Entente avec la FMSQ - Des moyens artificiels qui donneront peu de résultats significatifs, constate François Paradis

QUÉBEC, le 5 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Bien qu'il se réjouisse de la divulgation, quoi que tardive et en catimini, de l'entente conclue entre le ministre Gaétan Barrette et la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé et député de Lévis, François Paradis, constate que les craintes qu'il évoque sans arrêt depuis des mois sont en voie de se concrétiser.

Après une analyse attentive de l'entente, François Paradis n'y a trouvé aucune cible nationale ni de mesure nouvelle et concrète pour réduire, d'ici 2017, le nombre de patients sur les listes d'attente pour une chirurgie. « Il est renversant de voir Gaétan Barrette refuser de se mouiller ainsi. L'entente qu'il a négociée pendant des mois, qu'il a vantée sur la place publique, n'est rien d'autre que de la poudre aux yeux. En décembre 2017, combien de patients seront sur une liste d'attente depuis plus de 6 mois et depuis plus d'un an? L'entente prévoit une priorisation pour les patients en attente depuis plus d'un an, mais c'est déjà le cas actuellement. Ça ne devait pas être très difficile à négocier! Pour que les médecins parviennent à réduire les listes d'attente, il faut qu'ils aient accès aux blocs opératoires qui ne sont pas occupés à leur plein potentiel », a soulevé François Paradis, en indiquant qu'en décembre 2015, 21 130 Québécois attendaient 6 mois et plus pour une chirurgie et plus de 6700 depuis plus d'un an.

Fidèle à son habitude, le ministre de la Santé n'a pas daigné considérer une des propositions de la CAQ, soit celle de multiplier les ententes avec les cliniques privées, une solution pragmatique bénéfique tant pour les patients que les contribuables. Par contre, il s'est assuré de laisser passer une clause échappatoire qui permet aux médecins spécialistes de baisser leurs cibles en cours de route, et ce, sans pénalité, a fustigé M. Paradis. « Ce que ça veut dire, c'est qu'en 2017, si les listes d'attente ne font que s'allonger ou stagner, tout le monde va pouvoir s'en laver les mains » a reproché le député caquiste.

François Paradis a également dénoncé le versement de nouvelles primes aux médecins spécialistes pour les encourager à atteindre leurs objectifs. « Je ne comprends pas comment on peut encore leur offrir des primes alors que leurs revenus moyens nets, faut-il le rappeler, ont augmenté de 72 % en 8 années. Est-ce que cela a permis plus d'accès aux services? La réponse est non. Le cœur du problème, ce n'est pas la rémunération des médecins, mais bien l'ouverture des blocs opératoires et l'accès à du personnel de soutien. Le ministre aurait dû prévoir que l'argent prévu pour de nouvelles primes soit utilisé pour financer cela. Quelle occasion ratée! » a-t-il souligné.

Le député de Lévis a révélé aussi que la promesse du ministre de rembourser les patients qui iront dans le réseau privé pour obtenir une échographie auprès d'un radiologiste n'est toujours pas respectée. « La date du début du remboursement des échographies dans le privé n'est pas spécifiée, alors que le ministre a affirmé en novembre que ce serait le cas en 2016. La FMSQ conteste maintenant l'idée d'assurer les échographies en clinique privée. C'est une déception supplémentaire lorsque l'on considère qu'en décembre 2014, 113 000 patients attendaient pour une échographie. Espérons que Gaétan Barrette tiendra parole », a conclu François Paradis.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.