Étude Segma : 1 200 dépanneurs et 10 000 emplois menacés de disparaître d'ici 2-3 ans au Québec

L'étude révèle la très grande vulnérabilité des dépanneurs d'origine ethnique

POINTE-CLAIRE, QC, le 29 mai 2014 /CNW Telbec/ - Au moment où le gouvernement du Québec subit d'énormes pressions pour hausser les taxes sur le tabac pour une deuxième fois consécutive en moins de 18 mois, l'Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA) rend public aujourd'hui une étude Segma Recherche effectuée auprès de 1 200 dépanneurs indépendants l'automne dernier et concluant à l'extrême précarité des propriétaires, en particulier ceux d'origine ethnique. Dans l'ensemble, le quart des dépanneurs indépendants (23,5 %) estiment leur rentabilité faible ou très mauvaise, le tiers (37,2 %) qu'elle s'est affaiblie depuis un an et un autre quart (23,4 %) considèrent vendre, fermer ou consolider leurs opérations d'ici deux-trois ans, soit plus de 1200 dépanneurs « à risque » de fermeture.

« Si le gouvernement Couillard hausse les taxes sur le tabac pour une seconde fois en 18 mois, et ce, deux mois à peine après la hausse de 24% du  fédéral, il assènera un coup dur aux dépanneurs, et ce, au pire moment », de souligner Michel Gadbois, président de l'AQDA. « Plutôt que de procéder à l'aveuglette et risquer la fermeture de centaines d'entre eux, nous invitons le gouvernement à travailler de concert avec l'industrie pour moderniser la réglementation du commerce de proximité afin de maintenir, voire créer des emplois à court et moyen terme. »

Les dépanneurs d'origine ethnique particulièrement à risque
L'étude Segma Recherche révèle en outre que parmi l'ensemble des dépanneurs indépendants, c'est à Montréal où la situation est la plus critique, là même où se trouve la plus forte concentration de dépanneurs d'origine ethnique. En effet, les propriétaires de dépanneurs sont presque deux fois plus nombreux (60,7 %) à estimer que leur rentabilité a baissé depuis un an, soit depuis la dernière hausse de taxes sur le tabac en novembre 2012. Ils sont également beaucoup plus nombreux que la moyenne à estimer leur rentabilité faible ou très mauvaise  (41,4 %).

« Le fait que Montréal soit desservie par 200 cabanes à tabac et une douzaine de manufactures illégales de cigarettes situées à Kahnawake vient grandement nuire aux dépanneurs indépendants dont 90 % sont d'origine ethnique. Ces gens travaillants et méritants qui cherchent un avenir meilleur chez nous voient leurs efforts sapés par une concurrence déloyale et illégale qui est tolérée par les gouvernements depuis maintenant 12 ans, ce qui est assez incroyable », de lancer M. Gadbois. Sur l'île de Montréal, l'AQDA estime à 1 563 le nombre de dépanneurs dont 754 sont d'origine asiatique et 123 d'origine indo-pakistanaise.

L'Étude Segma recherche a été réalisée du 7 au 23 octobre 2013 par des entrevues téléphoniques complétées auprès de 1146 propriétaires ou gestionnaires de dépanneurs indépendants du Québec, soit 22,6 % de  l'ensemble des dépanneurs indépendants au Québec. Fort d'un tel échantillonnage, la marge d'erreur est négligeable.

 

SOURCE : Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements : Guy Leroux, AQDA; cell. : (514) 993-1729; gleroux@acda-aqda.ca

Profil de l'entreprise

Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.