Étape importante vers l'accueil des Jeux de la Francophonie en 2021 au Québec

SHERBROOKE, QC, le 9 nov. 2015 /CNW Telbec/ -  La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, le député de Sherbrooke et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, le député de Saint-François, M. Guy Hardy, la députée de Richmond, Mme Karine Vallières, et le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, se sont dits optimistes quant à l'accueil au Québec des Jeux de la Francophonie en 2021, au terme de la visite des experts du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), qui s'est déroulée à Sherbrooke du 6 au 9 novembre.

« Ces derniers jours, les experts ont pu constater notre engagement indéfectible en faveur de la Francophonie ainsi que notre expérience en organisation d'événements d'envergure. Le Québec est assurément le lieu de tous les possibles pour les Jeux de la Francophonie en 2021. Nous croyons fermement que l'avenir de la jeunesse francophone est lié à celui de la Francophonie. Ces Jeux seront une occasion unique de dépassement de soi », a déclaré la ministre St-Pierre.

« Nous serions ravis de faire de Sherbrooke le théâtre d'échanges sportifs et culturels porteurs de retombées, autant pour tous les États présents que pour le Québec. Nous souhaitons grandement accueillir les Jeux de la Francophonie de 2021 afin de pouvoir contribuer à une plus grande vitalité culturelle, autant ailleurs que chez nous. Multiculturelle, la ville de Sherbrooke est à l'image du monde et un point central nous unit, la langue française, qui fait du Québec une mosaïque culturelle et francophone », a souligné le député Luc Fortin.

« En tant que députée de la grande région de Sherbrooke, je soutiens pleinement la candidature du Québec qui propose de tenir les Jeux à Sherbrooke. Cet événement d'envergure sera bénéfique non seulement pour tous les participants, mais aussi pour les citoyens que je représente dans l'arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville », a ajouté la députée Karine Vallières.

« La tenue des Jeux de la Francophonie en 2021 est une occasion de premier plan pour le Québec et la région de l'Estrie de démontrer son savoir-faire en ce qui a trait à la tenue d'événements hors pair. Avec ses deux universités, soit l'Université Bishop's et l'Université de Sherbrooke, la Ville de Sherbrooke peut accueillir l'ensemble des athlètes, artistes et accompagnateurs qui participeront à cet événement », a mentionné le député Guy Hardy.

« La possibilité d'accueillir les Jeux de la Francophonie en 2021 représente beaucoup pour Sherbrooke. On sent déjà une belle fébrilité dans le milieu. Les gens sont prêts à se mobiliser et nos partenaires veulent contribuer. Nous sommes extrêmement fiers d'avoir eu l'occasion de répondre aux questions des experts et nous croyons que cet événement unique en son genre connaîtrait un immense succès à Sherbrooke! », a lancé le maire Bernard Sévigny.

Le comité d'experts est formé du directeur du Comité international des Jeux de la Francophonie, M. Mahaman-Lawan Seriba, du secrétaire général honoraire de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie, M. Youssouf Fall, de la médaillée d'argent au concours de littérature des Jeux de 2009 et ancienne membre du jury culturel en 2013, Mme Caroline Hatem, de l'ancien président du Conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie, M. René Hamaite, et du commissaire aux comptes du Comité international des Jeux de la Francophonie en 2009 et 2013, M. Hamed El-Kasmi.

Pendant trois jours, les experts ont visité les sites de compétitions envisagés et ont rencontré divers intervenants du gouvernement du Québec, de la Ville de Sherbrooke et des instances régionales de l'Estrie qui ont mis de l'avant les atouts du Québec et de Sherbrooke.

Après avoir visité Moncton-Dieppe au Nouveau-Brunswick la semaine dernière, les experts poursuivent maintenant leur route vers la Guadeloupe (France), dernière destination de leur mission d'évaluation des finalistes pour l'accueil des Jeux de la Francophonie en 2021. Les experts produiront par la suite des rapports pour chacune des candidatures évaluées à l'attention du conseil d'orientation du CJF qui est composé de représentants d'États ou de gouvernements membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La prochaine étape importante du processus de sélection aura lieu en mars prochain, à Abidjan en Côte d'Ivoire, alors que le gouvernement du Québec et la Ville de Sherbrooke auront l'occasion de faire valoir leur candidature devant le conseil d'orientation du CIJF.

Le choix de l'hôte des Jeux sera connu en novembre 2016 à Madagascar lors du XVe Sommet de la Francophonie qui réunira les chefs d'État et de gouvernement membres de l'OIF.

À propos des Jeux de la Francophonie

Les Jeux de la Francophonie représentent le plus grand événement sportif et culturel de la Francophonie dédié à la jeunesse. Ils sont organisés tous les quatre ans, dans l'année post-olympique, par le CIJF et le Comité national des Jeux de la Francophonie, sous la responsabilité de l'OIF. Les Jeux de la Francophonie permettent la rencontre de la jeunesse de l'espace francophone dans le cadre de compétitions sportives et de concours culturels. Les prochains Jeux se dérouleront à Abidjan, en Côte d'Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017.

Rappelons que les Jeux ont été créés à Québec lors du IIe Sommet de la Francophonie en 1987.

 

SOURCE Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : Claudine Bertrand, Conseillère en communication, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, 418 649-2400, poste 57211; Sources : François Caouette, Attaché de presse de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, 418 649-2319; Anne Simard, Attachée politique aux communications pour Luc Fortin - Député de Sherbrooke, 819 434-3025; Pierre Grégoire, Attaché politique et responsable des communications pour Guy Hardy - Député de Saint-François, 819 565-3667; Julie Vinette, Attachée politique, Responsable des relations avec les médias, Cabinet de la mairie, Ville de Sherbrooke, 819 821-5969

RELATED LINKS
http://www.mri.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.