Étude de l'Institut Fraser - Un amalgame douteux et trompeur qui fausse la réalité

QUÉBEC, le 10 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) condamne vigoureusement les conclusions d'une « étude » de l'Institut Fraser qui affirme que les employés du secteur public gagnent un salaire de 9,1 % supérieur en moyenne à celui des employés comparables du secteur privé.

« Les années se suivent et se ressemblent! Encore une fois, l'Institut Fraser induit dangereusement le public en erreur, car il ne fait aucune distinction entre les fonctionnaires provinciaux, municipaux et fédéraux. Pourtant, ces deux derniers ont une rémunération globale de 18,7 à 41,5 % supérieure à celle des fonctionnaires provinciaux », dénonce le président du SPGQ, M. Richard Perron.

Plutôt que d'effectuer de simples amalgames qui faussent la réalité, l'Institut Fraser devrait plutôt se pencher avec rigueur sur les résultats des enquêtes de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ). Ce faisant, elle constaterait que le salaire des employés de l'administration publique québécoise est inférieur de 9,3% à celui de l'ensemble des autres salariés du Québec.

En retirant son voile de « think tank » de droite, l'Institut Fraser constaterait ainsi que les employés de l'administration québécoise sont les parents pauvres du secteur public. De plus, si cette organisation se dit vraiment sérieuse, elle devrait revoir sa façon de réaliser ces fameuses études.

« L'étude de l'Institut Fraser se concentre sur la comparaison des salaires, elle ne calcule pas la rémunération globale par heure travaillée. Ces résultats ne couvrent donc qu'un nombre très restreint d'éléments faisant partie de l'enveloppe de rémunération. L'approche méthodologique retenue par l'Institut est basée sur l'enquête sur la population active de Statistique Canada. L'étude est donc complètement faussée, car on ne compare pas des comparables », explique M. Perron.

À l'approche des budgets fédéral et provincial, ces « think thank » à la solde du 1 % des plus riches et des grandes entreprises qui les financent continuent d'utiliser de façon tendancieuse les chiffres afin d'encourager le désinvestissement dans le secteur public. « En tentant de faire croire aux contribuables qu'ils paient trop cher les employés de l'État, ces princes du néo-libéralisme continuent à coup de mensonges de détruire les services publics du Québec », conclut Richard Perron.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente environ 24 400 experts, dont près de 17 130 dans la fonction publique, 4 660 à Revenu Québec et 2 610 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État. 

Suivre le SPGQ

Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : @spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Source: Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, Cell. : 581 308-7309, Courriel : marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.spgq.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.