Étude des crédits budgétaires 2016-2017 - La ministre Hélène David réitère l'importance de protéger et de promouvoir le français au Québec

QUÉBEC, le 18 avril 2016 /CNW Telbec/ - « La langue française se trouve au cœur de notre vie culturelle et de notre existence collective. Les initiatives gouvernementales pour la protéger et la promouvoir reposent sur des priorités bien établies. Tributaire de nos valeurs communes, notre engagement est de valoriser un français de qualité et de faire rayonner une langue riche et vivante, source d'une inaltérable fierté pour ses usagers. C'est une mission très stimulante, une mission que notre gouvernement compte poursuivre avec grand intérêt », affirme la ministre suppléante de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David.

Rappelons que le budget 2016-2017 prévoit des crédits supplémentaires de l'ordre de 3 M$, ce qui représente une augmentation de 12%, pour la valorisation de la langue française. « De tout temps, nous n'avons jamais connu plus important budget consacré au développement culturel et à la langue. C'est une fierté », déclare la ministre David.

Présence du français dans l'affichage des marques de commerce
En matière d'affichage extérieur, le gouvernement déposera prochainement un projet de modification au Règlement sur la langue du commerce et des affaires. Ce projet permettra d'assurer la présence de messages en français dans l'affichage extérieur, tout en respectant la valeur intrinsèque des marques de commerce. Les modifications proposées se veulent souples quant aux moyens et au délai pour s'y conformer, et raisonnables en ce qui a trait aux coûts que pourrait générer leur mise en œuvre.

Première édition du prix Robert-Bourassa
L'année 2014 marquait le 40e anniversaire de la Loi sur la langue officielle adoptée sous Robert Bourassa. Dans ce contexte, le prix Robert-Bourassa a été créé afin de mettre en lumière l'audace, le sens de l'innovation et la créativité des établissements d'enseignement dans leurs initiatives pour renforcer la fierté des jeunes à l'égard de leur langue.

Ce prix s'ajoute à d'autres marques de reconnaissance qui valorisent elles aussi un français de qualité. Pensons au prestigieux prix Georges-Émile-Lapalme, à l'Ordre des francophones d'Amérique ou encore aux Mérites du français, qui récompensent et honorent des femmes et des hommes consacrant beaucoup d'énergie à la pérennité du français.

Rapprochement entre les univers de la culture et de la langue
Depuis sept ans, plus de 2 M$ ont été consacrés à de multiples manifestations culturelles mettant en avant l'utilisation, la valorisation et la célébration du français. En effet, le Programme de promotion du français lors d'activités culturelles soutient financièrement des projets visant notamment à sensibiliser les jeunes et les groupes dont le français n'est pas la langue maternelle à la richesse et à la vitalité de la langue française ainsi qu'à l'importance de bien la maîtriser. Ce programme s'adresse à des organismes culturels, à des organismes de francisation, à des municipalités et à des institutions d'enseignement partout au Québec.

Accroître l'attractivité de la langue française dans les entreprises et les commerces
Adoptée en 2008, la Stratégie commune d'intervention pour le grand Montréal vient renforcer la place du français dans les commerces et les milieux de travail montréalais. Elle montre la volonté du gouvernement de travailler de concert avec la communauté des affaires et d'adapter ses services aux besoins des petites entreprises. Cette initiative a entre autres permis un accès plus facile à l'offre gouvernementale, l'établissement de partenariats avec des institutions universitaires et, pour 862 petites entreprises, l'obtention d'une attestation de conformité. La stratégie d'intervention a pris fin en mars 2016, et des travaux se déroulent actuellement pour assurer son renouvellement sur un horizon allant de 2016 à 2021. La prochaine mouture sera résolument axée sur la promotion et la valorisation de la langue française dans les milieux de travail.

« La promotion active du français fait appel à la conscience citoyenne et elle nécessite une prise en charge collective. Alors, soyons fiers de notre langue et faisons en sorte qu'elle résonne avec force. Ensemble, nous pouvons agir pour continuer d'enrichir le visage français du Québec », a ajouté la ministre David.

Suivez le Ministère dans les médias sociaux @MCCQuebec

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Renseignements : Source : Karl Filion, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection, et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Information : Anne-Sophie Lacroix, Responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, 418 380-2363, poste 7239


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.