Feu vert au projet Mine Arnaud - Une cure de beauté pour un projet rejeté par le BAPE

MONTRÉAL, le 16 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd'hui qu'il donne le feu vert au projet Mine Arnaud à Sept-Îles. Le député solidaire Amir Khadir demeure préoccupé par le manque de transparence dans ce dossier.

« L'annonce d'aujourd'hui n'est rien de plus qu'une cure de beauté pour un projet qui ne n'a pas véritablement changé depuis son rejet par le BAPE l'an dernier. Les ministres Arcand et Heurtel nous promettent de la transparence, pourtant les engagements annoncés aujourd'hui sont vagues et ne répondent pas à une véritable démarche de développement durable. Comment peuvent-ils parler d'acceptabilité sociale alors qu'ils mettent les citoyens devant le fait accompli? C'est une farce! », a déclaré le député de Mercier.

En février 2014, le BAPE a jugé le projet de Mine Arnaud irrecevable pour plusieurs raisons: risque pour la santé, la sécurité, l'environnement en plus du risque économique assumé par les contribuables québécois. « Depuis ce temps, Mine Arnaud n'a rendu public aucune nouvelle étude pour répondre aux préoccupations du BAPE et des citoyen.nes de la Côte-Nord.  Est-ce que le projet a été modifié par rapport à celui qui avait été rejeté par le BAPE? Ce n'est pas clair. Les préoccupations en lien avec les possibles glissements de terrain, les déversements miniers ou la contamination des eaux souterraines demeurent entières », s'inquiète Amir Khadir.

Les implications financières du projet préoccupent également le député de Mercier.  « Québec solidaire n'est pas contre la création d'emploi à Sept-Îles, loin de là. La rentabilité économique n'a toutefois pas été démontrée. Avec le prix du phosphate qui risque de chuter de 40% au cours des prochaines années, il y a le danger que ce projet se transforme en fiasco financier. La durée de vie de 30 ans et les 300 emplois permanents ne pourraient être qu'un mirage. Il ne faudrait pas que ce soit un autre éléphant blanc comme la Gaspésia à Chandler. C'est pour cette raison que Québec solidaire préconise plutôt que l'argent public soit dépensé pour diversifier l'économie de Sept-Îles pour sortir la région de sa dépendance aux prix cycliques des ressources naturelles sur les marchés internationaux », poursuit le député solidaire.

Malgré l'annonce d'aujourd'hui, il reste encore plusieurs questions en suspens. Québec solidaire continuera de talonner le gouvernement pour qu'il soit redevable aux citoyens concernés.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse de l'Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca ou 418 473-2579

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.