Entrée en vigueur de la prescription infirmière - Un pas important vers un meilleur accès aux soins de santé

MONTRÉAL, le 11 janv. 2016 /CNW Telbec/ - L'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) confirme que tout est fin prêt pour la mise en application de la prescription infirmière. C'est l'aboutissement de plus de trois années de travail porteuses de très nombreux bénéfices dont un accès plus rapide aux traitements et au suivi clinique, une réduction des complications et des coûts liés à une prise en charge tardive, évitement d'une fragmentation de services ou d'une interruption de services en attente d'une ordonnance.

« Ce moment tant attendu, aussi bien par les membres de la profession que par la population est un jour de célébration.  Au printemps 2013, nous avons réalisé un sondage et avons appris que 96 % des infirmières et infirmiers considéraient que le droit de prescrire améliorerait grandement l'accès aux soins. La population abondait aussi en ce sens.  Aujourd'hui, nous sommes très heureux de voir que la détermination des infirmières et infirmiers à faire valoir leurs expertises a porté ses fruits »,  affirme  la présidente Mme Lucie Tremblay.

Depuis l'adoption par le gouvernement, le 7 octobre dernier, du règlement autorisant les infirmières à prescrire, l'OIIQ a travaillé sans relâche afin que la prescription infirmière devienne une réalité dans un temps record et que tous les mécanismes nécessaires pour émettre les permis de prescripteurs à un potentiel de plus de 10 000 infirmières et infirmiers soient en place. « Nous avons posé toutes les actions nécessaires pour permettre le déploiement optimal de la prescription infirmière et avons travaillé avec toute la bienveillance qui caractérise notre profession dans le but d'offrir à la population un meilleur accès aux soins de santé. Les infirmières et infirmiers du Québec sont aujourd'hui fiers et heureux de contribuer à l'amélioration des soins de santé. Notre champ d'exercice est vaste et nous faisons les interventions nécessaires pour prendre notre place dans l'offre de soins. Nous sommes en route vers une plus grande autonomie professionnelle qui fera la différence dans le système de santé québécois », précise Mme Lucie Tremblay.

La mise en œuvre fructueuse de la prescription infirmière a exigé la collaboration de plusieurs partenaires. L'OIIQ a d'ailleurs mobilisé ses ressources internes qui se sont associées aux partenaires incontournables à la réussite de ce dossier : le Collège des médecins du Québec, les instances de santé publique, le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Régie de l'assurance-maladie du Québec, les laboratoires, les pharmaciens communautaires, les assureurs, certaines directions de soins infirmiers, l'Ordre des pharmaciens du Québec et l'Ordre professionnel des technologistes médicaux.

« Nous accomplissons notre mission. Nous veillons à assurer l'intérêt du public. Ce dernier peut être rassuré car l'attestation professionnelle autorisant les infirmières et infirmiers à prescrire dans certaines situations cliniques est le fruit d'un processus d'admissibilité rigoureux.  Les établissements de santé ont aujourd'hui tous les outils en main pour déployer avec succès cette nouvelle activité au bénéfice de toute la population du Québec », ajoute la présidente.

« L'accessibilité aux soins au moment où la population en a besoin constitue le cheval de bataille de l'OIIQ. L'Ordre croit fermement que la solution pour un meilleur accès aux soins passe par une utilisation optimale de l'expertise infirmière où la compétence, l'autonomie et la collaboration professionnelles sont une source de motivation quotidienne. C'est dans cet esprit que l'OIIQ alloue des ressources pour appuyer les établissements de santé dans l'implantation de la prescription infirmière. Des rencontres sont déjà en cours avec les dirigeants des établissements de santé, des services d'aide-conseil sont offerts à toutes les infirmières et infirmiers et un comité de vigie suit l'évolution de son implantation », conclut la présidente.

L'OIIQ a également mis à disposition de ses membres l'ensemble des outils cliniques requis et encourage les établissements de santé à soutenir financièrement les infirmières et infirmiers qui s'inscriront à sa formation en ligne pour remplir les conditions d'admissibilité prévues par le règlement.

« La prescription infirmière est une belle démonstration de notre engagement à façonner les soins infirmiers de l'avenir », conclut Mme Tremblay.

À propos de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

L'OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. Au 31 mars 2015, il comptait 73 622 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d'assurer la protection du public par et avec les infirmières tout en veillant à l'amélioration de la santé des Québécois. L'OIIQ a également pour mandat de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières.

 

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Renseignements : Colette Ouellet, Directrice des communications, OIIQ, 514 604-2298, colette.ouellet@oiiq.org

RELATED LINKS
http://www.oiiq.org/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.