Étude KPMG : Les fabricants canadiens anticipent une faible croissance de l'économie mondiale

Concurrence accrue et recul de la R-D sont au nombre des obstacles cités dans le quatrième sondage annuel

TORONTO, le 9 juill. 2013 /CNW/ - Près de la moitié des fabricants canadiens sont plus optimistes que les entreprises internationales quant à l'évolution de l'économie mondiale au cours des deux prochaines années, selon un sondage de KPMG. Mais ils estiment que le secteur manufacturier doit surmonter certains obstacles pour demeurer concurrentiel.

Le Sondage auprès des dirigeants du secteur manufacturier 2013 - Stimuler la croissance au moyen de l'innovation : le dilemme canadien révèle que 46 % des dirigeants canadiens interrogés anticipent une faible croissance de l'économie mondiale (entre 0,1 % et 1,9 %), comparativement à 20 % des fabricants mondiaux. La croissance du chiffre d'affaires demeure la grande priorité pour 74 % des fabricants canadiens, en majorité des PME spécialisées. La réduction de la structure des coûts arrive au second rang, citée par 56 % des répondants.

Dans l'ensemble, les fabricants canadiens s'attachent avant tout à contrôler leurs coûts et à maintenir leur compétitivité. Pour ce faire, ils scrutent tous les aspects de leur structure de coûts : chaînes d'approvisionnement, distribution, rentabilité par marché, produits et clients.

Les participants au sondage estiment que les fabricants canadiens devront surmonter deux grands obstacles au cours des 12 à 24 prochains mois : la concurrence accrue et les pressions exercées sur les prix (60 %), ainsi que le maintien de la compétitivité de leur modèle de gestion (36 %).  Les entreprises manufacturières canadiennes ont des sources de financement moins diversifiées et ont donc plus de difficulté à trouver les capitaux nécessaires pour soutenir leur croissance. En outre, elles doivent investir dans l'innovation afin de maintenir leur compétitivité.

Soixante-dix-neuf pour cent des dirigeants interrogés misent sur l'amélioration de leurs gammes de produits et de services existantes plutôt que sur l'investissement dans des technologies révolutionnaires (15 %). Les fabricants investissent dans de modestes projets d'innovation ou de perfectionnement de produits ou de procédés qui ne nécessitent pas la mobilisation de capitaux importants.

« Le climat économique difficile des quatre dernières années a forcé bon nombre de fabricants, y compris les petites entreprises spécialisées au Canada, à revoir leurs plans, à se recentrer sur les bénéfices et sur le contrôle des coûts, commente Laurent Giguère, Leader national, Marchés industriels, KPMG au Canada.  En misant sur le long terme et sur l'innovation, le secteur manufacturier canadien s'assurera de demeurer compétitif et productif, un élément clé de notre économie nationale. »

Le sondage a en outre permis de dégager les constatations suivantes :

  • Les fabricants canadiens reconnaissent que les occasions sont de plus en plus nombreuses à l'extérieur des États-Unis et du Canada; 31 % d'entre eux prévoient accroître leur approvisionnement en Chine et 12 %, en Inde.
  • Pour 53 % des entreprises canadiennes interrogées, le contrôle des coûts passe par la réduction des effectifs et des coûts, tandis que 40 % optent pour l'abandon des gammes de produits non rentables.
  • Le Canada connaît une pénurie de travailleurs de métier qualifiés, une situation qui devient préoccupante pour le secteur manufacturier. On constate une pénurie de personnel qualifié pour gérer la chaîne d'approvisionnement.
  • La gestion des risques n'est pas une priorité pour les entreprises canadiennes; or si elles souhaitent prendre de l'expansion, elles devront élaborer des stratégies et des plans pour parer aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement et aux problèmes de qualité.

Pour obtenir un exemplaire du rapport, communiquez avec KPMG.

À propos du sondage

Dans le cadre du Sondage auprès des dirigeants du secteur manufacturier 2013 de KPMG, 173 participants ont été interrogés à l'échelle du Canada.  Les deux tiers des répondants sont des chefs de direction ou des chefs des finances, et les trois quarts sont des personnes jouant un rôle déterminant ou important dans l'élaboration de la stratégie d'approvisionnement ou de fabrication de leur entreprise.  Les deux tiers des répondants représentent des entreprises ayant un chiffre d'affaires annuel inférieur à 100 millions de dollars, et 8 % proviennent d'entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 1 milliard de dollars.

KPMG au Canada

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils (kpmg.ca) et société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien membre de KPMG International Cooperative (« KPMG International »). Les cabinets membres de KPMG comptent 152 000 professionnels dans 156 pays.

Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International, entité suisse. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.

SOURCE : KPMG LLP

Renseignements :

Pierre Leclerc
Directeur régional, Marketing
KPMG au Canada
514-840-2652
pierreleclerc@kpmg.ca

Briana D'Archi
Directrice nationale, Relations avec les médias
KPMG au Canada
416-777-8169
bdarchi@kpmg.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.