Fermeture de l'usine de Mondelez : Projet Montréal lance un appel à l'action

MONTRÉAL, le 1er déc. 2016 /CNW Telbec/ - Projet Montréal a accueilli avec consternation et tristesse la fermeture de l'usine du groupe Mondelez, située dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. La conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, et le conseiller d'Hochelaga, Éric Alan Caldwell, appellent les élus du quartier à se retrousser les manches et à ne pas laisser tomber les travailleurs touchés par l'annonce d'hier. « Alors que se profile le temps des Fêtes, c'est une véritable tragédie que doivent vivre les 454 employés de la biscuiterie de la rue Viau et leurs familles », se désole Laurence Lavigne Lalonde.

La conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe n'entend pas rester les bras croisés. Laurence Lavigne Lalonde souhaite réunir les élus de tous les paliers de gouvernement afin qu'un plan soit mis en œuvre pour préserver ces précieux emplois dans le quartier. « Je ne baisse jamais les bras lorsqu'il s'agit d'emplois. Des solutions sont possibles afin de relancer l'usine. Et si cette avenue n'offre pas les résultats attendus, nous devrons travailler à redynamiser le secteur pour minimiser les pertes d'emploi et offrir aux travailleurs affectés par la fermeture de la biscuiterie Mondelez de nouvelles perspectives d'avenir », ajoute Laurence Lavigne Lalonde.

La conseillère rappelle que le secteur Assomption, dans lequel est située l'usine, fera prochainement l'objet d'une consultation devant l'Office de consultation publique de Montréal. « Ce secteur d'emploi est à la croisée des chemins. Nous pouvons profiter de cette consultation pour réorienter ses activités et créer de nouveaux emplois. En s'alliant aux autres paliers de gouvernement et en utilisant les leviers économiques offerts, nous pourrons certainement arriver à une solution durable », soutient Laurence Lavigne Lalonde.

Éric Alan Caldwell souligne l'urgence d'agir et propose une stratégie commune en deux temps. « D'abord, il faut sauver les emplois. La fermeture de l'usine de Mondelez nous pousse à réagir rapidement et fermement afin que les 454 emplois menacés soient conservés. Ensuite, il faut voir à la relance du secteur. Nous ne pouvons plus nous permettre d'attendre qu'une solution tombe du ciel. Les élus doivent se réunir, s'entendre sur une vision commune et créer une synergie susceptible de transformer et de relancer le secteur. Le quartier a un potentiel immense. Ne l'abandonnons pas », conclut le conseiller d'Hochelaga.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.