Études économiques Scotia : retour à la rentabilité pour le secteur mondial
de l'automobile

TORONTO, le 31 mai /CNW/ - La forte reprise des ventes a permis au secteur mondial de l'automobile de retrouver la rentabilité, selon le dernier rapport sur le marché mondial de l'automobile publié aujourd'hui par Études économiques Scotia.

"Les cinq plus grands constructeurs ont enregistré des bénéfices de 5,5 G$ US au premier trimestre de 2010, revirement spectaculaire par rapport aux pertes annuelles moyennes supérieures à 22 G$ US subies de 2007 à 2009", remarque Carlos Gomes, économiste principal à Études économiques Scotia.

M. Gomes note que cette embellie a été observée dans toutes les régions au cours du dernier trimestre, tout particulièrement en Amérique du Nord, où les cinq principaux constructeurs d'automobiles ont renoué avec la rentabilité. Cependant, malgré le revirement en Amérique du Nord, l'Asie reste non seulement le marché automobile présentant le meilleur potentiel, mais aussi celui dont la rentabilité est la plus élevée au monde.

"L'économie mondiale a poursuivi sa lancée au premier trimestre de 2010, la croissance en glissement annuel atteignant quelque 4 %, soit le rythme le plus rapide en deux ans", commente M. Gomes. "Cette accélération a permis aux ventes mondiales d'automobiles de gagner 25 % en un an et d'atteindre un niveau à peine moins élevé qu'au début de 2008. Toutefois, les volumes se situent toujours à près de 5 % sous le sommet atteint par le secteur à la mi-2007."

La rentabilité par véhicule en Amérique du Nord a grimpé à plus de 1 500 $ US au début de 2010, alors que des pertes avaient été enregistrées jusqu'en septembre 2009, et il est probable qu'elle se raffermisse encore dans les années à venir avec l'augmentation du volume des ventes. Par exemple, les achats annualisés de véhicules légers au Canada, aux États-Unis et au Mexique ont totalisé 13,3 millions d'unités au cours des premiers mois de 2010 et devraient grimper à 13,9 millions pour l'ensemble de l'année avant de passer à 14,6 millions en 2011.

"On doit en outre noter que la rentabilité a grimpé malgré une augmentation de près de 200 $ US des remises chez tous les constructeurs américains jusqu'en mars, remises qui se chiffrent à plus de 2 800 $ US par véhicule", explique M. Gomes.

On lit aussi dans le rapport que les cinq plus grands constructeurs ont déclaré au premier trimestre un bénéfice d'exploitation de plus de 2,3 G$ US dans les pays émergents de l'Asie, ce qui constitue environ 40 % de leur bénéfice d'exploitation total.

"Cette donnée est particulièrement étonnante puisque le prix moyen d'une voiture en Chine et en Inde est inférieur à 12 000 $ US comparativement à 24 000 $ US en Amérique du Nord et à quelque 20 000 $ US en Europe", souligne M. Gomes. "Par ailleurs, le secteur continue de perdre de l'argent en Europe."

Les cinq plus grands constructeurs perdent encore quelque 400 $ US par véhicule en Europe, et ces pertes pourraient bien augmenter au cours des prochains mois puisque les récentes mesures d'austérité adoptées dans plusieurs pays agissent comme un frein sur la croissance et la vente de véhicules.

"Nous prévoyons que les ventes annuelles en Europe de l'Ouest, qui se sont élevées à 13,6 millions d'unités annualisées pendant les premiers mois de l'année, chuteront à 12,3 millions d'unités en 2010", conclut M. Gomes. "Dans les faits, les ventes de voitures en Europe ont perdu 6 % en glissement annuel en avril, entraînées par une forte dégringolade en Allemagne. Cependant, à l'extérieur de l'Europe, les achats ont poursuivi leur progression, à 23 % en glissement annuel, entraînés par un gain de 27 % dans les pays BRIC."

Études économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

SOURCE Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements : Renseignements: Carlos Gomes, Études économiques Scotia, (416) 866-4735, carlos_gomes@scotiacapital.com; Robyn Harper, Relations publiques, Banque Scotia, (416) 933-1093, robyn_harper@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia - Rapports économiques

Renseignements sur cet organisme

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.