Est-ce que la retraite rend le cœur plus aimant? Un sondage de TD
Waterhouse auprès des couples à la retraite tente d'y répondre

Sylvie Demers de la TD et Joe Rich, thérapeute de couple, offrent des conseils pratiques sur la planification d'une retraite heureuse, à deux

MONTRÉAL, le 18 févr. /CNW/ - Voyager de par le monde ou rester près de ses petits-enfants? Jouer au golf tous les jours ou faire du bénévolat? Au moment de planifier la retraite de vos rêves, est-ce que vous et votre partenaire êtes sur la même longueur d'onde? Les retraités québécois disent qu'il est important de discuter avec son partenaire pour s'assurer de partager la même vision de l'avenir à deux, selon le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite. Afin d'aider les couples au seuil de la retraite, Sylvie Demers, vice-présidente, TD Waterhouse et le thérapeute de couple, Joe Rich, M.S.W, R.S.W, ont fait équipe pour offrir des conseils sur la planification, tant sur le plan financier qu'émotionnel, d'une retraite heureuse, à deux.

Imaginez votre vie ensemble à la retraite. À quoi cela ressemble-t-il?

Selon le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite, 43 % des retraités québécois affirment n'avoir aucune idée, ou une idée très vague, de ce à quoi ressemblerait la retraite idéale et, parmi les retraités mariés ou en union de fait, seulement la moitié d'entre eux (52 %) partagent la même vision de la retraite que leur partenaire. Dix-neuf pour cent ont mentionné qu'il y avait un conflit dans leur couple en raison de leurs rêves de retraite divergents.

"La planification de la retraite en tant que couple dépasse le simple fait d'épargner de l'argent : vous devez savoir ce que vous aimeriez faire ensemble, et comprendre que votre vision évoluera au fil du temps, selon Mme Demers. La clé d'une retraite épanouie est de discuter de vos objectifs en ce qui a trait à votre mode de vie, et des moyens de faire en sorte que vos finances vous permettent de les atteindre. Une discussion franche avec votre partenaire, et l'aide d'un conseiller financier de confiance, peuvent vous rassurer."

La dynamique de la retraite : se préparer au changement

Le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite révèle que 37 % des retraités québécois, mariés ou en union de fait, disent qu'ils se sont rapprochés parce qu'ils passent maintenant plus de temps ensemble. Un Québécois retraité sur cinq (18 %) affirme que l'aspect le plus difficile de la retraite est de ne plus pouvoir faire les mêmes choses qu'avant, en raison d'une baisse de revenus; alors que 22 % disent que c'est plutôt l'adaptation au changement.

"La retraite crée une tout autre dynamique pour les couples qui, pendant tant d'années ensemble, ont vécu la même routine rassurante d'aller au travail et d'élever les enfants, explique M. Rich. La plupart des couples traversent une période d'ajustement au moment de changer cette routine. Se préparer sur le plan affectif à composer avec cette nouvelle réalité peut être plus difficile que prévu; mais parler ensemble de vos attentes à l'égard de la retraite, tout comme de vos craintes, peut vous aider à surmonter ensemble d'éventuels problèmes."

Établir un plan de retraite qui convient aux deux

La définition d'un "plan de retraite" peut varier d'un retraité québécois à l'autre. Pour plus de la moitié d'entre eux (54 %), il s'agit d'évaluer ses objectifs en matière de mode de vie et les moyens financiers permettant de les atteindre; pour 15 %, il s'agit de placer de l'argent dans un REER chaque année; 10 % des retraités considèrent qu'il s'agit d'établir une stratégie de placements diversifiés, et 10 % d'entre eux, qu'il s'agit de contribuer à un régime de retraite des employés.

"C'est bien que bon nombre d'entre nous reconnaissent qu'un plan de retraite est établi en conciliant soigneusement les objectifs relatifs au mode de vie avec les obligations et les possibilités financières, affirme Mme Demers. Ce que j'encouragerais les Québécois à faire, c'est d'évaluer où ils en sont aujourd'hui, d'établir à deux ce qu'ils voudraient faire à la retraite, et de prévoir quel est le chemin à parcourir pour y arriver. Si vous ne savez pas par où commencer, il existe des ressources pour vous aider, telles que le site www.tdretraite.com."

L'argent, le sexe... et la retraite : ne pas fuir les conversations difficiles

"La retraite est parfois un sujet tabou que les couples cherchent à fuir, tout comme le sexe, les ennuis financiers ou les problèmes avec les enfants, explique M. Rich. Il ne faut pas hésiter à aborder ce sujet franchement avec votre partenaire, et ce, bien avant la retraite si vous voulez éviter des problèmes plus tard."

Mme Demers abonde dans le même sens : "Si vous épargnez intensément pour un voyage autour du monde, alors que votre épouse prévoit démarrer une entreprise, vous pourriez avoir quelques problèmes. Les couples qui discutent ouvertement de leurs aspirations et travaillent ensemble avec un conseiller financier en qui ils ont confiance, sauront créer une feuille de route menant au succès."

Le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite

Le sondage de TD Waterhouse sur les couples et la retraite portait sur les attitudes et les comportements de 1 002 retraités canadiens, âgés de 55 ans et plus, y compris 746 retraités mariés ou en union de fait. Deux cent soixante-six des répondants étaient des Québécois, dont 186 mariés ou en union de fait. Le sondage a été mené entre les 14 et 18 janvier par Opinion publique Angus Reid, une division de Vision Critical.

Au sujet du Groupe Financier Banque TD

En 2010, le Groupe Financier Banque TD (GFBTD) célèbre le 150e anniversaire de sa présence au Québec. Depuis l'ouverture de la première succursale de la Bank of Toronto au Québec, en 1860, il a su développer une riche tradition de services à la clientèle confortables et son engagement au sein de la collectivité. Aujourd'hui, la présence du GFBTD au Québec se traduit notamment par plus de 4 000 employés et de 125 bureaux et points de service, et des investissements considérables dans les programmes communautaires.

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation "Groupe Financier Banque TD". Le Groupe Financier Banque TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à plus de 18 millions de clients regroupés dans quatre secteurs fondamentaux exerçant leurs activités dans plusieurs centres financiers clés partout dans le monde : les services bancaires personnels et commerciaux au Canada, offerts notamment par TD Canada Trust et TD Assurance; la gestion de patrimoine, incluant les activités de TD Waterhouse et un investissement dans TD Ameritrade; les services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis offerts notamment par TD Bank, la banque américaine la plus pratique, ainsi que les services bancaires de gros, fournis entre autres par Valeurs Mobilières TD. De plus, le Groupe Financier Banque TD se classe parmi les plus grands prestataires de services financiers en ligne du monde, puisqu'il compte plus de 6 millions de clients qui font des affaires par voie électronique. Au 31 octobre 2009, le Groupe Financier Banque TD possédait des actifs de 557 milliards de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite sous le symbole "TD" aux Bourses de Toronto et de New York.

SOURCE Groupe Banque TD

Renseignements : Renseignements: Tara Sirinyan, Groupe Financier Banque TD, (514) 385-2244, tara.sirinyan@tdinsurance.com; Stacey Falbo, Paradigm Public Relations, (647) 688-3885, sfalbo@paradigmpr.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.