Faible hausse du salaire minimum - « Le gouvernement libéral abandonne les travailleurs » - Manon Massé

MONTRÉAL, le 19 janv. 2017 /CNW Telbec/ - C'est avec une grande déception, mais sans surprise, que la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, a réagi à l'annonce du gouvernement libéral concernant la hausse insuffisante du salaire minimum pour les prochaines années.

« Le gouvernement Couillard a décidé de maintenir les travailleuses et les travailleurs dans la pauvreté. Avec 11,25$ l'heure, on a encore besoin de banques alimentaires pour survivre. Ce gouvernement n'a de respect que pour les chefs d'entreprise et très peu pour le monde ordinaire qui travaille fort », a déclaré la nouvelle porte-parole de Québec solidaire.

Mme Massé déplore notamment que la décision du gouvernement ait été prise à la suite de consultations privées, derrière des portes closes, lors desquelles le patronat et les économistes de droite ont pu faire leur chantage habituel auprès d'un gouvernement libéral complaisant.

« Le gouvernement Couillard cède encore aux épouvantails du patronat et des économistes sensationnalistes. Une hausse substantielle du salaire minimum à 15$ l'heure ne serait pas l'hécatombe annoncée. Couche-Tard, Walmart et leurs dirigeants milliardaires peuvent faire bien plus sans mettre les emplois en péril. C'est pour cette raison que nous avions demandé des consultations publiques, en commission parlementaire, pour que le public puisse juger lui-même des arguments pour et contre un salaire viable de 15$ l'heure. Mais le gouvernement préfère faire le jeu du lobby de la droite économique », s'est insurgée Manon Massé.

La députée solidaire s'inquiète également pour les salarié.es à pourboire, car leur taux horaire minimum augmentera à seulement 9,45$ en 2017 et 9,95$ en 2020. Une hausse qui suit un rythme beaucoup plus lent que le taux général.

« Le gouvernement sacrifie également les travailleuses et travailleurs de la restauration en faisant porter la responsabilité de leurs revenus sur les clients », explique la députée solidaire.

Québec solidaire a demandé en mai 2016 un plan pour atteindre le plus rapidement possible la barre du 15$ l'heure.

« Comme si ce n'était pas assez insultant, la hausse échelonnée d'ici 2020 pourrait n'être que de la poudre aux yeux préélectorale. Rien n'assure que les augmentations annoncées se concrétiseront après l'élection. Le 15$ l'heure que nous défendons n'est pas un chiffre arbitraire : c'est le seuil à partir duquel un travailleur à temps plein peut sortir de la pauvreté. Le mouvement social et syndical devra se relever les manches et continuer la bataille. Québec solidaire n'abandonnera pas cette lutte », conclut Mme Massé.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Nicolas Lévesque, Conseiller aux communications, 418 454-5229 ou nicolas.levesque@assnat.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.