Entre 2010 et 2014, au Québec, 37 travailleurs sont décédés après avoir été frappés par un objet - Un travailleur de la Ferme Gagné perd la vie lors de travaux d'aménagement forestier : la CSST dévoile les résultats de son enquête

SHERBROOKE, QC , le 29 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le 4 novembre 2014, alors qu'il procède à des travaux d'aménagement forestier en bordure d'un champ, un travailleur de la Ferme agro-forestière Gagné de Lingwick, Jean-Claude Gaulin, reste coincé sur son tracteur et décède par la suite. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST identifie une technique d'abattage d'arbre déficiente qui entraîne la perte de contrôle de l'arbre lors de sa chute.

La CSST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête et rappelle à tous les employeurs leur obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires. Rappelons qu'entre 2010 et 2014, au Québec, 37 travailleurs sont décédés après avoir été frappés par un objet.

Le travailleur reste coincé entre l'arbre et le tracteur

Le jour de l'accident, le travailleur procède à des travaux d'aménagement forestier en bordure d'un champ. Après avoir appuyé le godet du tracteur en hauteur sur l'arbre, il commence l'abattage. Il effectue l'entaille de direction, le trait d'abattage, puis retourne sur le tracteur. Alors qu'il est assis aux commandes, l'arbre tombe en partie sur le tracteur. Il se retrouve coincé entre l'arbre et le siège, incapable de se déprendre. Voyant que le travailleur n'est toujours pas de retour en fin de journée, l'employeur se rend immédiatement sur les lieux de son travail. Le travailleur est toujours assis sur le tracteur, moteur en marche. Les services d'urgence sont appelés et des manœuvres de réanimation sont entreprises. Les ambulanciers transportent ensuite le travailleur au Centre hospitalier où son décès est constaté.

Mieux identifier les dangers

L'enquête de la CSST a permis de retenir deux causes pour expliquer l'accident. D'abord, une technique d'abattage déficiente entraîne la perte de contrôle de l'arbre lors de sa chute. Puis, le travailleur se retrouve coincé par un arbre à la suite de l'utilisation d'un équipement mécanique inadéquat.

La CSST exige des méthodes sécuritaires de travail

À la suite de l'accident, la CSST a interdit à l'employeur l'utilisation de ses tracteurs de ferme puisqu'ils n'ont pas les dispositifs de protection requis. La CSST a rappelé également à l'employeur que les travailleurs qui effectuent des travaux d'abattage manuel doivent avoir reçu et réussi la formation théorique et pratique intitulée Santé et sécurité en abattage manuel.

Mesures de prévention

La CSST informera l'Union des producteurs agricoles (UPA) des conclusions de cette enquête afin qu'elle sensibilise ses membres à l'égard des dangers reliés aux opérations d'abattage d'arbres.

La CSST présentera également le rapport au Comité paritaire de prévention du secteur forêt, afin que ses membres patronaux et syndicaux puissent transmettre l'information aux associations qu'ils représentent.

Afin d'éviter qu'un tel accident se reproduise, la CSST diffusera à titre informatif et à des fins pédagogiques le rapport d'enquête dans les établissements de formation qui offrent les programmes d'études Abattage manuel et débardage forestier (5290), Aménagement de la forêt (5306) et Travail sylvicole (5289), dans le cadre de son partenariat visant l'intégration de la santé et de la sécurité au travail dans la formation professionnelle et technique avec le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport.

Les accidents du travail, ça blesse plus de monde qu'on pense!

Chaque jour au Québec, 225 personnes se blessent en travaillant… et c'est sans compter toutes les autres qui sont aussi blessées par ces accidents. Conjoints, enfants, parents, amis, collègues, patrons : tout le monde en souffre! Les accidents du travail et les maladies professionnelles peuvent être évités par une gestion permanente de la santé et de la sécurité.

L'employeur et les travailleurs doivent faire équipe et participer à l'identification des dangers, à leur élimination et à leur contrôle. Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs.

Le rapport d'enquête de l'accident est disponible dans le site Web de la CSST, au http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ed004049.pdf.

Une photo de la scène de l'accident est disponible, libre de droits, en format JPG, à l'adresse suivante : www.csst.qc.ca/salle_de_presse/actualites/2015/PublishingImages/gagne.jpg

Pour en savoir plus sur la santé et la sécurité du travail, visitez le www.csst.qc.ca.

Suivez-nous sur les médias sociaux :
Facebook : www.facebook.com/lacsst 
Twitter : www.twitter.com/lacsst 

Source :          

Julie Fournier, communicatrice régionale


CSST - Direction régionale de l'Estrie


Tél. : 819 821-5000, poste 5041, ou 1 800 668-3090


Cell. : 819 820-6928


julie02.fournier@csst.qc.ca

 

SOURCE Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Julie Fournier, communicatrice régionale, CSST - Direction régionale de l'Estrie, Tél. : 819 821-5000, poste 5041, ou 1 800 668-3090, Cell. : 819 820-6928, julie02.fournier@csst.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.csst.qc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.