Étude du budget de la STM et du Plan de transport - "Presque tout au
renouvellement du matériel roulant. Rien au développement: le tramway aux
oubliettes !" - Louise Harel

MONTRÉAL, le 15 janv. /CNW Telbec/ - "Le maire de Montréal doit cesser de déplorer l'absence de nouvelles sources de revenus dédiées à la réalisation du Plan de transport - dont il évaluait le coût supplémentaire pour la ville de Montréal, en 2008, de 240 M $, par année, sur dix ans - et indiquer clairement, au nom des Montréalais, ce qu'il réclame du gouvernement du Québec", a réagi la chef de l'Opposition officielle, Louise Harel.

Des investissements pour maintenir le patrimoine

Cette dernière réagissait à l'absence de financement du Plan de transport autre que les immobilisations pour le maintien et le renouvellement du matériel roulant, des installations et des systèmes de gestion pour la période 2010-2012. À cet égard, notons :

    
    - 606 M$ pour le remplacement des voitures de métro;
    - 450,7 M$ pour le programme Réno-Systèmes lié au remplacement ou à la
      remise à neuf des équipements fixes du métro;
    - 403 M$ pour l'acquisition de 664 d'autobus, dont plus de la moitié pour
      remplacer ceux existants;
    

En ce qui concerne le tramway, il n'y a aucun investissement pour les trois prochaines années pour ce projet pivot du maire de Montréal, alors que c'était l'un des chantiers prioritaires du Plan de transport, soit le premier!" a indiqué la conseillère de ville de Villeray et porte-parole en matière de transport collectif, Elsie Lefebvre. Elle a tenu également à rappeler que "c'est au cours d'une mission à Paris, en 2006, que le maire de Montréal avait annoncé le retour prochain du tramway dans les rues de Montréal, et il n'avait pas hésité à parler d'un échéancier de quatre ans, et de son implantation sur l'avenue du Parc". "Nous voilà maintenant quatre années plus tard et aucun tramway roule à Montréal... et aucun argent n'y sera consacré pour les trois prochaines années!" a ajouté Elsie Lefebvre.

"Le maire Tremblay doit cesser l'attentisme, faire preuve de leadership, et prendre l'initiative d'exercer le pouvoir qu'il a réclamé et obtenu du gouvernement du Québec en 2008 d'implanter des péages montréalais ou convenir dans les meilleurs délais de l'implantation de péages régionaux sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal", a affirmé madame Harel.

En 2010, offre de service déficiente

"L'offre de service de transport en commun restera déficiente malgré la hausse des tarifs de la carte autobus métro (CAM) de 40 % depuis l'arrivée au pouvoir, en 2002, de l'Administration Tremblay et l'augmentation de 2,2 % de la CAM cette année", a dénoncé Elsie Lefebvre.

"L'administration doit donner l'heure juste aux Montréalais, notamment sur l'absence d'investissement substantiel pour bonifier l'offre en transport en commun au cours des trois prochaines années, particulièrement dans le contexte où Montréal a fait le choix ambitieux de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire de 30 %, d'ici 2020, sous le niveau de 1990", a conclu Louise Harel.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.