Entre 2009 et 2013, au Québec, 4 690 travailleurs ont subi une lésion dans le secteur de l'agriculture - Un stagiaire de la Ferme M.R. Chagnon inc. gravement blessé : la CSST identifie une méthode d'empilage qui compromet la stabilité des piles de balles de foin

SAINT-HYACINTHE, QC, le 9 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le 21 juin 2013, un stagiaire à la Ferme M.R. Chagnon inc. d'Acton Vale est gravement blessé à la suite de l'effondrement de balles de foin dans une grange. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST identifie une méthode d'empilage qui compromet la stabilité des piles de balles de foin.

La CSST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête et rappelle aux employeurs et aux travailleurs l'importance de s'assurer que les empilements de balles de foin sont stables afin d'éliminer les dangers d'effondrement. Rappelons qu'entre 2009 et 2013, au Québec, 4 690 travailleurs ont subi une lésion dans le secteur de l'agriculture.

Le stagiaire est heurté à la nuque par une des balles pesant près de 450 kilogrammes

Le jour de l'accident, le stagiaire se trouve à la base d'un empilement de balles de foin d'une hauteur de près de 5,9 m. Il place manuellement une palette de bois sur laquelle reposera la prochaine pile de balles de foin. Au même moment, quatre balles chutent du haut d'une pile vers le stagiaire. Ce dernier est heurté à la nuque par une des balles pesant près de 450 kg et se retrouve coincé sous deux balles de foin. Il subit de graves blessures à la nuque, lui ayant causé d'importantes séquelles.

Mieux repérer les dangers

L'enquête a permis à la CSST d'établir deux causes pour expliquer l'accident.  D'abord, la méthode d'empilage compromet la stabilité des piles de balles de foin. Ensuite, le stagiaire travaille dans une zone dangereuse créée par une pile de balles de foin instable et se fait heurter par des balles qui s'effondrent dans sa direction.

La CSST exige une nouvelle méthode d'empilage

À la suite de l'accident, la CSST a interdit la circulation piétonnière et celle avec tracteurs non munis d'une cabine à moins de 6 m d'un empilement de balles de foin. De plus, la manipulation de trois balles de foin à la fois avec l'accessoire à deux pointes a été interdite. Enfin, il a été exigé de l'employeur qu'il élabore une méthode d'empilage sécuritaire.

Mesures de prévention

Afin d'éviter la répétition d'un tel accident, la CSST informera l'Union des producteurs agricoles, l'Institut de technologie agroalimentaire et l'Association canadienne de sécurité agricole des conclusions de l'enquête.

De plus, dans le cadre de son partenariat avec la CSST visant l'intégration de la santé et de la sécurité au travail dans la formation professionnelle et technique, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport diffusera, à titre informatif et à des fins pédagogiques, le rapport d'enquête dans les établissements de formation qui offrent les programmes d'études en agriculture.

Enfin, la CSST rappelle aux employeurs l'importance de respecter en tout temps les limites des accessoires de manipulation des balles prescrites par les fabricants.

Les accidents du travail, ça blesse plus de monde qu'on pense!

Chaque jour au Québec, 228 personnes se blessent en travaillant… et c'est sans compter tous les autres qui sont aussi blessés par ces accidents. Conjoints, enfants, parents, amis, collègues, patrons : tout le monde en souffre! Les accidents du travail et les maladies professionnelles peuvent être évités par une gestion permanente de la santé et de la sécurité.

L'employeur et les travailleurs doivent faire équipe et participer à l'identification des dangers, à leur élimination et à leur contrôle. Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs.

Le rapport d'enquête de l'accident est accessible dans le site Web de la CSST, au http://www.centredoc.csst.qc.ca/pdf/ed004020.pdf.

Une photo de la scène de l'accident est accessible, libre de droit, en format JPG, à l'adresse suivante : www.csst.qc.ca/salle_de_presse/actualites/2014/PublishingImages/fermechagnon.jpg.

Pour en savoir plus sur la santé et la sécurité du travail dans le secteur agricole, visitez le http://www.csst.qc.ca/agriculture.

Suivez-nous sur les médias sociaux :
Facebook : www.facebook.com/lacsst
Twitter
 : www.twitter.com/lacsst

Source :

Nicole Roy, communicatrice régionale


CSST - Direction régionale de la Yamaska


Tél. : 450 771-3900, poste 3960, ou 1 800 668-2465


nicole.roy@csst.qc.ca

 

SOURCE : Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements : Nicole Roy, communicatrice régionale, CSST - Direction régionale de la Yamaska, Tél. : 450 771-3900, poste 3960, ou 1 800 668-2465, nicole.roy@csst.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.csst.qc.ca

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.