Faits saillants du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire - Mardi - Au cœur du problème : Les découvertes et innovations les plus récentes dans le domaine de la recherche en santé du cœur

MONTRÉAL, le 25 oct. 2016 /CNW/ - Travaux de recherche avant-gardistes! Dix ans de lignes directrices sur l'insuffisance cardiaque : la prise en charge d'une maladie complexe au Canada.

« La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC est fière de s'associer à la Société canadienne de cardiologie encore une fois cette année pour ce rassemblement des esprits scientifiques les plus brillants et les plus novateurs du monde en cardiologie, dit Francine Forget Marin, directrice, Affaires santé et recherche, Québec, à la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. Les maladies du cœur constituent une cause importante de décès et d'hospitalisation. Les connaissances tirées de ce congrès renforceront la capacité de la communauté cardiovasculaire au Canada et conduiront à la mise au point de traitements qui redonneront espoir à nos familles. »

Faits saillants de la conférence du mardi 25 octobre :

Parlons de tiques : Risques pour le cœur chez les patients atteints de la maladie de Lyme. Tout le monde sait que les tiques ne sont pas seulement nuisibles, qu'elles ne font pas que s'enterrer la tête sous notre peau. Elles sont porteuses de nombreuses maladies, plus particulièrement la maladie de Lyme, qui, sans diagnostic ni traitement rapide, peut entraîner des répercussions graves sur la santé et atteindre plusieurs organes. Une équipe multidisciplinaire de l'hôpital général de Kingston s'est penchée sur la cardite de Lyme, une complication cardiaque survenant chez les patients atteints de la maladie. L'équipe offrira des données probantes sur l'augmentation de la prévalence de la maladie de Lyme, son potentiel de complications cardiaques, ainsi que sur le besoin de sensibilisation auprès du public, notamment en ce qui concerne la formation aux dispensateurs de soins de santé pour que ces derniers puissent diagnostiquer et traiter rapidement la maladie.  (Crystal Blakely, Kingston ON)

**

Survol des lignes directrices de la SCC : Les lignes directrices cardiovasculaires sont une ressource des plus précieuses non seulement pour les membres de la communauté cardiovasculaire, mais aussi pour l'ensemble des professionnels de la santé du Canada. Les lignes directrices de pratique jouent un rôle important dans l'amélioration de la qualité des soins offerts aux patients et la gestion des ressources limitées. Consultez les dernières données probantes et recommandations portant sur la fibrillation auriculaire, les défibrillateurs cardiaques implantables, les soins à la suite d'un arrêt cardiaque et l'évaluation périopératoire des risques cardiaques.

**

De réadaptation à préadaptation cardiaque : L'utilisation de la réadaptation cardiaque pour prévenir les maladies du cœur chez les patients à risque. Nous savons que près de 80 % des maladies du cœur précoces peuvent être évitées grâce à un mode de vie sain. Qu'en est-il des gens qui ont des antécédents familiaux? La recherche en génétique change notre compréhension des maladies du cœur, et nous nous penchons sur la manière dont elle pourrait avoir une incidence sur le diagnostic, le traitement et la prévention. Au pays, les personnes possédant des antécédents familiaux peuvent maîtriser leurs facteurs de risque et ont la possibilité de changer leur destin génétique.

Des spécialistes ont été chercher du contenu relatif à la réadaptation cardiaque et en ont adapté les outils les plus efficaces, soit les changements au mode de vie grâce à la sensibilisation et à la motivation, pour aider à prévenir les maladies du cœur chez les patients ayant des antécédents familiaux de maladies du cœur et de diabète. Le programme scientifique ACCÉLÉRATION de 12 semaines offert à Montréal, Halifax et Vancouver présente ses conclusions après trois ans à aider plus de 3000 patients à risques à améliorer leur santé et à leur éviter le recours à la réadaptation. Les chercheurs présentent leurs conclusions après la troisième année du programme. (Simon Bacon, Montréal [Québec] et Paul Oh, Toronto [Ontario])

**

Dix ans de lignes directrices sur l'insuffisance cardiaque : la prise en charge d'une maladie complexe au Canada. C'est une maladie complexe, mortelle et mal comprise. Il n'y a aucun remède pour guérir cette dernière. Selon la gravité de leurs symptômes, la moitié des patients en souffrant passeront de vie à trépas dans les cinq ans; une grande partie des autres ne survivront pas plus de 10 ans. Depuis 2006, les lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie sur la prise en charge de l'insuffisance cardiaque ont aidé les cliniciens à prodiguer des soins fondés sur des preuves et à utiliser des pratiques exemplaires. Un regard sur le développement des lignes directrices, leur évolution, les recommandations et les traitements essentiels, traditionnels comme nouveaux. (Dr Justin Ezekowitz, Edmonton [Alberta] et Eileen O'Meara, Montréal [Québec])

**

Réparer le cœur en 3D : Les chercheurs et les chirurgiens cardiaques sont depuis longtemps mis au défi de trouver des moyens efficaces de réparer les lésions cardiaques - stabiliser les régions touchées chez les patients ayant subi une crise cardiaque et réparer les anomalies cardiaques d'origine génétique.

Des efforts impliquant l'utilisation de « timbres » conçus à partir de biomatériaux tels que des éponges de gélatine et de collagène ont connu un certain succès par le passé. Toutefois, aucun des matériaux mis au point jusqu'ici n'était capable de conduire l'électricité, une composante essentielle de la fonction cardiaque. Cette absence de conductivité peut provoquer une « désynchronisation » des battements du cœur du patient et entraîner une activité cardiaque irrégulière appelée arythmie.

Une équipe de cinq chercheurs dirigée par le Dr Ren-Ke Li, du Toronto General Research Institute, à Toronto, a entrepris de relever le défi en mettant au point un timbre dont l'action est synchronisée avec l'activité électrique du cœur. Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont mis au point et testé un timbre en trois dimensions composé de biomatériaux capables de conduire l'électricité et ont évalué sa résistance à la traction, sa conductivité et son efficacité à réparer le cœur.

Les conclusions de l'équipe indiquent que le timbre a passé le test avec brio en ce qui concerne sa résistance et sa capacité à conduire l'électricité. L'étude a également révélé que le timbre implanté n'interfère pas avec la croissance des cellules dans la région touchée du cœur. La guérison en 3D : vers de meilleurs résultats et Ren-Ke Li, Toronto [Ontario])

**

Le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC) 2016 a mis en vedette de grands chercheurs et a présenté près de 400 études en plus de 37 ateliers, de séances plénières, de conférences et plus encore. En y assistant, les participants ont découvert les tendances et les nouvelles orientations que prennent la médecine et la recherche dans le domaine cardiovasculaire, exploré des innovations à la fine pointe et participé à une série d'ateliers de spécialités connexes.

« Nous sommes ravis que le format plus détendu du congrès se soit révélé propice aux discussions et aux débats dynamiques au sein des participants qui se sont réunis pour célébrer les précieux exploits des professionnels canadiens du domaine cardiovasculaire », affirme la Dre Michelle Graham, présidente du programme scientifique 2016.

FAITS SUR LA SANTÉ DU CŒUR :

  • Les maladies du cœur sont parmi les principales causes d'hospitalisation, et la deuxième cause de décès au pays.
  • Les maladies du cœur et l'AVC fauchent une vie toutes les sept minutes.
  • Plus de 1,3 million de personnes vivent avec une maladie du cœur.
  • Cette année, notre pays sera témoin d'environ :
    • 70 000 crises cardiaques;
    • 40 000 arrêts cardiaques.
  • Au pays, neuf personnes sur dix ont au moins un facteur de risque de maladies du cœur et d'AVC, soit plus de 24 millions de personnes.
  • Des millions de personnes sont à risque.

Le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire est coorganisé par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC et la Société canadienne de cardiologie. Le congrès se tient à Montréal  du 22 au 25 octobre. #CCCMTL

Les déclarations et les conclusions des auteurs des études constituent uniquement les opinions des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les politiques ou les positions de la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC ou la Société canadienne de cardiologie. La Fondation et la SCC n'offrent aucune garantie relative à leur exactitude ou à leur fiabilité.

Le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire est la rencontre la plus importante de professionnels de la santé cardiovasculaire et de spécialistes dans des domaines connexes au Canada. Il est coorganisé par la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC et la Société canadienne de cardiologie.

La Société canadienne de cardiologie est le porte-parole national des médecins et des scientifiques dans le domaine cardiovasculaire, et fait la promotion de l'excellence en santé et soins cardiovasculaires par : l'application des connaissances, y compris la diffusion de la. recherche et la promotion des pratiques exemplaires; le perfectionnement professionnel; et son leadership dans les politiques en matière de santé et la défense des intérêts.

La Fondation des maladies du cœur et de l'AVC a pour mission de prévenir les maladies, de préserver la vie et de favoriser le rétablissement. En tant qu'organisme bénévole de bienfaisance en santé, nous nous efforçons chaque jour d'améliorer de façon tangible la santé de toutes les familles du pays. Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. « Ensemble, éliminons les maladies du cœur et les AVC pour vivre en santé. » fmcoeur.ca

 

SOURCE Fondation des maladies du cœur et de l'AVC

Renseignements : Pour les communiqués de presse et les entrevues sur le congrès, communiquez avec : Jade Lavallée Labossière, 514 349-9090, Jade.Lavallee-Labossiere@hkstrategies.ca; Jane-Diane Fraser, jfraser@hsf.ca

RELATED LINKS
http://www.heartandstroke.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.