Épuration des eaux de l'agglomération montréalaise - Montréal acquiert une unité d'ozonation pour désinfecter les eaux usées avant leur retour au fleuve

MONTRÉAL, le 23 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, et le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, M. Pierre Moreau, en compagnie de Mme Chantal Rouleau, responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau au comité exécutif de la Ville de Montréal, annoncent l'octroi d'un contrat de 98,9 M$ pour la fabrication, la livraison et la mise en service de l'unité d'ozonation de la Station d'épuration des eaux usées Jean-R.-Marcotte, visant ainsi l'amélioration de la qualité des eaux usées rejetées par l'agglomération montréalaise.

« Résolument engagée envers le développement durable et la préservation des écosystèmes aquatiques, notre Administration donne aujourd'hui son aval à l'achat des équipements requis pour désinfecter, par ozone, les eaux usées rejetées au fleuve. Ce procédé permettra de réduire d'environ 95 % la quantité de bactéries et d'abattre significativement le taux de virus et de produits émergents présents dans l'effluent montréalais. Cette avancée technologique nous hissera bientôt parmi les leaders mondiaux en matière d'épuration des eaux usées intégrant un procédé de désinfection à l'ozone », a déclaré le maire de Montréal.

« Je suis fier de cette annonce pour laquelle le gouvernement du Québec consent  près de 64 millions $ de dollars, et qui permet à la Ville de Montréal d'aller de l'avant avec le projet de construction des unités d'ozonation. La désinfection de l'effluent de la Station Jean-R.-Marcotte garantira des infrastructures solides et durables, un environnement plus sain et de meilleurs services publics aux Montréalais », a ajouté le ministre Pierre Moreau.

Mentionnons que cette dépense est admissible à une subvention estimée à 76,8 M$ provenant du programme de subvention Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Grands projets (85%), dans le cadre du protocole d'entente de financement du projet de désinfection accordée par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT). La portion non subventionnée sera financée par la réserve de l'eau de l'agglomération.

La désinfection par ozone : une avancée environnementale
L'usine de traitement des eaux usées de Montréal -  la Station d'épuration des eaux usées Jean-R.-Marcotte - traite environ 75 % du volume d'eaux usées domestiques de la grande région de Montréal et près de 50 % des eaux usées de la province. Chaque jour, une moyenne de 2,6 milliards de litres d'eaux usées sont rejetés au fleuve par la Station.

Au cours des dernières années, Montréal a étudié et analysé les différentes options de traitement pour éliminer les contaminants qui altèrent la qualité des eaux du fleuve. De nombreuses alternatives ont été étudiées avant de conclure, en 2008, que l'ozonation était la meilleure technologie pour désinfecter les eaux usées acheminées à la Station.

La plus importante unité d'ozonation au monde
La désinfection à l'ozone représente l'intégration de la dernière phase de traitement des eaux usées. Celle-ci complètera la chaîne de traitement prévue lors de la conception de la Station d'épuration des eaux usées.

Lorsqu'elle sera dotée d'une capacité de production de 57 tonnes d'ozone par jour, la Station d'épuration Jean-R. Marcotte deviendra la plus importante usine du genre à utiliser le traitement à l'ozone dans ses procédés de désinfection. Aucune autre usine d'épuration au monde n'est, à ce jour, conçue pour traiter un volume d'eau pouvant atteindre un débit de 40 mètres cubes à la seconde, ce qui représente le volume d'environ deux stades olympiques à tous les jours.

La mise en opération du traitement par ozone est prévue pour 2018.

À la suite de l'approbation du Conseil d'agglomération du 26 mars prochain, le contrat de fourniture de l'unité d'ozonation sera octroyé pour une somme maximale de 98,9 M$ (taxes incluses). L'octroi du contrat est la résultante d'un processus d'approvisionnement en 2 phases, soit : un appel d'offres de qualification et un appel d'offres de fourniture. La firme Degrémont limitée a été retenue suivant un processus rigoureux d'octroi de contrat.

Pour obtenir plus amples informations sur le projet de désinfection par ozone des eaux usées de l'agglomération montréalaise : www.ville.montreal.qc.ca/eaudemontréal

 

SOURCE Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire

Renseignements : Sources : Catherine Maurice, Cabinet du maire et du comité exécutif, Ville de Montréal, 514 346-7598; Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre responsable de la région de la Montérégie, Tél. : 418 691-2050; Renseignements : Philippe Sabourin, relationniste, Service des communications, Ville de Montréal, 514 872-5537; Émilie Lord, Direction des communications, Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, 418 691-2015, poste 3242


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.