Février est le mois du cœur - Le nouveau programme FA-CILITER vise à optimiser les soins destinés aux patients québécois atteints de fibrillation auriculaire

MONTRÉAL, le 3 févr. 2012 /CNW Telbec/ - À l'heure actuelle, on estime qu'au Québec, 70 000 patients souffrent de fibrillation auriculaire (FA)1. La majorité de ces patients ne bénéficient d'aucune prise en charge au sein d'un système de soins intégré et structuré. Cette situation engendre d'importantes conséquences sur les soins accordés au patient ainsi que sur l'utilisation des ressources de notre système de santé québécois. En ce mois du cœur, un groupe de professionnels de la santé a procédé au lancement du nouveau programme FA-CILITER (Fibrillation Auriculaire dans une Clinique Intégrée pour LImiTer les évènEments thRombo-emboliques) à l'hôtel Sofitel Montréal. Le programme FA-CILITER est un projet pilote d'une durée de deux ans. Il vise à mieux encadrer les patients atteints de FA, la forme la plus courante de trouble du rythme cardiaque, et à promouvoir les bonnes pratiques médicales basées sur les lignes directrices canadiennes en matière de FA.

Instigatrice et coordonnatrice principale du programme FA-CILITER, Dre Thao Huynh, cardiologue au Centre universitaire de santé McGill, nous explique : « Le programme FA-CILITER devient le premier programme interdisciplinaire structuré en matière de soins de la fibrillation auriculaire au Québec. Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir mettre en place ce programme qui répond à un réel besoin reconnu au sein du réseau de la santé. La structure actuelle des soins est désorganisée : un patient peut être diagnostiqué et traité pour la FA par une variété de professionnels de la santé (médecin généraliste, cardiologue, électrophysiologiste, hématologue, interniste, neurologue ou urgentologue). La communication entre ces professionnels qui travaillent souvent en silo n'est pas toujours optimale, ce qui fait en sorte que présentement seulement 25 % de Canadiens souffrant de FA, à haut risque, jouissent d'une protection adéquate contre les accidents vasculaires cérébraux (AVC)2. »

Une cohorte provinciale de professionnels de santé, coordonnée par un comité exécutif regroupant les médecins des 4 facultés médicales du Québec et leurs centres affiliés, a mis en place le programme FA-CILITER au sein de 14 hôpitaux québécois. Ensemble, ils visent à inscrire au cours de la prochaine année plus de 4 000 patients atteints de FA.

« Je me considère chanceux d'être en vie, affirme Richard Deslandes, ingénieur et entrepreneur général. Le 7 juillet 2009, j'ai fait un AVC dû à la fibrillation auriculaire : paralysie du côté gauche, chute au sol, incapacité de me relever. Le destin a voulu que je subisse cet AVC à la maison, avec mon épouse à mes côtés. Une heure plus tard, j'aurai été sur mon chantier de construction, en équilibre sur des poutres : l'AVC aurait été vraisemblablement fatal ! » Avec du recul, M. Deslandes réalise fort bien que son état manifestait certains signes précurseurs. Il avait remarqué, à peine trois mois auparavant, que son rythme cardiaque était irrégulier; il présentait déjà quelques symptômes de la FA. « Je me réjouis de la mise sur pied du programme FA-CILITER qui permettra à des milliers de patients atteints de FA d'avoir accès à des ressources et de mieux comprendre la maladie, ses symptômes et les traitements qui y sont reliés. J'aurais vraiment aimé pouvoir bénéficier de ce programme ».

La prévalence de la fibrillation auriculaire atteint des proportions importantes et ses répercussions sur la santé publique sont considérables3. Présentement, la FA touche près de 70 000 Québécois et chaque année, près de 8 000 d'entre eux sont admis à l'hôpital en raison de cette condition. Les personnes atteintes de FA courent au moins cinq fois plus de risques d'avoir un AVC et sont deux fois plus susceptibles de mourir après un AVC que les personnes qui souffrent d'AVC sans FA. De plus, les risques de faire un AVC dû à la FA augmentent après l'âge de 60 ans7.

Considérant le vieillissement de la population, le nombre de personnes souffrant de FA risque d'augmenter, ce qui occasionnerait une demande accrue pour des soins et une pression plus forte sur le système de la santé du Québec8. L'amélioration de l'accessibilité aux services pour les personnes souffrant de maladies chroniques est l'une des priorités du plan stratégique 2010-2015 du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec9. L'importance de la mise en œuvre du programme FA-CILITER prend ainsi tout son sens.

À propos du programme FA-CILITER
Fibrillation Auriculaire dans une Clinique Intégrée pour LImiTer les évènEments thRombo-emboliques

Le programme FA-CILITER comporte trois grands axes :

1) Un guide de prise en charge du patient atteint de FA, élaboré selon les lignes directrices canadiennes de la Société canadienne de cardiologie en matière de fibrillation auriculaire, tiendra compte des critères de remboursement des médicaments au Québec et sera mis en place au sein des 14 centres de santé participants au Québec.

2) La mise sur pied d'un réseau de transfert des connaissances entre les établissements et la communauté, afin d'assurer l'optimisation des pratiques exemplaires et l'usage des ressources au Québec. Ce réseau sera établi grâce à divers moyens de communication, notamment un site Internet, une trousse d'outils sur le programme FA-CILITER, des programmes éducatifs et de sensibilisation pour les professionnels de la santé ciblés, de l'éducation aux patients, etc.

3) L'éducation des patients et la coordination par une infirmière de liaison présente dans chaque centre et qui sera responsable d'éduquer les patients et de coordonner les soins selon le guide de prise en charge, et ce, sous la supervision d'un médecin. En plus d'informer les patients, l'infirmière assumera la liaison entre les divers professionnels de la santé (médecins, pharmaciens, etc.) participant au traitement et au suivi du patient atteint de FA.

Centres participants :
Montréal (CUSM, CHUM, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Hôpital général juif, Hôpital de la Cité-de-la-Santé, Hôpital général du Lakeshore - à confirmer), Québec (IUCPQ, CHA-Enfant-Jésus, CHUQ-Hôtel-Dieu, Hôtel-Dieu de Lévis), Sherbrooke (CHUS), Joliette (CH régional de Lanaudière - Joliette), Trois-Rivières (CHRTR) et Saint-Georges de Beauce (Hôpital de Saint-Georges).

Membres du comité exécutif FA-CILITER :
DFélix Alejandro Ayala-Paredes, CHUS    Dre Teresa Kus, HSCM
DVidal Essebag, CUSM      DMartine Montigny, Hôpital de la Cité-de-la-Santé
DRichard Essiambre, Hôpital de la Cité-de-la-Santé  DGilles O'Hara, IUCPQ
Dre Isabelle Greiss, CHUM     DFrançois Philippon, IUCPQ
Dre Thao Huynh, CUSM et instigatrice    DJean-Marc Raymond, CHUM
DJean-François Sarrazin, IUCPQ

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de Boehringer Ingelheim, qui s'engage à être un partenaire dans les solutions aux soins de santé.

Pour consulter les lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie en matière de FA -
http://www.onlinecjc.ca/article/S0828-282X(10)00008-5/fulltext.

        
1http://www.guidesanteenligne.com/news_detail.asp?ID=152618
2Humphries KH, Jackevisius C, Gong Y, Svensen L, Cox J, Tu JV, Laupacis A. Population rates of atrial fibrillation/flutter in Canada. Can J Cardiol 2004;20:869-76.
3David J. Gladstone, Esther Bui, et al. Potentially Preventable Strokes in High-Risk Patients With Atrial Fibrillation: Stroke. 2008; 1.
4http://www.guidesanteenligne.com/news_detail.asp?ID=152618
5http://www.assnat.qc.ca/archives/fra/39legislature2/Debats/journal/ch/110407.htm#_Toc290038369
6Fondation des maladies du cœur du Canada. Bulletin sur l'AVC 2009. http://www.heartandstroke.on.ca/site/c.pvI3IeNWJwE/b.5232131/k.E66/2009_Stroke_Report_Card__full_report.htm (page accédée le 24 août 2011)
7Fondation des maladies du cœur du Canada. Bulletin sur l'AVC 2009. http://www.fmcoeur.on.ca/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=pkI0L9MMJpE&b=4879575&ct=7085627 (page accédée le 5 juillet 2010)
8Plan stratégique du ministère de la Santé et des Services du Québec.  http://www.santepop.qc.ca/fichier.php/603/Plan%20strat%20MSSS%202010-2015.pdf page accédée le 19 janvier 2011)
9Ibid.


SOURCE Programme FA-CILITER

Renseignements :

Massy Forget Langlois relations publiques
Valérie Ladouceur / Bridget Ann Peterson
514 842-2455, postes 15 / 26
vladouceur@mflrp.cabapeterson@mflrp.ca

Profil de l'entreprise

Programme FA-CILITER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.