Fédération des syndicats de la santé et des services sociaux (F4S-CSQ) - Claude Demontigny succède à René Beauséjour à la présidence

BAIE-ST-PAUL, QC, le 13 juin 2014 /CNW Telbec/ - Réunis en congrès à Baie-Saint-Paul depuis hier, les déléguées et délégués de la Fédération des syndicats de la santé et des services sociaux (F4S-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), ont élu un nouveau président à la tête de leur organisation syndicale, Claude Demontigny, qui succède à René Beauséjour.

Plus de 65 militantes et militants syndicaux ont participé au 3e congrès de la F4S-CSQ, qui représente 2 400 membres, composés de personnel de soutien ainsi que de personnel technique et professionnel, œuvrant dans divers établissements du réseau de la santé et des services sociaux, de même qu'en santé publique et dans les agences régionales.

Aussitôt élu, le nouveau président a informé les membres du Congrès que la grande priorité de son mandat de 3 ans sera bien évidemment la prochaine négociation, qui approche à grands pas dans le secteur public.

« Une négociation d'autant plus importante qu'elle se fera avec un nouveau gouvernement qui a choisi d'administrer les finances publiques sous le signe de l'austérité ! Ce qui n'est pas de bon augure pour les travailleuses et travailleurs du secteur public, mais pas non plus pour la population », a prévenu Claude Demontigny.

Effets néfastes des coupes

Le leader syndical entend d'ailleurs accentuer les efforts pour sensibiliser la population aux effets néfastes des coupes dans les services publics et de la privatisation de ceux-ci.

« Ce n'est pas vrai qu'on peut améliorer les services à la population, notamment en santé et services sociaux, en les réduisant. Prétendre cela c'est faire de la désinformation pour tromper les gens. Un tel discours ne tient pas la route et nous ne nous gênerons pas pour le faire savoir », affirme Claude Demontigny.

Une nouvelle gestion publique déshumanisante

Le nouveau président de la F4S-CSQ souhaite également s'attaquer aux nouvelles méthodes de gestion publique qui, sous prétexte d'améliorer l'efficacité des services publics, ont pour effet de déshumaniser le système au détriment du personnel et de la population.

« Il y a une limite à vouloir la rentabilité à tout prix, quitte à devoir sacrifier la santé du personnel et le bien-être des usagers. Un établissement de soins de santé et de services sociaux ne répond pas aux mêmes règles de production qu'une usine qui fabrique des boîtes de conserve. Ce sont avant tout des êtres humains qui soignent d'autres êtres humains, vulnérables et souffrants. C'est illusoire de penser que chaque intervention doit prendre le même temps et pas plus », dénonce Claude Demontigny.

Soutien aux syndicats

Ce dernier entend d'autre part mettre l'accent sur le soutien aux syndicats, l'encouragement au militantisme syndical et la préparation d'une relève solide et bien formée.

« La raison d'être des syndicats, ce sont leurs membres. Ils existent pour défendre leurs intérêts et c'est encore plus vrai dans un contexte où les attaques se multiplient de tous côtés pour décourager les travailleuses et travailleurs d'unir leurs forces. Nous entendons d'ailleurs tendre la main au plus grand nombre de travailleuses et travailleurs possible pour les inviter à joindre nos rangs, parce qu'ensemble, nous sommes plus forts », rappelle le président de la F4S-CSQ.

Les membres du nouvel exécutif

Mentionnons qu'outre le président, Claude Demontigny, venant du Syndicat de Domrémy Mauricie/Centre-du-Québec, on retrouve également au sein de l'exécutif de la F4S-CSQ les personnes suivantes : Ruth Tremblay, du Syndicat des employées et employés du secteur bureau du Centre hospitalier de Jonquière, à la première vice-présidence, Christian Gervais, du Syndicat du personnel de soutien de Longueuil Institut Nazareth-Louis-Braille, à la vice-présidence à la trésorerie, et Billy-Sam Roy, du Syndicat des professionnelles et professionnels en santé et services sociaux de la Région de Québec, à la vice-présidence au secrétariat et communications.

En terminant, le nouveau président a tenu à remercier son prédécesseur, René Beauséjour, qui a dirigé avec loyauté et dévouement la destinée de sa fédération durant pas moins de 20 ans. « Un exemple de militantisme et d'engagement syndical inspirant pour la nouvelle génération », a conclu Claude Demontigny.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Profil de la F4S

La F4S représente trois catégories de personnel, soit du personnel de soutien ainsi que du personnel technique et professionnel, et ce, dans divers établissements du réseau de la santé et des services sociaux de même qu'en santé publique et dans les agences régionales.

SOURCE : CSQ

Renseignements :

Claude Girard,
Conseiller en communication de la CSQ
Téléphone : 514 237-4432
Courriel : girard.claude@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.