Entre 2010 et 2014, au Québec, 37 travailleurs sont décédés après avoir été frappés par un objet - Décès d'un travailleur chez Alcoa, Aluminerie de Baie-Comeau : la CSST dévoile les résultats de son enquête

SEPT-ÎLES, QC, le 4 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Le 12 février 2015, Dany Michaud, monteur de cuves chez Alcoa, Aluminerie de Baie-Comeau, meurt écrasé sous le poids de deux panneaux d'une porte de grandes dimensions. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST identifie une gestion déficiente de la santé et de la sécurité en raison de l'absence de mise à jour des plans des installations et du manque de conformité électrique sur les équipements.

La CSST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête et rappelle à tous les employeurs leur obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires. Pour ce faire, il est essentiel de bien repérer les dangers, d'en informer les travailleurs et de mettre en place des moyens pour les éliminer. Rappelons qu'au Québec, entre 2010 et 2014, au Québec, 37 travailleurs sont décédés après avoir été frappés par un objet.

Le travailleur est écrasé

Le jour de l'accident, des travaux électriques consécutifs à une panne doivent être réalisés sur une immense porte comportant deux sections coulissantes, une à déplacement horizontal, et une autre à déplacement vertical, ce qui permet le passage d'un pont roulant une fois l'ouverture complétée. Chaque section permet de coulisser grâce à des panneaux qui s'emboîtent. La section horizontale refusant de s'ouvrir, l'électricien procède à une analyse de panne alors que le travailleur se trouve à proximité.

L'électricien, après avoir déposé un tournevis sur un protecteur présent sur le premier panneau, réussit à commander l'ouverture partielle de la section horizontale. Le panneau s'ouvre et se juxtapose au second, ce qui provoque la chute du tournevis. Le travailleur va ramasser celui-ci et, au même moment, la section verticale s'élève, dégageant les galets du guide-rail qui retient la section horizontale. Deux panneaux pesant 1 500 kg chacun tombent sur le travailleur. Les services d'urgence sont appelés. Le travailleur est transporté à l'hôpital, où son décès est constaté.

Mieux identifier les dangers

L'enquête a permis à la CSST d'identifier trois causes pour expliquer l'accident. D'abord, la méthode de dépannage se fait à partir de données erronées, ce qui résulte en une mauvaise interprétation de l'installation électrique. Ensuite, une requête donnée à l'automate du boîtier de contrôle de la section verticale permet à celle-ci de s'élever alors que l'ouverture de la section horizontale est incomplète. Enfin, la gestion de la santé et de la sécurité est déficiente quant à la mise à jour des plans et le manque de conformité électrique des équipements.

La CSST exige des correctifs

La CSST a interdit à l'employeur d'utiliser les portes de même type dans l'usine jusqu'à ce que des mesures correctives soient présentées. Des mesures sécuritaires temporaires ont été acceptées. Par la suite, la CSST a exigé que l'employeur se conforme à diverses exigences techniques liées aux câbles d'alimentation électrique, aux sources d'alimentation du boîtier de contrôle pour l'ouverture de la porte et à la mise à jour des plans. L'employeur s'est conformé aux exigences.

La CSST considère que Alcoa, Aluminerie de Baie-Comeau a agi de manière à compromettre la santé et la sécurité des travailleurs. En conséquence, un constat d'infraction lui a été délivré. Pour ce type d'infraction, le montant de l'amende varie de 16 124 $ à 64 495 $ pour une première offense, et de 32 248 $ à 161 240 $ en cas de récidive. 

Mesures de prévention
Afin d'éviter qu'un tel accident se reproduise, la CSST demandera à l'industrie de première transformation de métaux d'informer ses membres de façon à ce que ceux-ci s'assurent qu'un système de retenue mécanique empêche l'ouverture de la section verticale de la porte, et ce, tant que la section horizontale ne soit entièrement ouverte. De plus, elle devra fournir des plans exacts des installations et former adéquatement le personnel de maintenance.

Dans le cadre de son partenariat avec la CSST visant l'intégration de la santé et de la sécurité au travail dans la formation professionnelle et technique, le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche diffusera, à titre informatif et à des fins pédagogiques, le rapport d'enquête dans les établissements de formation qui offrent les programmes d'études Électricité ou Électromécanique de systèmes automatisés.

Les accidents du travail, ça blesse plus de monde qu'on pense!
Chaque jour au Québec, 225 personnes se blessent en travaillant… et c'est sans compter tous les autres qui sont aussi blessés par ces accidents. Conjoints, enfants, parents, amis, collègues, patrons : tout le monde en souffre! Les accidents du travail et les maladies professionnelles peuvent être évités par une gestion permanente de la santé et de la sécurité.

L'employeur et les travailleurs doivent faire équipe et participer à l'identification des dangers, à leur élimination et à leur contrôle. Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs.

Le rapport d'enquête de l'accident et ses annexes sont disponibles dans le site Web de la CSST : http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ed004068.pdf.

Une photo de la scène de l'accident est disponible, libre de droits, en format JPG, à l'adresse suivante : www.csst.qc.ca/salle_de_presse/actualites/2015/PublishingImages/alcoa.jpg.

Une animation de l'accident est disponible, libre de droits, en format 3D, à l'adresse suivante : http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ad004068.swf.

Pour en savoir plus sur la santé et la sécurité du travail, visitez le www.csst.qc.ca.

Suivez-nous sur les médias sociaux :

Facebook : www.facebook.com/lacsst 
Twitter : www.twitter.com/lacsst

 

Source :

Louise Bertrand, communicatrice régionale


CSST - Direction régionale de la Côte-Nord


Tél. : 418 964-3900, poste 3906, ou 1 800 668-5214


louise.bertrand@csst.qc.ca

 

SOURCE Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Louise Bertrand, communicatrice régionale, CSST - Direction régionale de la Côte-Nord, Tél. : 418 964-3900, poste 3906, ou 1 800 668-5214, louise.bertrand@csst.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.csst.qc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.