Examens d'IRM et scans - Les listes d'attente explosent dans de nombreuses régions, dévoile la CAQ

QUÉBEC, le 20 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé, François Paradis, a dévoilé de nouvelles données inquiétantes quant aux délais d'attente pour un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et de tomodensitométrie (SCAN). Le député caquiste a fait cette sortie en marge d'une interpellation du ministre libéral de la Santé, Gaétan Barrette, vendredi à l'Assemblée nationale.

Les chiffres qu'a compilés la CAQ démontrent que, malgré les promesses de M. Barrette, les listes d'attentes se sont allongées dans 12 régions pour les IRM et dans 7 régions pour ce qui est des scans. En tout, ce sont près de 70 000 patients qui attendent présentement pour un examen d'IRM, une augmentation de 25 000 Québécois depuis mars 2012 (+55 %), tandis que les listes d'attente pour un scan stagnent à 32 000 patients (+2 % pour la même période).

« Pour un examen d'IRM, les listes d'attentes explosent dans plusieurs régions. Rien qu'à Québec, les délais ont augmenté de 522 %! Pour un scan, 7 régions au Québec ont connu une hausse depuis mars 2012, et c'est en Estrie que la situation est la plus catastrophique, avec un bon de 1 218 %! C'est un aveu d'échec pour le ministre, puisque des milliers de patients attentent depuis plus de 3 mois à travers le Québec, ce qui ne respecte aucunement la cible que s'est lui-même fixée Gaétan Barrette. Sous le monopole libéral, l'accès aux soins est inéquitable tout dépendamment de la région où l'on se trouve », se désole François Paradis, soulignant l'importance vitale de ces examens, puisqu'ils permettent de détecter des cancers et différentes anomalies chez un patient.

Une autre promesse brisée

Le député de Lévis a poursuivi en rappelant que lors de la dernière campagne électorale, Gaétan Barrette s'était pourtant engagé à rembourser entièrement les factures pour l'échographie, l'examen d'IRM et le scan aux patients qui choisissent de se rendre dans les cliniques privées, et ce, dès son arrivée en poste. Deux ans plus tard, cette promesse est brisée. « À la lumière des chiffres dévoilés par la CAQ, le ministre Barrette n'a plus le choix d'agir. Ce n'est pas compliqué : on lui demande simplement de tenir parole! Actuellement, le ministre de la Santé ne fait absolument rien pour réduire les listes d'attente et laisse des milliers de Québécois dans l'incertitude. M. Barrette, vous ne livrez pas la marchandise », a conclu François Paradis.

Les faits saillants, en bref :

Pour un IRM, depuis mars 2012 :

  • Augmentation de 24 900 patients : + 55 %
  • Listes d'attente plus longue dans 12 des 15 régions administratives, dont :
    • Capitale-Nationale : + 692 %
    • Montérégie : + 391 %
    • Estrie : + 172 %
    • Saguenay-Lac-Saint-Jean : + 161 %
    • Bas-Saint-Laurent : + 72 %

Pour un scan, depuis mars 2012 :

  • Augmentation de 850 patients : + 2 %
  • Listes d'attente plus longue dans 7 des 15 régions administratives :
    • Estrie : + 1 218 %
    • Montérégie : + 329 %
    • Abitibi-Témiscamingue : + 233 %
    • Outaouais : + 177 %
    • Capitale-Nationale : + 152 %
    • Lanaudière : + 52 %
    • Bas-Saint-Laurent : + 51 %

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.