Côté, et Patsie Ducharme, la vice-présidente et chef de la direction financière, animeront la conférence téléphonique, qui sera suivie d'une période de questions ayant trait aux résultats. Pour participer à la conférence téléphonique, les professionnels de l'investissement et les représentants des médias d'affaires doivent composer le 647-427-7450 (pour tous les appels provenant de <span class="xn-location">Toronto</span> et d'outre-mer) ou le 1-888-231-8191, code d'accès : 89555198# (pour tous les autres appels provenant de l'Amérique du Nord). Les participants qui ne peuvent assister à la conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé en composant le 1-800-642-1687, code d'accès 89555198#. La retransmission différée sera disponible jusqu'à 23 h 59, le jeudi 12 août 2010.</p>
<p/>
<p>À propos de Fibrek</p>
<p/>
<p>Fibrek (TSX : FBK) est un chef de file en matière de production et de commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de haute qualité. La société exploite trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont en Virginie-Occidentale et à Menominee, au Michigan, dont la capacité de production combinée totalise 745 000 tonnes par année. Fibrek emploie environ 500 personnes. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord (la "pâte NBSK") à divers secteurs de l'industrie du papier principalement au <span class="xn-location">Canada</span>, aux États-Unis et en <span class="xn-location">Europe</span>, qui l'utilisent dans la production de produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la pâte kraft blanchie recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et approvisionnent principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier ménager à usage commercial et industriel et de papier couché aux États-Unis.</p>
<p/>
<p>ÉNONCÉS PROSPECTIFS</p>
<p/>
<p>Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Ces énoncés contiennent notamment des énoncés portant sur le recouvrement prévu des comptes clients, les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons de fibres de bois, la suffisance prévue des flux de trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la recouvrabilité des biens immobilisés et d'autres énoncés semblables qui concernent les perspectives, la stratégie d'affaires, les plans, les attentes, les résultats ou les actions futures de Fibrek, ou des hypothèses qui sous-tendent tout ce qui précède. Les termes "pourrait", "devrait", "entend", "planifie", "prévoit", "croit", "estime" et autres expressions similaires caractérisent généralement des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur l'information dont dispose actuellement la direction de Fibrek (la "direction") et reflètent les intentions, plans, attentes, convictions et estimations de la direction au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de Fibrek, sa capacité d'attirer et de fidéliser la clientèle, ainsi que l'environnement économique dans lequel la société évolue. Les énoncés prospectifs sont assujettis aux risques connus et inconnus, aux incertitudes et à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Fibrek diffèrent sensiblement des projections, de la conclusion et des prévisions mentionnées dans les énoncés prospectifs. Ces risques, incertitudes et autres facteurs constituent notamment : la conjoncture économique générale, les prix de la pâte et les volumes des ventes, les fluctuations du taux de change, l'approvisionnement et le coût de la fibre de bois, des vieux papiers et d'autres matières premières, les cotisations aux régimes de retraite, les marchés concurrentiels, la dépendance envers des clients clés, la capacité accrue de production, le bris d'équipement, les interruptions de la production, les besoins en capitaux, les relations de travail et les autres facteurs mentionnés aux présentes à la rubrique "Facteurs de risque" et dans les documents d'information continue de SFK Pâte et de Fibrek disponibles sur SEDAR à <a href="http://www.sedar.com">www.sedar.com</a>. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué de presse, et, sous réserve des exigences des lois sur les valeurs mobilières applicables, Fibrek se dégage de toute obligation de les mettre à jour ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.</p>
<p/>
<p>Note aux lecteurs : les états financiers consolidés non vérifiés complets et le rapport de gestion sont disponibles sur le site SEDAR : <a href="http://www.sedar.com">www.sedar.com</a>.</p>
<p/>
<p>Pièce jointe : Sommaire des résultats trimestriels</p>
<p/>
<pre>
    
    Fibrek Inc.
    Faits saillants financiers - Deuxième trimestre terminé le 30 juin 2010

    -------------------------------------------------------------------------
                                            Période de          Période de
                                            trois mois           six mois
                                             terminée            terminée
    (en milliers de dollars canadiens,      le 30 juin          le 30 juin
     sauf les montants par action)        (non vérifiés)      (non vérifiés)
                                         ------------------------------------
                                          2010      2009      2010      2009
                                         ------------------------------------
                                             $         $         $         $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                             154 819    82 139   292 908   160 750
    Coût des produits vendus           119 461    84 390   228 998   154 685
    Coûts de livraison                  11 444     7 668    21 696    15 051
    Frais de vente et
     d'administration                    3 090     6 390     6 282     9 693
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                            20 824   (16 309)   35 932   (18 679)
    Amortissement                        9 612    10 201    19 200    20 392
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation
     (perte nette)                      11 212   (26 510)   16 732   (39 071)
    Frais financiers                     4 627     3 331     9 258     6 691
    (Gain) perte sur instruments
     dérivés                                (5)     (459)       (4)    1 256
    (Gain) perte sur la cession
     d'immobilisations                       -       (10)      (13)      219
    (Gain) perte à la conversion de
     devises                            (3 147)    4 473    (1 076)    2 948
    Économie d'impôts sur les
     bénéfices                               -         -         -     1 281
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net           9 737   (33 845)    8 567   (48 904)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net par
     action
    - De base                             0,11     (0,37)     0,09     (0,54)
    - Diluée                              0,08     (0,37)     0,07     (0,54)
    -------------------------------------------------------------------------


    Situation financière

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars canadiens)                          Au
                                                     ------------------------
                                                        30 juin  31 décembre
                                                     ------------------------
    (non vérifié)                                          2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie et équivalent de trésorerie               42 494       19 064
    Débiteurs                                            70 145       53 424
    Inventaires                                          70 372       79 003
    Immobilisations                                     527 743      542 360
    -------------------------------------------------------------------------
    Actifs totaux consolidés                            717 154      699 669
    -------------------------------------------------------------------------
    Créditeurs et charge à payer                         50 979       45 658
    Facilité de crédit renouvelable                      35 290       35 146
    Dette à long terme                                  120 324      118 776
    Capitaux propres                                    443 670      434 647
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Le terme "BAIIA" désigne le bénéfice avant amortissement, frais
        financiers et impôts sur les bénéfices ainsi qu'avant les autres
        revenus et dépenses hors exploitation, notamment les pertes ou les
        gains sur instruments dérivés, la cession des immobilisations et la
        conversion des devises. Le BAIIA n'est pas une mesure reconnue aux
        termes des PCGR canadiens et ne fait l'objet d'aucune vérification.
        La direction croit que cette mesure offre aux investisseurs un
        complément d'information utile sur l'encaisse distribuable avant le
        service de la dette, les dépenses en immobilisations et les impôts
        sur les bénéfices. Toutefois, le BAIIA ne doit pas être pris ni
        interprété par les investisseurs comme un substitut du bénéfice net
        établi conformément aux PCGR à titre d'indication du rendement de
        Fibrek, ni comme un substitut des flux de trésorerie liés aux
        activités d'exploitation, d'investissement et de financement pour
        l'évaluation des liquidités et des flux de trésorerie. La méthode
        utilisée par Fibrek pour calculer le BAIIA peut différer de celle
        utilisée par d'autres émetteurs. Par conséquent, cette mesure
        pourrait ne pas être comparable à celle qu'utilisent d'autres
        émetteurs. Le BAIIA indiqué dans le présent rapport de gestion
        représente le bénéfice avant amortissement, frais financiers et
        impôts sur les bénéfices qui figure dans les états financiers.
    

Renseignements : Renseignements: Investisseurs et analystes: Patsie Ducharme, Vice-présidente et chef de la direction financière, (450) 442-8884; Médias et autres: Dany Paradis, Vice-président, Gestion du changement et Chaîne d'approvisionnement, (450) 442-8882

Profil de l'entreprise

Fibrek Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.