Évaluation des programmes - La CAQ dévoile une dépense inutile de 10 millions de dollars

QUÉBEC, le 1 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Malgré le fait qu'aucune évaluation des programmes ne soit effectuée dans les ministères et organismes de l'État québécois, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'efficacité de l'administration publique et député de La Peltrie, Éric Caire, a appris en vertu de la Loi sur l'accès à l'information qu'une centaine d'employés est présentement affectée à cette tâche et qu'un budget de 10 millions y est même consacré.

« Malgré un décret adopté en février 2014 par l'ancien gouvernement obligeant les ministères à procéder à la révision de leurs programmes, tout le monde sait qu'il n'y en a aucune. Cela a été confirmé par la commission Robillard, puis par l'actuel président du Conseil du trésor. Ma grande surprise, toutefois, c'est d'apprendre qu'une centaine de personnes dans les ministères est affectée à la révision des programmes, pour un budget total de 10 millions. S'ils ne font pas de révision de programmes, que font ces personnes au juste? Ces 10 millions investis, à quoi servent-ils exactement? » a simplement demandé Éric Caire, mardi, au Salon Bleu.

Dans son rapport sur l'efficacité de l'État, dévoilé le mois dernier, le député de La Peltrie évoquait le laxisme du gouvernement du Québec, qui n'évalue pas systématiquement le fardeau administratif découlant des différents programmes et règlements mis en place. Selon Éric Caire, il est primordial de mener ces évaluations afin d'instaurer une réelle culture de gestion axée sur les résultats.

Le président du Conseil du trésor, visiblement déstabilisé par ces informations, a refusé de reconnaître que cet effectif de 100 personnes, disposant d'un budget de 10 millions de dollars pour l'accomplissement de tâches inexistantes, n'est en réalité qu'un gaspillage de fonds publics.

« Ce que je comprends, c'est que le président du Conseil du trésor ne fait pas d'évaluation de programmes, mais qu'il embauche des gens pour ne pas en faire. C'est irresponsable. Non seulement le gouvernement libéral déresponsabilise les ministères et les organismes, mais en plus, il jette l'argent des Québécois par la fenêtre », a conclu Éric Caire.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.