Excuses officielles aux Franco-Ontariens pour l'adoption, en 1912, du Règlement 17 - Le Gouvernement du Québec salue le geste posé par le Gouvernement de l'Ontario

QUÉBEC, le 22 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Au nom du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et au nom du Gouvernement du Québec, le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, monsieur Jean-Marc Fournier, salue le geste digne qu'a posé la première ministre ontarienne, madame Kathleen Wynne, en présentant, aujourd'hui, des excuses officielles aux Franco-Ontariens pour l'adoption, en 1912, du Règlement 17.

Appliqué jusqu'en 1927, quoiqu'officiellement abrogé en 1944 seulement, celui-ci interdisait, entre autres, le français comme langue de communication dans les écoles primaires de l'Ontario. À l'époque, le Québec avait appuyé la forte mobilisation de la communauté franco-ontarienne, sous le leadership rassembleur de l'Association canadienne-française d'éducation de l'Ontario.

Aujourd'hui, la première ministre Wynne et la ministre des Affaires francophones, madame Madeleine Meilleur, ont souligné le courage et la ténacité de la communauté et reconnu son apport comme partie intégrante de l'histoire, des succès et de l'avenir de l'Ontario.

« En tant que Québécois et Canadien, je me réjouis du chemin parcouru par notre langue commune, le français, et je salue, à mon tour, l'inébranlable détermination des Franco-Ontariens dans la promotion et la protection du français au Canada. Aujourd'hui, notre langue s'affirme, elle est fière; on ne la chuchote plus. Évidemment, de nombreux défis demeurent, mais cela ne nous fait pas perdre de vue des gestes comme celui que pose aujourd'hui la première ministre de l'Ontario, témoignant des avancées que nous nous devons de souligner », a déclaré le ministre Fournier.

Le Gouvernement de l'Ontario a reconnu et souligné à plusieurs reprises l'apport des Franco-Ontariens, que ce soit par son enthousiasme à célébrer le récent 400e anniversaire de la présence francophone sur son territoire ou par la signature, en 2014, d'une déclaration portant sur la francophonie canadienne qui a, depuis, inspiré la signature d'un document semblable par le Gouvernement du Manitoba. Ces gestes s'ajoutent à ceux qu'on constate dans l'ensemble du pays et s'inscrivent dans un mouvement d'inclusion de la langue française, à savoir, par exemple, la multiplication des classes d'immersion en français, l'intérêt accru des gouvernements pour l'immigration francophone et l'offre active de services gouvernementaux en français.

« Aujourd'hui, le Gouvernement de l'Ontario réaffirme que nous partageons plus qu'une histoire et un territoire communs tracés par Champlain. À l'aube du 150e anniversaire de la Fédération en 2017, les Québécois ainsi que les 2,6 millions de francophones et francophiles du Canada, dont plus de 600 000 Franco-Ontariens, doivent plus que jamais s'unir afin de relever les défis auxquels fait encore face la francophonie et ainsi fonder un avenir prometteur pour la langue française. Ensemble, reconnaissons au Canada, la place fondamentale du français dans l'identité canadienne », a conclu monsieur Fournier.

 

Sources :

Karla Duval
Attachée de presse
Cabinet du ministre responsable
des Relations canadiennes
et de la Francophonie canadienne
418 646-5050

 

SOURCE Cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Renseignements : Karla Duval, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, 418 646-5050


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.