Étude internationale de la HSBC : Les retraités canadiens sont parmi les plus heureux, les non-retraités sont les plus portés à compter sur un bien immobilier pour financer leur retraite

VANCOUVER, le 13 juill. 2016 /CNW/ - Même si un peu plus de la moitié des retraités canadiens (53 %) disent qu'un régime de pension du gouvernement les aide financièrement à vivre à la retraite, seuls 35 % des Canadiens en âge de travailler pensent que ce sera probablement la même chose pour eux. De plus en plus de non-retraités au Canada disent qu'ils comptent plutôt sur un régime d'épargne-retraite personnel, des comptes d'épargne en espèces ou un bien immobilier; ils sont parmi les plus nombreux dans le monde à avoir cette opinion.

Ces résultats proviennent de l'étude L'avenir de la retraite - Les générations et leur parcours, une nouvelle étude mondiale sur la retraite qui représente le point de vue de 18 207 personnes réparties dans 17 pays et territoires, dont 1 037 au Canada. Le rapport complet pour le Canada et les rapports mondiaux peuvent être consultés sur le site www.hsbc.ca/retraite.

Betty Miao, vice-présidente à la direction et responsable en chef des services bancaires de détail et de gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada, a déclaré : «Les retraités canadiens sont parmi les plus heureux dans le monde, mais de plus en plus de non-retraités disent qu'ils ont arrêté d'épargner ou ont du mal à continuer à le faire. En fait, ils sont deux fois plus nombreux à envisager la vente de leur propriété pour financer leur retraite que ceux qui ont réussi à accumuler une épargne-retraite.»

Comment les Canadiens se comparent-ils à leurs pairs ailleurs dans le monde?

Âge

% comptant
financer leur
retraite avec un
bien immobilier

25 à 29 ans

12 %

30 à 39 ans

14 %

40 à 49 ans

20 %

50 à 59 ans

26 %

60 ans ou plus

31 %

 

  1. Les non-retraités comptent sur leur maison pour leur épargne-retraite. Un non-retraité canadien sur cinq (20 %) dit que le revenu tiré de la vente d'un bien immobilier principal ou secondaire, ou du déménagement dans un logement plus petit, l'aidera à financer sa retraite, contre un retraité sur vingt (5 %). Le Canada se classe bien au-dessus de la moyenne mondiale (12 %), derrière l'Australie (26 %), le Royaume-Uni (22 %) et Singapour (21 %). Par ailleurs, les personnes qui approchent de la retraite sont plus portées à penser que le revenu tiré de la vente d'un bien immobilier ou du déménagement dans un logement plus petit les aidera à financer leur retraite.

  2. Environ la moitié des Canadiens en âge de travailler n'épargnent pas en vue de la retraite. Près de la moitié des non-retraités au Canada (48 %) disent qu'ils n'ont pas encore commencé à épargner ou qu'ils n'épargnent pas à l'heure actuelle en vue de la retraite. C'est en Argentine (65 %), à Taïwan (54 %), en France (53 %) et au Mexique (52 %) que les personnes en âge de travailler sont les plus nombreuses à dire qu'elles n'épargnent pas en vue de la retraite.

  3. Les Canadiens sont les plus nombreux dans le monde à s'attendre à déménager un jour dans une maison de retraite. Les non-retraités sont quatre fois plus nombreux que les retraités à dire qu'ils vendront leur maison ou déménageront dans une maison plus petite pour financer leur retraite (59 % [trois sur cinq], soit près du double de la moyenne mondiale [31 %]). Il convient de souligner le coût et la disponibilité des maisons de retraite, qui varient considérablement au Canada. Le coût moyen d'un logement avec assistance pour une personne s'élevait à 41 724 $ par année en 20132.

  4. Les retraités canadiens sont parmi les plus heureux dans le monde! Sept d'entre eux sur dix (72 %) disent qu'ils se sentent heureux à la retraite. Ils occupent le deuxième rang, derrière le Mexique (80 %). En comparaison, les retraités à Hong Kong (50 %), Singapour (50 %) et Taïwan (53 %) sont les moins enclins à se dire heureux à la retraite. Par ailleurs, près de huit Canadiens sur dix en âge de travailler qui ont commencé à épargner (77 %) estiment qu'ils seront heureux à la retraite, comparativement à un peu plus de la moitié de ceux qui n'ont pas commencé (55 %).

Voici quelques conseils pour assurer votre avenir :

  1. Commencez à épargner dès maintenant… oui, tout de suite. Avec le recul, deux non-retraités sur cinq (39 %) auraient commencé à épargner plus tôt en vue de la retraite, tout comme 32 % des retraités, s'ils avaient pu changer les choses. Plus vous commencez tôt, plus votre épargne peut fructifier.

  2. Parlez-en à vos amis et aux membres de votre famille, mais obtenez également de l'aide de professionnels. Environ la moitié (45 %) des personnes qui ont reçu des conseils ou de l'information sur la retraite disent que cela leur a permis de mieux comprendre les répercussions financières de leurs choix et environ trois sur dix (32 %), que cela leur a évité de faire des erreurs. Seulement 4 % de ces personnes ont dit n'en avoir tiré aucun bénéfice. 

  3. Prenez soin de vous, vous le méritez. Les priorités varient selon l'âge et, même si avoir une bonne santé (71 %) et assez d'argent pour vivre confortablement (48 %) se situent en haut de la liste pour les Canadiens de tous âges, les générations plus âgées sont plus susceptibles d'y accorder de l'importance : 87 % des répondants âgés de 60 ans ou plus disent que c'est une priorité pour eux.

Comme l'ajoute Mme Miao : «Même si modifier son mode de vie ou déménager dans une maison de retraite peut être une excellente chose à la retraite, bon nombre de retraités aujourd'hui savent qu'il est sage de commencer à épargner tôt, de prendre soin de soi et de sa santé et de ne pas hésiter à obtenir des conseils de professionnels de confiance, qui sont là pour les aider.»

Selon l'étude, voici les cinq philosophies à l'égard de la vie et des finances :

  • 28 % des Canadiens sont des planificateurs stratégiques (la moyenne mondiale est de 27 %). Ils ont habituellement un revenu plus élevé et planifient tôt et de façon stratégique. Ils sont donc mieux en mesure d'adopter un style de vie plus luxueux.
  • 28 % des Canadiens sont des personnes bien nanties (ce qui est bien au-dessus de la moyenne mondiale, qui est de 21 %). Ils tendent à être plus âgés et ont un plan financier en place. Ils sont mieux en mesure de profiter de la vie avec leur famille et leurs amis.
  • 24 % des Canadiens sont des réalistes soucieux (loin devant la moyenne mondiale, qui est de 17 %). Ils ont une approche plus pragmatique de la vie et sont susceptibles de faire preuve de prudence dans leur planification et leurs dépenses.
  • 13 % des Canadiens sont des épargnants déterminés (ce qui est nettement inférieur à la moyenne mondiale, qui est de 20 %). Ils sont plus portés à épargner qu'à dépenser, mais aussi plus susceptibles d'éprouver des difficultés en cours de route.
  • 7 % des Canadiens sont des optimistes convaincus (une proportion inférieure à la moyenne mondiale, qui est de 16 %). Ils sont plus optimistes face à l'avenir et osent prendre des risques tout en s'amusant et en profitant de la vie.

Notes aux rédacteurs :

1.

Infographie disponible sur le site de CNW, mettant en évidence les principaux résultats de l'étude de la HSBC intitulée L'avenir de la retraite, Les générations et leur parcours.



2.

Rapport sur les résidences pour personnes âgées de la SCHL - 2013 :
https://www.cmhc-schl.gc.ca/odpub/esub/65993/65993_2013_A01.pdf



3.

L'avenir de la retraite est une série d'études indépendantes de premier plan sur les tendances mondiales en matière de retraite réalisée pour le compte de la HSBC. Elle offre des observations bien documentées relativement aux principales préoccupations découlant du vieillissement des populations et de l'augmentation de l'espérance de vie partout dans le monde. Le rapport mondial, Les générations et leur parcours, est le treizième de la série et présente le point de vue de 18 207 personnes réparties dans 17 pays et territoires du monde entier (Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Égypte, Émirats arabes unis, États-Unis, France, Hong Kong, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Royaume-Uni, Singapour, Taïwan). Les résultats de l'étude sont basés sur un sondage représentatif à l'échelle nationale de personnes en âge de travailler (25 ans et plus) et retraitées dans chaque pays ou territoire. Le sondage a été réalisé en ligne par Ipsos MORI en septembre et octobre 2015 et des données supplémentaires ont été recueillies par entrevue en Égypte et aux ÉAU. Depuis les débuts de la série, en 2005, plus de 159 000 personnes ont été sondées dans le monde. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la série L'avenir de la retraite, visitez le site www.hsbc.ca/retraite.



4.

La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au pays. Nous aidons des entreprises et des particuliers partout au Canada à faire des affaires et à gérer leurs finances à l'échelle mondiale par l'entremise de trois secteurs d'activité mondiaux, soit les services aux entreprises, les services bancaires internationaux et marchés et les services bancaires de détail et gestion de patrimoine. Le Canada est un marché prioritaire pour le Groupe HSBC, l'un des plus importants groupes de services bancaires et financiers au monde dont les actifs totalisaient 2 596 milliards de $US au 31 mars 2016. Le Groupe HSBC sert des clients du monde entier en mettant à leur disposition un réseau international de plus de 6 000 bureaux répartis dans 71 pays et territoires en Europe, en Asie, dans les Amériques, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et reliés entre eux grâce à des technologies de pointe.

 

SOURCE HSBC Bank Canada

Renseignements : Demandes des médias : Aurora Bonin, Tél. : 604-641-1905, Courriel : aurora.f.bonin@hsbc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.