Face à l'afflux d'enfants réfugiés et migrants en Croatie, l'UNICEF accroît son aide sur le terrain

Des photos et des rouleaux B peuvent être téléchargés au http://uni.cf/1LOQt9b

ZAGREB/GENÈVE, le 22 sept. 2015 /CNW/ - L'UNICEF a mis en place deux unités mobiles d'experts en protection et bien-être de l'enfant en Croatie, alors que plus de 10 000 femmes et enfants réfugiés et migrants sont arrivés dans le pays durant la dernière semaine.

Les unités mobiles offrent des activités récréatives aux enfants, en complément des espaces amis des enfants dans lesquels ils peuvent se reposer, jouer et recevoir une première aide psychologique.

Beaucoup de ces enfants sont exténués, désorientés et traumatisés après leurs laborieux périples à travers plusieurs pays. Certains souffrent d'infections virales et sont déshydratés. Ils ont besoin de se reposer, de jouer et de manger un vrai repas, eux qui se nourrissent depuis des mois de conserves et d'aliments secs.

Des dizaines de milliers de personnes sur les routes ont trouvé des itinéraires alternatifs depuis que la Hongrie a fermé ses frontières avec la Serbie mardi dernier. Certaines personnes arrivent dans le nouveau centre de réception d'Optovac, un village sur la frontière serbe, après avoir voyagé pendant des semaines dans des conditions extrêmement difficiles.

L'UNICEF et ses partenaires sont sur le terrain pour fournir une assistance humanitaire à Optovac et dans d'autres centres de réception en Croatie, où en moyenne, 5 000 personnes sont arrivées depuis mardi dernier. L'UNICEF a mis en place des espaces amis des enfants, où des couches, des bouteilles d'eau et des informations sur l'allaitement sont données. L'UNICEF a distribué des dépliants afin d'alerter ceux qui traversent la Croatie, du danger des mines antipersonnel dans les zones frontalières, présentes depuis la guerre des Balkans dans les années 1990. Plus de 7 000 dépliants en arabe et en anglais ont été distribués sur la frontière - dont certains par les équipes mobiles.

Très peu des réfugiés passant par l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Croatie et la Serbie se sont enregistrés en tant que demandeurs d'asile. Ils continuent leur périple en autobus ou en train avec pour objectif des pays d'Europe de l'Ouest ou du Nord. Beaucoup fuient la violence en Syrie, en Irak et en Afghanistan.

La Croatie est l'un des derniers pays à voir une augmentation soudaine du nombre de réfugiés et migrants cherchant un passage sûr vers l'Europe de l'Ouest et du Nord. Dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine, près de 90 000 personnes - dont un tiers de femmes et d'enfants - ont été enregistrées à la frontière à Gevgelija depuis le mois de juin. En Serbie, environ 108 000 personnes ont été enregistrées à la frontière à Preševo durant la même période. Ces chiffres pourraient être deux fois élevés, en raison du grand nombre de personnes qui transitent par les deux pays sans se faire enregistrer.

Les enfants représentent d'ores et déjà un quart du nombre de personnes en demande d'asile en Europe cette année. Durant les sept premiers mois de 2015, 133 000 enfants ont trouvé refuge dans l'Union européenne, une augmentation de presque 80 pour cent depuis 2014, selon les dernières données fournies par Eurostat.

À propos de l'UNICEF
L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

SOURCE UNICEF Canada

Bas de vignette : "Une femme portant un enfant marche sur un chemin boueux de la ville méridionale de Preševo, à la frontière avec l’ancienne République yougoslave de Macédoine. Des milliers de personnes réfugiées et de migrantes traversent chaque jour la Serbie afin d’atteindre d’autres pays de l’Union européenne; beaucoup voyagent pendant des semaines après avoir fui le conflit. Depuis le mois de juin 2015, plus de 89 160 personnes ont franchi la frontière serbe, et l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés estime que plus de 12 000 personnes réfugiées provenant de la Syrie et d’autres pays déchirés par la guerre se trouvent à tout moment en territoire serbe. (Groupe CNW/UNICEF Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150922_C5372_PHOTO_FR_503431.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Nancy Radford, Spécialiste des communications, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425, cell. : 514 232-4510

RELATED LINKS
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.