Études économiques Scotia: les provinces de l'Ouest tirent les ventes
canadiennes d'automobiles vers le haut

TORONTO, le 29 janv. /CNW/ - Les ventes mondiales d'automobiles continuent sur leur lancée avec un bond en glissement annuel de 22 % en décembre, une des avancées les plus dynamiques jamais enregistrées et la troisième progression à deux chiffres d'affilée, selon le dernier rapport Marché mondial de l'automobile publié par Études économiques Scotia.

"En Amérique du Nord, 2009 s'est aussi conclue sur des ventes en hausse, permettant aux fabricants de voir 2010 avec confiance", affirme Carlos Gomes, économiste principal, Études économiques Scotia. "Au Canada, les ventes de voitures et de camions légers en décembre ont surpassé celles d'il y a un an, une première augmentation depuis octobre 2008, avant le déclin marqué de l'activité économique mondiale.

"Nous pensons que les ventes grimperont à 1,53 million d'unités en 2010, alors qu'elles se sont chiffrées à 1,46 million d'unités l'an dernier, chiffre le plus faible des dix dernières années", poursuit M. Gomes.

Selon le rapport, c'est en Alberta et en Colombie-Britannique, provinces riches en ressources, que les ventes de voitures et de camions légers connaîtront la plus forte augmentation en 2010 au Canada. Les prix des produits de base ont connu une progression à deux chiffres depuis leur creux du printemps dernier, et la récente reprise économique mondiale, de plus de 3 % cette année, continuera de les soutenir.

Alberta

C'est en Alberta que la chute des ventes a été la plus forte en 2009, mais les chiffres devraient être totalement différents cette année puisque l'augmentation du prix du pétrole a porté les ventes annualisées de voitures et de camions légers à 198 000 unités, alors qu'elles s'établissaient à 184 000 en 2009. Le forage, moteur principal de l'activité économique et des ventes de véhicules, a atteint un creux l'été dernier, mais a déjà gagné 20 % en glissement annuel au cours des premières semaines de 2010.

Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique, les consommateurs sortiront d'une léthargie de deux ans pour accueillir les athlètes et les spectateurs aux Jeux olympiques d'hiver et aux Jeux paralympiques de 2010, ce qui encouragera les achats. Depuis le sommet de 198 000 unités atteint en 2007, les ventes en Colombie-Britannique ont enregistré une chute cumulative de 25 % avec notamment une chute de 15 % en 2009, à 150 000 unités, mais on s'attend à ce qu'elles remontent jusqu'à 158 000 unités cette année.

Saskatchewan

Les ventes de véhicules en Saskatchewan commencent aussi à combler la perte de 8 % enregistrée en 2009, et on prévoit qu'elles atteindront un total de 46 000 unités en 2010 comparativement à 44 000 unités l'an dernier. Comme la croissance économique de la province a été supérieure de deux points de pourcentage à la moyenne nationale au cours des trois dernières années, les ventes de véhicules en Saskatchewan ont été supérieures de 12 % à la moyenne des 10 dernières années malgré le recul de l'an dernier.

Manitoba

On prévoit que les ventes au Manitoba grimperont de 43 000 unités l'an dernier à 45 000 unités en 2010 puisque la province tire parti d'importants projets d'infrastructure, comme l'agrandissement de l'aéroport de Winnipeg et la construction du barrage hydroélectrique de Waskwatim. L'économie manitobaine, diversifiée, sera soutenue par la reprise économique mondiale. C'est au Manitoba que le taux de pénétration des véhicules est le plus faible au Canada, à 54,5 % seulement, soit quatre points de pourcentage sous la moyenne canadienne.

Ontario

Les achats en Ontario passeront de 535 000 unités l'an dernier à 557 000 unités en 2010. Les ventes seront soutenues par la fin d'un déclin cyclique de quatre ans de la production nord-américaine de véhicules. Aujourd'hui, les fabricants accélèrent la production et ajoutent des quarts de travail partout en Amérique du Nord, important revirement de situation alors qu'il y a à peine un an, ils réduisaient la production et mettaient des travailleurs à pied.

Québec

Comme le parc automobile québécois est l'un des plus jeunes au Canada - l'âge moyen de près de 40 % de son parc étant inférieur à neuf ans -, les ventes de voitures et de camions légers n'augmenteront que de 3 % en 2010, atteignant 402 000 unités. De plus, alors que les secteurs mis à mal dans les autres provinces commencent à reprendre du poil de la bête, le marasme dans le secteur aérospatial mondial exerce encore une pression négative sur la principale industrie de la province.

Canada atlantique

La hausse des prix des métaux de base a encouragé les mines à accroître leur production à Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui permettra de faire passer les ventes de 115 000 unités en 2009 à 119 000 unités cette année dans l'ensemble de la région.

Les grands travaux, notamment la construction de nouvelles installations sportives et la rénovation de stades existants en prévision des Jeux d'hiver du Canada de 2011 à Halifax, encourageront les achats en Nouvelle-Écosse. À Halifax toujours, le secteur florissant de la finance, de l'assurance et de l'immobilier, qui a créé 2 000 emplois au cours de l'année écoulée, soutiendra aussi les ventes.

Une certaine reprise de la demande américaine en produits forestiers permettra de rouvrir quelques usines de papier et de pâte au Nouveau-Brunswick. Les produits forestiers comptent pour plus du quart des exportations de la province.

Études économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

SOURCE Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements : Renseignements: Carlos Gomes, Études économiques Scotia, (416) 866-4735, carlos_gomes@scotiacapital.com; Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, (416) 933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.